Utilisation de cigarettes électroniques pour aider les fumeurs à arrêter le tabagisme

Santé Utilisation de cigarettes électroniques pour aider les fumeurs à arrêter le tabagisme

Les cigarettes électroniques permettent aux gens d’inhaler de la nicotine sans exposer les utilisateurs à la fumée de tabac. Même si elles ne sont pas complètement sans risque, les preuves disponibles montrent qu’elles sont beaucoup moins nocives que les cigarettes traditionnelles.

L’e-cigarette est efficace pour aider les fumeurs à cesser de fumer, surtout lorsqu’elle est associée à un soutien psychologique. Les cigarettes électroniques ont aujourd’hui le vent en poupe. Et avec le choix d’e-liquide disponible sur le marché, les utilisateurs peuvent disposer d’une solution plus pratique pour arrêter le tabagisme. Ils peuvent même trouver un e-liquide bio afin de favoriser leur santé.

Le danger du tabagisme

Le tabagisme est l’une des principales causes de décès évitables. Alors que la prévalence du tabagisme dans la population générale est à un niveau historiquement élevé, les taux de tabagisme chez les patients hospitalisés sont encore plus importants.

Les taux de mortalité prématurée sont plus de 3 fois plus élevés chez les personnes ayant des problèmes de santé mentale que chez la population générale. Le tabagisme est le principal facteur contribuant à cette différence d’espérance de vie.

La différence entre fumer et vapoter

Les cigarettes électroniques sont des dispositifs qui délivrent un aérosol inhalable en chauffant une solution ou e-liquide qui contient généralement de la nicotine, du propylène glycol ou du glycérol ainsi que des arômes. Leur utilisation est connue sous le nom de vapotage. Les cigarettes traditionnelles reposent sur la combustion du tabac qui produit des substances beaucoup plus dangereuses, notamment du monoxyde de carbone et du goudron.

La nicotine, lorsqu’elle n’est pas diffusée dans la fumée de tabac, est sûre et bien tolérée chez les adultes en bonne santé. Ceci est important lorsque l’on considère combien de temps les gens pourraient vouloir vapoter. Il est en outre essentiel que les gens puissent obtenir un niveau de nicotine adapté lorsqu’ils ne veulent pas fumer. Les e-cigarettes sont disponibles depuis 2004. La prévalence de l’utilisation de l’e-cigarette est restée statique depuis 2013.

Position actuelle des principaux organismes de santé sur les cigarettes électroniques

Les organismes de santé encouragent les professionnels de la santé à ne pas décourager l’utilisation de l’e-cigarette. Pour aider les fumeurs à arrêter de fumer, une approche plus favorable du vapotage devrait être envisagée pour en faire une alternative plus saine. Il serait fortement recommandé de ne pas mettre les vapoteurs dans le même espace que les fumeurs. Cela pourrait en effet les encourager à continuer à fumer.

Pour les organisations de la santé, les cigarettes électroniques ne doivent pas être traitées systématiquement de la même manière que le tabagisme. Il n’est pas approprié d’interdire l’utilisation de l’e-cigarette dans les services de santé.

Des études montrent des résultats positifs

Des études ont révélé que les cigarettes électroniques aidaient les gens à arrêter de fumer. Parmi les fumeurs ayant déclaré avoir essayé d’arrêter de fumer, les plus efficaces avaient utilisé une cigarette électronique ou un médicament spécifique. En 2019, un essai contrôlé a révélé que la combinaison de la cigarette électronique avec un soutien comportement pouvait doubler les chances de réussir à arrêter de fumer.

D’autres recherches ont aussi montré que le vapotage est le moyen le plus utilisé par les fumeurs. L’utilisation de l’e-cigarette est moins risquée que le tabagisme. Les personnes qui vapotent sont plus susceptibles de passer complètement à cette pratique et d’arrêter de fumer.

Les orientations futures des cigarettes électroniques

De nombreuses questions restent cependant aujourd’hui sans réponse concernant les avantages potentiels des cigarettes électroniques. Ce qui est sûr, c’est que l’utilisation de cette solution est moins nocive que les cigarettes traditionnelles. D’ailleurs, il n’y a pas encore de données sur les dangers potentiels de l’utilisation de l’e-cigarette. La normalisation et la réglementation des produits sont nécessaires pour permettre des évaluations plus précises.

Un certain nombre de sociétés professionnelles ont élaboré des lignes directrices et des recommandations politiques visant à réduire au minimum les méfaits liés à l’adoption de l’e-cigarette. Avec les progrès technologiques, ce secteur est en train de connaître un essor fulgurant. Les utilisateurs peuvent aujourd’hui faire leur choix entre une variété d’e-liquide correspondant à leur besoin. Et toujours dans un souci de santé, certains fabricants proposent des e-liquides biologiques. Avec les cigarettes électroniques, il est possible de bénéficier de nombreux avantages que le tabagisme n’offre pas. Le passage à cette solution présente des avantages significatifs pour la santé des fumeurs.