Scarlatine : comment la reconnaître et quel traitement ?

Santé Scarlatine : comment la reconnaître et quel traitement ?

Comme n’importe quelle maladie, la scarlatine se manifeste par différents symptômes. C’est un mal qui s’attaque beaucoup plus aux enfants qui ont entre 5 et 10 ans. Il est donc nécessaire pour tous les parents d’en apprendre le maximum sur cette maladie, afin de prendre très tôt les mesures qui s’imposent pour protéger leurs enfants.

C’est quoi la scarlatine ?

La scarlatine est une infection provoquée par une bactérie très nuisible pour l’organisme. Cette bactérie qui appartient à la famille des streptocoques pénètre dans le corps de différentes façons : soit par voie aérienne, soit par contact direct ou indirect. Une fois installée, elle commence à secréter des substances toxiques pour l’organisme et provoque ainsi différents symptômes.

Quelques fois, cette maladie se manifeste par une forte fièvre, une éruption cutanée, et aussi une angine. Mais il peut aussi y avoir des symptômes plus graves. D’après les études réalisées, on a pu se rendre compte qu’en réalité, la scarlatine touche surtout les enfants ayant entre 5 et 10 ans. Il y a aussi plus de cas pendant l’hiver que pendant les autres saisons de l’année.

Cela ne signifie pas que cette maladie ne touche pas les adultes, mais simplement, il faut savoir que ce sont des cas plutôt rares. Aussi, les enfants âgés de 0 à 2 ans sont généralement immunisés contre la bactérie responsable de cette maladie. Ceci est dû à la présence des anticorps de leur mère dans leur organisme, car ceux-ci reste actifs depuis la grossesse jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 2 ans environ.

A noter que lorsqu’une personne contracte une fois cette maladie, son organisme sécrète des anticorps pour la protéger d’éventuelles attaques futures. C’est pour cette raison que les adultes et les enfants de plus de 10 ans attrapent rarement la scarlatine. Ils sont immunisés contre les attaques de la bactérie, et par conséquent, contre la maladie également, parce que l’ensemble streptocoque et scarlatine ne forme qu’un.

Source : De anastasiya parfenyuk de Shutterstock.com

Quels sont les symptômes de la scarlatine ?

La première chose à savoir ici, c’est qu’il y a un délai d’incubation qui peut aller de 1 à 4 jours ou plus, en fonction de la personne infectée par la bactérie responsable de la scarlatine. Ce délai représente le temps entre le moment de la contamination et l’apparition des premiers symptômes.

Une fois ce délai d’incubation passé, la maladie se manifeste d’une façon très violente dès le début. Le malade pourra développer les symptômes suivants :

  • Forte fièvre de plus de 38,5°C
  • Vomissements
  • Frissons
  • Maux de gorge, etc.

Ce sont les premiers symptômes de la scarlatine, pourtant on pourrait penser qu’il s’agit d’une angine. Il arrive donc qu’à ce stade, certains spécialistes établissent le mauvais diagnostic. Mais ensuite, environ deux jours après l’apparition des premiers symptômes, le malade présente des signes d’éruption cutanée. Vous verrez donc boutons apparaitre sur le corps, sur la bouche et au niveau de la gorge.

Les boutons sur le corps commencent sous les aisselles et vont jusqu’aux plis du coude. Ils peuvent aussi s’étendre jusqu’au niveau du thorax, du visage ou d’autres parties du corps. On parle ici d’exanthème et cela peut entrainer des démangeaisons.

Dans le cas des boutons au niveau de la bouche et de la gorge, le terme approprié est « énanthème ». Cette manifestation est caractéristique de la maladie et apparait toujours, peu importe la gravité des autres symptômes.

Source : KingaPhoto de Shutterstock.com

Dans certains cas plus graves, les enfants atteints de scarlatine peuvent présenter des symptômes un peu plus alarmant. Il faudra alors contacter un spécialiste pour une prise en charge immédiate. Parmi ces symptômes on retrouve :

  • des signes de déshydratation
  • des vomissements accompagnés de diarrhée et de maux de ventre
  • un état de somnolence
  • la raideur de la nuque
  • la présence de tâches violacées sur la peau, etc.

Comment traiter la maladie ?

Comme pour la plupart des maladies, il existe un traitement médical contre la scarlatine. Ce traitement repose sur une thérapie à base d’antibiotique et d’antistreptococcique. Le médecin prescrira donc des médicaments comme la Pénicilline V ou l’amoxicilline. Le traitement doit durer 10 jours obligatoirement, et pendant 15 jours le malade doit être alité et isolé.

Peut-on traiter la scarlatine avec des plantes ?

L’efficacité des plantes médicinales dans le traitement des maladies n’est plus à démontrer aujourd’hui. Vous devez donc savoir que dans le cas de la scarlatine également, la phytothérapie peut s’avérer être d’une grande utilité.

Vous pouvez opter pour l’utilisation de tisanes ou d’autres préparations à base de plantes pour apaiser différents symptômes comme la fièvre ou les douleurs. Par exemple, la camomille vraie peut être très efficace pour éliminer les douleurs de l’angine. La fièvre quant à elle pourra très vite baisser avec une tisane de tilleul ou de fleurs de sureau.

Toutefois, puisqu’il s’agit d’une maladie infectieuse pouvant entrainer des complications, il est fortement conseillé de laisser un médecin poser un diagnostic et donner un traitement médical. Vous pourrez ensuite utiliser vos plantes pour soulager plus rapidement les symptômes de la maladie.

Vous en savez désormais assez sur la scarlatine pour adopter les bons gestes si l’un de vos enfants devait en souffrir. Alors n’hésitez pas à lire attentivement toutes les informations énumérées plus haut, car elles vous seront d’une grande utilité.

Source : De anastasiya parfenyuk de Shutterstock.com