Stérilet en cuivre : avantages et inconvénients de cette contraception

Santé Stérilet en cuivre : avantages et inconvénients de cette contraception

En matière de contraception, les jeunes femmes ont de plus en plus de mal avec la pillule et se lancent souvent dans la découverte d’une nouvelle méthode contraceptive. Si elle ne figure pas parmi les plus populaires, la méthode du stérilet en cuivre tend tout de même à se démocratiser, découvrez tout de ce moyen de contraception.

Comment fonctionne le stérilet en cuivre ?

Le stérilet en cuivre est un petit accessoire qui va être inséré directement dans l’utérus des femmes, un dispositif intra-utérin (DIU). La matière en cuivre est un spermicide qui empêche donc la fécondation, cependant, à l’image de la pilule ou de l’implant contraceptif, le stérilet ne protège que de la fécondation et non pas des maladies sexuellement transmissibles.

Le stérilet se présente sous la forme d’un petit T de 2 à 3 centimètres et vient se déposer par un médecin gynécologue ou une sage femme. Il présente un petit fil coupé très court à son extrémité, qui ne se sent pas ni pour vous ni pour votre partenaire, un accessoire qui est indispensable à la dépose du dispositif.

A noter que contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, le stérilet en cuivre ne rend absolument pas stérile (ni la femme, ni l’homme au moment des rapports) : les spermatozoïdes sécrétés sont simplement rendus inactifs par le cuivre. Le stérilet en cuivre est également adapté aux jeunes femmes qui n’ont pas encore eu d’enfant, puisqu’un format plus petit est disponible (pour correspondre aux utérus plus petits).

Le stérilet en cuivre ne peut être posé sur des jeunes femmes ayant une malformation de l’utérus, un cancer de l’utérus, des saignements inexpliqués ou encore une grossesse récente. Le gynécologue vérifiera également l’absence d’IST (ou traitée depuis plus de 3 mois) ou encore une possible allergie au cuivre.

Les avantages au port du stérilet en cuivre

Le premier avantage du stérilet en cuivre est de laisser votre corps libre de vivre à son rythme, sans recevoir d’hormones, une donnée qui tient de plus en plus à coeur aux jeunes femmes. En effet, le stérilet en cuivre ne diffuse pas d’hormones dans le corps et n’a ainsi pas d’incidences sur les règles ou l’acné. Vos cycles menstruels sont ainsi 100% naturels et il ne s’agira ainsi pas de “fausses règles” ou spotting provoqués comme lors de la prise d’une pilule contraceptive ou du port d’un implant.

Un point de vue qu’exprime parfaitement la créatrice de contenus Douze Février qui a le sentiment de revivre depuis qu’elle a fait le choix de cette méthode contraceptive.

Une donnée très confortable et qui peut jouer un rôle important dans le choix de son moyen de contraception : le stérilet en cuivre est posé pour une durée pouvant aller jusqu’à 5 ans. Une option qui libère de nombreuses jeunes femmes, lassées de devoir prendre la pilule chaque soir sans faille. Une fois le stérilet posé, les femmes sont donc rassurée et apprécient cette liberté, d’autant plus que le moyen contraceptif est efficace immédiatement après la pose. A noter que si le stérilet ne vous convient pas ou si vous souhaitez avoir des enfants, vous pourrez bien entendu retirer votre stérilet à tout moment.

Enfin, non négligeable, la libido des porteuses d’un stérilet en cuivre est reboostée, ainsi les femmes ne sont plus impactées comme elles peuvent parfois le sentir en prenant quotidiennement leur pilule contraceptive. Faire le choix de cette méthode contraceptive après avoir opté pour la pilule peut donc parfois vous libérer de certains maux que vous ne soupçonniez par forcément.

Les inconvénients de ce moyen contraceptif

Néanmoins cette méthode de contraception présente quelques inconvénients à noter, notamment une douleur dans la journée qui suit la pose. Allant de la gène à des évanouissements, la pose du stérilet en cuivre, un corps étranger dans votre utérus entraine des désagréments qui ne durent pas très longtemps mais qui gagnent à être connus.

Par ailleurs, le stérilet n’est pas une méthode contraceptive qui s’arrête aussi facilement que la pilule ou l’usage du préservatif, l’intervention d’un professionnel de santé est indispensable. Votre médecin ou une sage-femme peut ainsi se charger très simplement de la dépose. Cependant il arrive que le stérilet soit placé trop profondément et qu’une intervention chirurgicale soit nécessaire au retrait, dans ce cas une anesthésie sera nécessaire.

Le dernier inconvénient notable est lié à l’un des avantages : le fait que les règles soient naturelles et que le stérilet en cuivre ne diffuse pas d’hormones. Ainsi si vos règles n’ont jamais été régulières, trop abondantes ou douloureuses, les mêmes symptômes risquent de réapparaitre ainsi que les différents symptômes prémenstruels. De la même manière, le stérilet en cuivre n’a pas d’action sur les boutons ou les personnes qui ont un besoin particulier de réguler leurs productions hormonales.

Opteriez-vous vous aussi pour le stérilet en cuivre ? Avez-vous déjà fait ce choix, le conseillerez-vous à vos amies ? Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à poser vos questions et faire part de vos doutes à votre gynécologue afin qu’il vous accompagne dans ce choix déterminant.