Qu’est-ce qui cause les pertes marron et que signifient-elles ?

RèglesDéroulé du cycle menstruelQu’est-ce qui cause les pertes marron et que signifient-elles ?

Vous avez sûrement l’habitude d’avoir des pertes blanches. Le vagin en expulse régulièrement grâce à sa fonction autonettoyante. Ces pertes vaginales sont blanches, voire transparentes, parfois glaireuses. Elles changent de couleurs et de consistances en fonction de notre cycle menstruel et c’est tout à fait normal. Mais qu’est ce que ça signifie quand les pertes vaginales changent de couleur et virent au brun ? Qu’est-ce qui cause les pertes marron et que signifient-elles ? Explications !

Qu’est-ce qui cause les pertes marron ?

Avant de découvrir les causes possibles de vos pertes marron, commençons par décrypter le fonctionnement de l’appareil reproducteur.

Dès la puberté, le vagin produit des sécrétions sous l’influence des œstrogènes. Ces sécrétions appelées glaires cervicales, leucorrhées ou encore pertes vaginales sont là pour protéger l’utérus des agressions extérieures en expulsant les impuretés et les agents pathogènes. La glaire cervicale permet ainsi à la flore vaginale de garder un bon équilibre pour mieux combattre les infections bactériennes et virales. Elle lubrifie également le vagin lors des rapports sexuels et facilite la progression des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule.

Vous l’aurez compris, le rôle des pertes blanches est essentiel pour garder un vagin en bonne santé !

Généralement, la glaire cervicale est visqueuse, de couleur blanche crème et est sans odeur. 

Parfois, les pertes blanches deviennent marron. Le changement de couleur est tout simplement dû à un rejet de vieux sang qui a pris cette teinte brunâtre après s’être oxydé dans le corps. 

Ce reste de sang se mélange alors à la glaire cervicale et ainsi cause les pertes marron.

Pertes marron : qu’est-ce qu’elles signifient ?

Si ces pertes marron sont la plupart du temps normales, elles peuvent être aussi le signe d’une complication.

Un oubli de pilule

Les pertes marrons peuvent être dues à un oubli ou à un décalage de pilule qui occasionne des petits saignements. Elles sont sans gravités et ne doivent pas vous inquiéter. Si elles sont récurrentes, il se peut que le dosage de votre pilule ne vous convienne pas. Dans ce cas-là, il est important de consulter un gynécologue qui vous prescrira une pilule contraceptive plus adaptée à votre cas.

La fin ou les débuts des règles

Ce sont là encore des pertes brunes normales, surtout en fin de règles où parfois du sang stagne un peu dans la cavité utérine avant de s’écouler.

Une ovulation

Également appelées spottings, ces pertes marrons apparaissent au moment de l’ovulation. Lorsque le taux d’œstrogenes augmente plus que celui de la progestérone, la paroi utérine s’épaissit, mais n’est pas suffisamment consolidée par la progestérone. Cela entraîne de légers saignements, ce qui cause les pertes marrons.

Une nidation

Une nidation peut également provoquer des pertes de sang et dans ce cas annoncer une future grossesse !

Une grossesse

Les pertes brunâtres sont courantes en début de grossesse et ne sont que l’élimination du sang vieilli. Toutefois, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin-gynécologue si vous êtes inquiète.

Un signe précoce de ménopause

Là encore, les pertes marron font partie des symptômes de la pré-ménopause, tout comme les bouffées de chaleur !

Quand les pertes marron sont associées à d’autres symptômes

Si vos pertes marron s’accompagnent d’autres symptômes comme des brûlures, une odeur désagréable, des démangeaisons… C’est peut-être le signe d’une infection (d’une mycose, d’une vaginose, d’une vaginite…) ou de la présence d’un polype ou d’un fibrome. Il est indispensable alors d’aller consulter un médecin qui posera un diagnostic sûr. 

Si en plus des autres symptômes, vous avez des douleurs au bas du ventre, il est important d’écarter tout risque d’une grossesse extra-utérine. Au moindre doute, rendez vous aux urgences le plus vite possible.

Comment traiter les pertes marron ?

Le traitement va reposer sur la cause les pertes marron. 

Comme vous avez pu le constater, elles sont la plupart du temps bénignes. Toutefois, il est toujours préférable d’aller consulter votre médecin traitant qui vous enverra faire des examens complémentaires s’il le juge nécessaire. 

Si vous n’êtes pas à jour de vos frottis, prenez rendez-vous chez votre gynécologue pour exclure tout risque de cancer du col de l’utérus.

Pour finir : vous savez désormais ce qui cause les pertes marron et l’importance des pertes vaginales dans le maintien de l’équilibre de votre microbiote vaginal. Finalement, lorsqu’elles sont asymptomatiques, elles sont le signe que votre organisme fonctionne parfaitement bien !