SantéLe traitement des eaux usées : quel impact sur la santé ?

Le traitement des eaux usées : quel impact sur la santé ?

En France, l’eau potable est une ressource courante, que nous pouvons boire dès sa sortie du robinet. Savez-vous comment sont traitées nos eaux usées ? Quelles sont les conséquences d’un tel assainissement ? Avec près de 20 000 stations d’épuration, la France s’investit pour la qualité de son eau, précieuse et menacée à l’échelle planétaire. Découvrez dès maintenant l’intérêt du traitement des eaux usées.

Quel est l’intérêt de traiter les eaux usées ? 

Le traitement des eaux usées regroupe 3 enjeux primordiaux : la santé humaine en priorité, la protection de l’environnement (et de la faune et la flore s’y développant), ainsi que le développement de la société. La production d’eau potable suit un cycle technique : prélèvement, traitement, utilisation domestique ou professionnelle, collecte, épuration et rejet dans le milieu naturel en général. Quant aux réseaux de collecte des eaux, ils peuvent être unitaires (eaux usées et eaux pluviales mélangées) ou séparatifs (2 voies distinctes). Le niveau d’épuration de l’eau, plus ou moins poussé, dépend du milieu dans lequel elle sera rejetée. Traiter les eaux usées domestiques permet donc d’assurer la qualité de l’eau dont nous nous servons chaque jour : pour boire, se doucher, faire sa vaisselle, etc. Assainir l’eau permet de la débarrasser de tous ses polluants :

  • solides, déchets en suspension ;
  • dissous  : matières naturelles, organiques telles que les urines ou les selles, ou chimiques.
Quel est l'intérêt de traiter les eaux usées ? 
Source : shutterstock.com

Les stations d’épuration utilisent des systèmes et produits spécifiques, tels que les boues activées (traitement biologique) ou les gaz industriels (CO2, azote et oxygène). Concernant les eaux usées industrielles, la plupart des entreprises sont équipées afin de pré-traiter leurs eaux insalubres : séparateurs d’hydrocarbures (stations-services), boîtes à graisse (restaurants), etc.

Quelles sont les conséquences de l’assainissement ?

Obligatoire depuis 1992, chaque habitation (collective ou individuelle) doit être raccordée à un réseau d’assainissement. D’après le Code de la Santé Publique : « Les ouvrages nécessaires pour amener les eaux usées à la partie publique du branchement sont à la charge exclusive des propriétaires » (Art. L. 1331-1). L’assainissement des eaux usées a cependant des conséquences sur les propriétaires : principe de pollueur / payeur. Chaque utilisateur participe financièrement au traitement de l’eau puisqu’il la pollue. L’assainissement de l’eau est financée par :

  • la redevance d’assainissement, prélevée par les Collectivités Territoriales ;
  • la redevance “lutte contre la pollution”, versée aux usines de traitement des eaux.

 redevance est indiquée sur la facture d’eau et correspond à :

  • un service de collecte et traitement des eaux usées en stations d’épuration ;
  • un tarif de base de la consommation humaine d’eau potable (sous forme d’abonnement) ;
  • une zone d’assainissement collectif, même sans être raccordé au réseau.

Attention, il est interdit de rejeter des déchets domestiques et des matières chimiques dans les eaux usées (huiles de vidange, hydrocarbures, acides, sulfures, médicaments, etc.). Le traitement des eaux protège les usagers des : mauvaises odeurs, maladies hydriques (liées à l’eau contaminée) et micro-organismes pouvant être pathogènes (virus, bactéries, champignons, protozoaires, vers et parasites).

Quelles sont les conséquences de l'assainissement ?
Source : shutterstock.com

Le traitement des eaux usées a un impact direct sur notre santé et nous protège de nombreuses maladies. L’assainissement de l’eau est donc un enjeu incontournable pour nos sociétés, mais aussi pour l’environnement.