Qu’est-ce qu’un tablier abdominal ?

SantéQu’est-ce qu’un tablier abdominal ?

Bien connu des nouvelles mamans, le tablier abdominal est un excédent de peau, un excédent de graisse ou encore un relâchement musculaire. La peau située entre le nombril et le pubis est distendue et forme un bourrelet. Véritable gêne au quotidien, plusieurs facteurs en dehors de la grossesse peuvent entraîner ce tablier abdominal. Comment le faire disparaitre ? Quelles sont les conditions pour la chirurgie abdominale ?

Qu’est-ce qu’un tablier abdominal ?

Le tablier abdominal est considéré comme inesthétique, mais il est surtout handicapant au quotidien. En fonction du rendu esthétique, une abdominoplastie ou une mini abdominoplastie est indiquée. Visuellement, le tablier abdominal recouvre une partie du pubis. La peau est distendue. Parfois, un excès de graisse est constaté. Le relâchement des muscles grands droits peut également être remarqué (diastasis du ventre).

Les causes de cet amas de peau disgracieux sont multiples : grossesse, perte de poids rapide, sédentarité, alimentation trop grasse… Dans le cas de la grossesse, le tablier peut s’atténuer. La grossesse implique l’augmentation du volume du ventre, parfois un stockage de graisse et/ou un relâchement musculaire. Il est donc préférable d’être patient et de faire de la rééducation pour voir si le tablier abdominal s’atténue.

Pour les patients, l’intérêt de la chirurgie abdominale se constate au niveau des tâches quotidiennes. En effet, la peau du ventre qui descend jusqu’au pubis et qui parfois, le recouvre, peut être gênante pour s’habiller (difficulté à trouver des pantalons à sa taille), se baisser, pratiquer certaines activités. C’est également un déclencheur de douleurs abdominales et dorsales.

Qu'est-ce qu'un tablier abdominal ?
Source : shutterstock.com

Comment faire disparaître ce relâchement ?

Un léger relâchement peut être traité avec une alimentation équilibrée, une augmentation d’activité physique pour déclencher un déficit calorique et un renforcement musculaire. Néanmoins, ces mesures hygiéno-diététiques ne sont pas suffisantes dans la plupart des cas. Lorsqu’on a un relâchement cutané, avec des vergetures, plus un excès de graisse et des muscles distendus, la chirurgie abdominale reste la solution la plus efficace.

Pour traiter le tablier, il existe deux types d’abdominoplastie :

  • L’abdominoplastie classique : le bus est de retirer une portion de peau située entre le nombril et le pubis. La peau est redrapée au niveau de l’ombilic. Il y aura deux cicatrices (une cachée dans le nombril et une au niveau de la culotte). Parfois une liposuccion est également effectuée afin de retirer l’excédent de graisse. Si la peau n’est pas distendue, la liposuccion seule peut suffire à traiter le tablier abdominal. Enfin, un resserrement musculaire peut compléter ces deux interventions.
  • La miniplastie abdominale : cette technique de chirurgie est plus douce et la cicatrice est dissimulée au niveau des sous-vêtements (comme pour une césarienne). La peau est retendue.
Comment faire disparaître ce relâchement ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conditions pour faire une abdominoplastie ?

L’abdominoplastie est une opération de chirurgie esthétique qui se déroule sous anesthésie générale. Il y a donc des indications et des contre-indications :

  • Indications pour faire une abdominoplastie : peau distendue, vergetures, excès de graisse, relâchement des muscles du ventre (diastasis du ventre).
  • Contre-indications pour l’abdominoplastie : surpoids excessif, tabagisme chronique, diabète qui n’est pas stable, antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire, chirurgies des intestins.

L’abdominoplastie n’est pas obligatoire puisque les causes ne présentent pas de risques pour la santé. C’est toutefois une opération de confort pour le quotidien, mais également une opération visant à améliorer son aspect physique. Le patient doit être en bonne santé et souhaiter avoir un ventre plat. Il doit en outre accepter le fait d’avoir des cicatrices, même si elles sont discrètes. Enfin, en ce qui concerne la grossesse, il est recommandé de ne pas tomber enceinte pendant plusieurs années. Se faire opérer après sa dernière grossesse reste la meilleure solution.

Au niveau des prix et de la prise en charge par la sécurité sociale, sachez qu’une abdominoplastie en France coûte entre  3000 € et 7000 € en fonction des techniques employées. La sécurité sociale peut rembourser une partie des frais si la patiente présente un tablier abdominal qui couvre le pubis. La prise en charge doit être validée en amont par la sécurité sociale après réception du compte rendu du chirurgien.

La plastie abdominale est un acte médical qui nécessite un arrêt de travail, le port d’une gaine de contention, une injection de Lovenox chaque jour pendant dix jours et des pansements à faire. Comme pour toute opération de chirurgie esthétique, un délai de réflexion doit être imposé au patient.