Les soins palliatifs : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Santé Les soins palliatifs : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Les soins palliatifs sont des activités thérapeutiques d’une équipe médicale, des volontaires et d’autres spécialistes, qui concernent les personnes atteintes d’une maladie grave incurable dans sa phase terminale et les familles des malades. Le soulagement des symptômes psychosomatiques et spirituels permet d’améliorer la qualité de vie.

L’essence des soins palliatifs

Les soins palliatifs sont des activités médicales et thérapeutiques adressées aux malades qui se trouvent dans la phase terminale de leur maladie par laquelle ils sont considérablement limités dans leur fonctionnement. L’objectif principal de ce type d’aide est d’améliorer la qualité de vie du patient et de sa famille durant cette période difficile. Son essence est d’alléger les souffrances physiques, c’est-à-dire de soulager les symptômes.

Les soins palliatifs demandent des actions intégrées, afin de lutter contre des problèmes psychiques, émotionnels et mentales. C’est pourquoi, pour aider le patient il faut une équipe interdisciplinaire à laquelle appartiennent des médecins de différentes spécialités : infirmières, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, assistants sociaux, aumôniers et volontaires.

Même si le diagnostic est bien connu, le malade est souvent affecté par les états d’urgence – les situations qui peuvent conduire à une considérable détérioration de santé ou même à un direct danger de mort. Le phénomène se manifeste des plusieurs manières et peut entraîner, par exemple, une vive sensation de soif, l’affaiblissement des muscles, les migraines, les maux de la colonne vertébrale ou les troubles de la miction. Les douleurs sévères et les crampes du ventre sont aussi fréquentes. Chaque situation de ce type nécessite une urgente consultation médicale pour appliquer les procédures appropriées qui apaiseront de désagréables symptômes.

Dans ce cas-là, il est possible de se servir d’un inestimable outil diagnostic comme un appareil ultrason portable. L’appareil d’échographie ultra portable Vscan ressemble à une tablette de quelques centimètres carrés, connectée à une tête à ultrasons avec un câble. L’outil permet d’effectuer le diagnostic initial de certains troubles, par exemple de ceux qui touchent l’abdomen, même à leurs premiers stades, ce qui mène vers une intervention rapide et vers la réduction de douleur.

Les formes des soins palliatifs

Les soins palliatifs peuvent être effectués dans les hôpitaux, ainsi que dans les hospices ou centres stationnaires des soins palliatifs. Pourtant, ce qui devient de plus en plus populaire, ce sont les soins palliatifs à domicile.

Les formes des soins palliatifs
Source : Shutterstock.com

Dans le cadre de ce type d’assistance, les thérapeutes rendent des visites chez le patient selon le programme qui est adapté aux besoins du malade. En outre, le patient peut temporairement bénéficier des consultations et du traitement sans hospitalisation, dans différents établissements. Ce moyen d’aide est considéré comme extrêmement avantageux pour le confort psychique du patient et de sa famille.

La possibilité de rester dans un environnement bien connu, avec la famille, les voisins ou les animaux domestiques, aide à réduire l’anxiété et la dépression qui résultent de l’état de santé dégradant, ainsi qu’une croissante perspective de mort et une omniprésente préoccupation de laisser les proches tout seuls. Quelle que soit la forme de soins palliatifs, ils sont toujours régis par certaines règles de fourniture de services de base.

Ce qui est surtout important, c’est l’hygiène personnelle de la personne malade, y compris les bains du corps entier, aussi dans le lit, les fréquents changements de position et l’hydratation de peau avec des formules nourrissantes. La prévention des escarres joue un rôle crucial dans l’atténuation des symptômes désagréables et dans la lutte contre la détérioration de l’état de santé. Une adéquate sélection de positions et d’accessoires qui déchargent ces parties de la peau qui sont le plus vulnérables aux changements, ainsi que les massages et les exercices diminuent le frottement de la peau contre les draps, le linge et le matelas, améliorent la circulation sanguine et l’élasticité de peau, muscles et articulations, et enfin préviennent l’accumulation de liquide lymphatique et l’apparition des gonflements locaux. Un lit médicalisé peut déjà être d’une grande aide, tant pour le patient que pour ses proches.

Les indications pour les soins palliatifs

Pour qu’un malade puisse bénéficier des soins palliatifs, il nécessite une ordonnance médicale avec le diagnostic, l’étape de sa maladie, le type de traitement, le pronostic et les besoins du patient dans le cadre des soins. Il est aussi indispensable d’avoir obtenu le consentement du médecin ou de la famille pour ce type de thérapie.

Les informations collectées constituent une base pour le patient d’être admis aux soins palliatifs plus accessibles, dans un mode standard ou d’urgence. Les soins palliatifs sont le plus souvent adressés aux patients souffrant d’un stade avancé de cancer, de troubles neurologiques ou d’une chronique insuffisance cardiaque accompagnée par une tolérance à l’effort diminuée.