Quelles questions se poser lors d’un choix d’une maison de retraite pour un proche ?

Santé Quelles questions se poser lors d’un choix d’une maison de retraite pour...

Confier un parent à des inconnus dans une maison de retraite peut être un choix difficile. Pourtant, ce placement peut être primordial pour différentes raisons. Il est indispensable de s’assurer de la sécurité et du bien-être de la personne âgée. Avant de choisir une maison de retraite pour un proche, prenez en compte ces différentes questions.

Les questions à se poser pour le choix d’une maison de retraite

Placer un proche âgé en maison de repos n’est pas une tâche facile. Les questions suivantes vous aideront à effectuer le bon choix et garantir l’épanouissement de votre parent dans cette nouvelle vie.

Qui décide du choix de la maison de retraite ?

Le placement dans une maison de retraite devrait normalement être le choix de la personne âgée. La perte d’autonomie du senior ou le logement inadapté figurent parmi les principales raisons de ce changement.

La crainte de l’isolement, tout comme l’envie d’un rapprochement familial peut aussi conduire à habiter dans une maison de retraite. Le senior peut entrer dans une maison de retraite près de ses enfants et rencontrer de nouvelles connaissances au sein de l’établissement. Il est possible de consulter l’annuaire Sanitaire-social.com pour découvrir une liste de maisons de retraite dans une région définie.

Les proches peuvent décider de choisir une maison de retraite pour un proche en cas de dégradation de l’état de santé de celui-ci. Les enfants peuvent prendre seuls cette décision lorsque le senior est atteint d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence.

Comment faire pour placer une personne en maison de retraite ?

Il peut être compliqué de choisir sa maison de retraite médicalisée. Faire appel à un conseillé spécialisé pourra vous aider définir les critères primordiaux correspondant aux besoins de la personne âgée.

Procédez à une visite des lieux avec la personne âgée si possible. Sur place, vérifiez l’environnement et l’état de la maison de retraite, ainsi que le cadre de vie des résidents. Renseignez-vous ensuite sur les aides financières qui vous permettront de payer l’hébergement de votre parent.

Vous devrez ensuite remplir des formulaires d’adhésion auprès de l’établissement choisi. Ces derniers peuvent souvent être téléchargeables en ligne. Il sera aussi nécessaire de fournir aux administrations et à la maison de retraite certaines pièces justificatives : pièce d’identité, justification de domiciliation en France, justificatifs de payements d’impôts, etc.

Où placer une personne âgée ?

Il existe différents types d’établissement pouvant accueillir votre parent ou un proche. Mais le choix de la maison de retraite pour un proche doit être effectué en concertation avec ce dernier.

Vous pouvez choisir une maison de retraite médicalisée ou Ehpad, qui sont surtout recommandés aux personnes ayant besoin d’un accompagnement médicalisé régulier. Il y a aussi les résidences pour les seniors autonomes, encore en possession de leur autonomie. Vous avez aussi les services hospitaliers ou les résidences-services.

Ces établissements peuvent être publics ou privés. Le choix dépendra alors de vos moyens financiers afin d’assurer la continuité des soins à la personne âgée.

Quelles sont les conditions pour entrer dans une maison de repos ?

Pour adhérer à une maison de retraite, il faut d’abord et avant tout avoir l’accord du futur résident. Un proche ne peut pas décider de le placer en pension sans son consentement, du moment que la personne âgée a encore toutes ses facultés mentales pour décider.

L’âge moyen d’entrée en maison de repos est aujourd’hui à 85 ans. Cela vient du fait que les seniors préfèrent rester le plus longtemps possible dans leur domicile avant d’être placés dans un hébergement spécialisé. Mais, selon les circonstances, il est possible que la personne âgée intègre ce type d’établissement plus tôt ou plus tard. Cela dépendra surtout du degré de dépendance de la personne du troisième âge.

Toutefois, il est important de savoir qu’à 60 ans, il est possible de rejoindre une maison de retraite médicalisée comme une Ehpad.

Quelle est la différence entre une Ehpad et une maison de retraite ?

Une Ehpad est un établissement d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes. Il s’agit d’une institution pouvant accueillir les personnes retraitées ayant besoin d’un accompagnement médical. Les seniors résidant dans les Ehpad peuvent souffrir de maladies liées à la sénilité comme le syndrome d’Alzheimer ou encore de Parkinson.

Une maison de retraite accueille des personnes âgées ayant encore leurs facultés. Elle ne possède pas obligatoirement un personnel médical spécialisé, car leurs ressources sont limitées.

Durant la pandémie de covid-19, les résidents des maisons de retraite et des Ehpad sont des plus isolés. Comme ils sont fragiles, les visites sont réduites, voire interdites dans certains établissements. Toutefois, des mesures spéciales ont été adoptées pour permettre de rendre visite à ses proches en EHPAD. Ils devront par contre se plier à des règles sanitaires strictes pour éviter toute contamination durant les visites. Ainsi, les étreintes et les bisous restent interdits.

Quelles sont les aides pour une maison de retraite ?

Les frais d’une maison de retraite pour un proche ne sont pas toujours accessibles à tous les budgets. Plusieurs charges peuvent être réglée par le résident ou par ses proches. Toutefois, vous pouvez revendiquer plusieurs aides afin de couvrir certaines dépenses :

  • L’APA (Allocation personnalisée d’Autonomie) et de l’assurance maladie, couvrant les frais de dépendance ;
  • L’APL (Allocation personnalisée de Logement), assurant les frais de logement, en dehors des charges de dépendances.

Il existe aussi des aides sociales qui aident dans la prise en charge les frais d’hébergement. L’état permet également de bénéficier d’une déduction fiscale au foyer ayant un parent en pension. La demande de ces différentes aides devra être effectuée avant l’intégration de la maison de retraite.