Aujourd’hui, les enfants développent de plus en plus le trouble du TDAH. Il s’agit d’un symptôme d’hyperactivité qui entraîne des troubles de la concentration mais également, de la vie sociale de l’enfant avec des excès d’humeur parfois incontrôlable. Or, l’un des principaux traitements préconisés dans ce genre de cas, est le traitement médicamenteux. Pourtant, certains professionnels se sont penchés sur la question et ont réussi aujourd’hui à proposer une alternative sans médicaments. 

Qu’est-ce que le TDAH ?  

Le TDAH ou trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, cible principalement le syndrome de l’enfant hyperactif. En pratique, il s’exprime par une forte inattention, une hyperactivité marquée et de l’impulsivité. Au quotidien, cela peut se traduire par des crises de colère incontrôlables, des difficultés à lier des relations avec des camarades et des troubles de la concentration en classe. Par ailleurs, ce sont souvent des enfants qui sont très agités avant de dormir et qui ne trouvent pas le sommeil. D’ailleurs, cela entraîne souvent de gros problèmes dans le développement psychomoteur, psychologique mais également physiologique. Or aujourd’hui la principale réponse apportée est un traitement médicamenteux qui est parfois lourd à supporter pour les plus petits. Voilà pourquoi, des professionnels proposent une alternative sans médicaments. 

Un traitement pour le TDAH sans médicaments

En se basant sur la remédiation cognitive, des médecins mais également des neuropsychologues et des psychologues ont mis en place une technique afin de soigner le TDAH sans médicaments. Pour cela, ils utilisent le neurofeedback grâce à une application sur un ordinateur. En pratique, l’enfant se coiffe d’un bonnet muni de capteurs que l’ordinateur captera. Ainsi, il aura une représentation visuelle de son activité cérébrale qu’il pourra essayer de moduler grâce à de petits jeux vidéo. Au fur et à mesure, le patient sera en mesure de maîtriser le trouble pour se canaliser. 

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here