Qu’est-ce que la migraine ophtalmique et comment la soigner ?

SantéQu'est-ce que la migraine ophtalmique et comment la soigner ?

Les maux de tête, que l’on appelle scientifiquement les céphalées, peuvent rapidement devenir un cauchemar quand ils se répètent. Et quand on a des céphalées à répétition, on souffre bien souvent de migraine : concernant 15% de la population mondiale et entraînant de véritables difficultés dans la vie de tous les jours, la maladie neurologique qu’est la migraine n’est pas à prendre à la légère. Parmi les différentes formes que peut prendre la migraine, il existe la migraine dite « ophtalmique » : découvrez ce qui se cache derrière cette maladie parfois incomprise et souvent méconnue.

C’est quoi une migraine ophtalmique ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le terme de « migraine ophtalmique » n’est pas utilisé par les médecins, qui parlent plus volontiers de « migraine avec aura ». Le terme de migraine ophtalmique pourrait faire penser, à tort, que c’est un trouble relevant de l’ophtalmologie, donc un souci au niveau des yeux, qui entraîne la migraine et ses céphalées. Ce n’est pas le cas : il faut ainsi bien distinguer une migraine ophtalmique d’un glaucome par exemple, qui cette fois est bien une maladie de l’œil qui entraîne des lésions du nerf optique, et parfois des maux de tête.

Les médecins parlent donc plus volontiers de « migraine avec aura visuelle ». La caractéristique d’une migraine avec aura, c’est que la crise migraineuse, et donc les maux de tête, sont « annoncés » par des signes neurologiques avant-coureurs, que l’on appelle l’aura. Chez la plupart des patients qui souffre de ce type de migraine, l’aura est visuelle, c’est-à-dire que les symptômes qui arrivent avant le mal de tête sont de nature visuelle : on va voir flou ou ne plus voir une partie du champ de vision, la perception de l’environnement peut être déformée, chez certains ce seront des tâches colorées qui apparaissent, ou bien des points lumineux. D’autres migraines avec aura existent, l’aura pouvant prendre la forme de troubles sensitifs par exemple La migraine ophtalmique, c’est donc une migraine avec aura visuelle. Rappelons qu’une migraine est caractérisée par une douleur à la tête qui est pulsatile, unilatérale, aggravée par les mouvements et qui empêche de se concentrer ou de faire ses activités usuelles.

C'est quoi une migraine ophtalmique ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les causes ?

Une migraine ophtalmique est un phénomène neuro-vasculaire : la crise migraineuse, le fait qu’on ait ces céphalées particulières, vient du fait que dans le cerveau, des vaisseaux se dilatent à la suite d’une stimulation nerveuse. Le fait que chez certaines personnes, la migraine est précédée d’une aura visuelle, c’est également un phénomène neurologique, liés à une activité neuronale atypique. Le phénomène reste encore mystérieux à l’heure actuelle, mais les migraines ophtalmiques, ou avec aura visuelle, ne sont pas plus dangereuses que les migraines sans aura.

La crise migraineuse est donc déclenchée par des stimulations anormales dans le cerveau. Tout le monde ne souffre pas de migraines, il y a des prédispositions génétiques qui expliquent la survenue d’une maladie migraineuse. Par contre, une fois qu’on souffre de migraine (qui se manifeste sous la forme de crises), différentes causes peuvent expliquer l’apparition des crises :

  • La consommation de certains aliments comme l’alcool, le tabac, le café, le chocolat.
  • La fatigue, le stress, le fait de sauter un repas ou tout autre comportement qui vous fait « tirer sur la corde ».
  • Mais aussi, à l’inverse, le fait d’avoir plus dormi que d’habitude, trop mangé, ou d’être brutalement relaxé après une période de fort stress : les crises migraineuses apparaissent plus volontiers à la faveur de tout changement de rythme, c’est pour cela que quand on est migraineux, il faut faire attention à son rythme de vie.
  • L’exposition à certains bruits, lumières, odeurs.
  • Et même une chute soudaine de la pression atmosphérique.

Précisons que ces différents facteurs favorisent l’apparition d’une crise migraineuse, mais ne la déclenchent pas à chaque fois, et toutes les personnes qui souffrent de migraines ophtalmiques ne sont pas sensibles aux mêmes phénomènes.

Quelles sont les causes ?
Source : shutterstock.com

Comment soigner une telle migraine ?

Une migraine ophtalmique ne peut pas être supprimée définitivement : ce qu’il faut faire, c’est chercher à éviter les crises migraineuses et/ou à diminuer leur intensité. Si vous pensez souffrir de migraines ophtalmiques, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui vous donnera les bons conseils pour vivre avec ces maux de tête à répétition ou rendez-vous dans un centre ophtalmologique à Marseille ou ailleurs.

Pour soulager une crise migraineuse qui est en train d’arriver, on peut rapidement adopter 4 comportements :

  • S’allonger dans une pièce calme et sans lumière
  • Boire de l’eau
  • Mettre un linge humide et froid sur son front
  • Prendre de l’ibuprofène (ou autre anti-inflammatoire non stéroïdien), ou à défaut du paracétamol (moins efficace). Attention : on ne prend pas les deux en même temps, et il est impératif de bien respecter la posologie pour ne pas créer des migraines chroniques.

Sachez que l’aura visuelle disparaît d’elle-même une fois que les céphalées arrivent, et que ce n’est donc pas ce qu’on va essayer de traiter.

Pour éviter l’apparition d’une crise migraineuse, il faudra éviter les facteurs qui peuvent déclencher les crises, dont nous avons parlé ci-dessus : on évite donc les excès, on fait du sport régulièrement, on ne fume pas, on essaie d’avoir un rythme de sommeil régulier et en quantité raisonnable. Sachez que dans certains cas, il peut arriver que le médecin prescrive des triptans, des médicaments qui réduisent la dilatation des vaisseaux sanguins du cerveau (et qui causent la douleur de la migraine).