DiététiqueRégime hyperprotéiné : les raisons du succès

Régime hyperprotéiné : les raisons du succès

Au cours des dernières décennies, de nombreux programmes alimentaires ont été mis en place pour faire perdre du poids. Parmi les plus célèbres, on retrouve le régime hyperprotéiné. L’engouement autour de ce concept se justifie par ses résultats plus que satisfaisants.

Le régime hyperprotéiné, une cure minceur efficace

L’alimentation hyperprotéinée repose sur l’augmentation de la proportion de protéines dans chaque repas. À cela s’ajoute une suppression presque complète de l’apport en glucides et en lipides. L’efficacité et l’intérêt d’un régime hyperprotéiné pour perdre du poids peuvent être résumés en deux points essentiels.

L’action des protéines dans le maintien du métabolisme

La plupart des régimes minceur comptent uniquement sur une carence en glucides pour provoquer une perte de poids. Cependant, cela déclenche le mécanisme de survie de l’organisme. Le corps cesse alors de brûler des calories pour conserver au maximum ses réserves d’énergie. Par conséquent, avec ces régimes, au bout de trois jours, on assiste à l’effondrement du métabolisme naturel. La conséquence directe est une perte de poids lente et éprouvante.

Avec un régime hyperprotéiné, il en est tout autre. En effet, la digestion des protéines nécessite plus de temps et d’énergie en raison de leur structure complexe. L’apport de ce macronutriment en très grande quantité, associé à une réduction des glucides et des lipides, oblige l’organisme à puiser dans ses réserves de graisse. Grâce à cela, la dépense énergétique du corps est plus grande et il est possible de perdre jusqu’à 2,5 kilos par semaine.

Le régime hyperprotéiné a un effet rassasiant

Il est difficile de suivre de nombreux régimes hypocaloriques avec assiduité parce qu’ils provoquent une sensation de faim constante. Avec ce type de régime, l’organisme produit de l’insuline en grande quantité. Cette hormone stimule l’activité des cellules et entretient la faim. La moindre réduction de l’apport quotidien en calories augmente la production d’insuline et accentue l’envie de manger. C’est cette sensation de faim constante qui pousse ceux qui adoptent les régimes hypocaloriques à grignoter et à finalement prendre plus de poids au lieu d’en perdre.

En revanche, même si l’on supprime les glucides de l’alimentation, en augmentant la quantité de protéines, le taux d’insuline secrété par l’organisme diminue totalement. Le sentiment de satiété dure alors plus longtemps et le corps reçoit finalement moins d’apports caloriques.

régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné, une diète facile à mettre en place

Le programme minceur de la diète protéique se déroule en trois phases bien définies et simples à suivre.

La phase active du régime hyperprotéiné

Le premier palier permet de brûler les réserves de graisse de l’organisme et de les transformer en énergie. Pour cela, il est indispensable d’adopter une alimentation stricte au début du régime.

Contrairement à ce que l’on peut penser, il existe des moyens simples pour préparer les repas et respecter les portions de protéines. Les sachets hyperprotéinés sont un bon exemple. Ce sont des substituts alimentaires qui contiennent des poudres ou boissons diététiques avec 80 % de protéines, très peu de glucides et de lipides.

Il est possible d’acheter des packs de sachets hyperprotéinés nécessaires à votre régime. Ils vous permettent de consacrer moins de temps à la préparation de vos repas.

La phase sélective de la diète hyperprotéinée

Cette deuxième phrase réintroduit dans le programme diététique des aliments riches en protéines comme les œufs et la viande maigre. Les légumes peuvent aussi être ajoutés aux repas, mais dans une très faible proportion. À cette étape, la consommation des sachets hyperprotéinés ainsi que des compléments alimentaires est légèrement réduite.

La phase de consolidation et d’équilibre alimentaire

Durant cette dernière étape, on diminue la consommation des substituts de repas. L’alimentation quotidienne devient également plus riche en glucides et en protéines. Pour les collations, il faudra privilégier les barres et les biscuits hyperprotéinés.

Toutes ces actions permettent à la personne qui suit le régime d’atteindre progressivement son poids idéal. Elle doit également conserver ses nouvelles habitudes alimentaires, afin d’éviter les surplus caloriques à l’origine des prises de poids indésirables.

Les protéines permettent de conserver une bonne masse musculaire

Le régime hyperprotéiné est le seul qui permet de perdre du poids tout en conservant la masse musculaire. Ceci est possible en raison des acides aminés qui parviennent aux cellules à partir du métabolisme des protéines. Ils permettent de maîtriser la réduction de la réserve de graisse tout en évitant la fonte musculaire.

L’organisme obtient l’énergie dont il a besoin par la destruction de la masse grasse tandis que les muscles sont protégés grâce aux protéines.

Le régime hyperprotéiné est beaucoup apprécié parce qu’il permet de perdre durablement du poids sans impacter négativement les fonctions biologiques. Cependant, rapprochez-vous d’un professionnel, afin de définir un programme alimentaire riche en protéines qui correspond à votre objectif minceur, vos activités et votre état de santé.