Qu’est-ce qu’un ovocyte ?

RèglesDéroulé du cycle menstruelQu’est-ce qu’un ovocyte ?

Chez l’homme, la cellule reproductrice est le spermatozoïde ; chez la femme, c’est l’ovocyte. On confond parfois l’ovocyte avec l’ovule, mais pourquoi une telle confusion ? Qu’est-ce qu’un ovocyte ? D’où viennent ces gamètes femelles ? Pourquoi le don d’ovocytes est-il si important ? Voici toutes les réponses à vos questions !

Un ovocyte c’est quoi ?

L’ovocyte est donc la cellule reproductrice chez la femme. Sans lui, aucune grossesse ne serait possible. Les ovocytes sont le point de départ à la fécondation et sont présents dans les ovaires bien avant la naissance de la petite fille. Pour constituer la réserve ovarienne, l’organisme commence en effet, à fabriquer les ovocytes dès le développement embryonnaire. C’est ce qu’on appelle l’ovogenèse.

L’ovocyte est la plus grosse cellule du corps humain, avec ses 0,000 1 millimètre, il est trois fois plus gros qu’un spermatozoïde. L’ovocyte est le siège de la moitié des chromosomes de la mère, c’est-à-dire la moitié du patrimoine génétique de l’embryon.

Quelle différence entre un ovule et un ovocyte ?

La différence entre ovule et ovocyte est infime et c’est pour cela qu’on les confond facilement. En fait, dès qu’un ovocyte est pénétré par un spermatozoïde, il devient alors un ovule. C’est la fécondation. L’ovule fécondé prendra ensuite le nom de zygote qui est la première cellule du futur bébé. S’ensuivra la nidation : l’œuf va migrer vers l’utérus où il va se nicher dans la muqueuse utérine pour grandir sereinement, protégé par le placenta.

D’où vient l’ovocyte ?

Nous l’avons vu, l’ovocyte est présent dans les ovaires des femmes bien avant leur naissance. 

Qu’est-ce que l’ovogenèse ?

L’ovogenèse marque donc le début de la réserve ovarienne. Dès la 12semaine d’aménorrhée, des cellules souches, les ovogonies, contenant 23 paires de chromosomes se divisent pour former les ovocytes primaires. Cette phase de division appelée méiose produira entre 2 000 000 et 5 000 000 ovocytes jusqu’au 5mois de grossesse où elle cessera sa production. Ces ovocytes dits primaires vont alors dégénérer. À la naissance, la réserve ovarienne compte quand même plus de 400 000 ovocytes.

Combien une femme a-t-elle d’ovocytes ?

La production d’ovocyte ne reprendra qu’à la puberté. La réserve est alors de 200 000 ovocytes et chaque mois, la femme puise un (parfois deux) ovocyte dans la réserve ovarienne. Tout au long de son cycle de fertilité, ce sont entre 300 et 400 ovocytes, qui arrivés à maturité, seront émis par l’un des deux ovaires (par alternance).

Qui produit les ovocytes ?

Ce sont les ovaires qui produisent les ovocytes, ils jouent d’ailleurs un rôle essentiel dans cette production puisqu’ils assurent aussi leur survie.

En effet, l’ovaire sécrète deux hormones qui assurent le bon fonctionnement du cycle menstruel : la progestérone et l’œstrogène. C’est l’œstrogène qui permet la maturation de l’ovocyte dans l’ovaire.

Les ovocytes sont contenus dans des follicules. Lorsqu’ils arrivent à maturité, on les appelle follicules De Graaf. L’ovaire assure donc également une fonction exocrine puisque c’est lui qui, chaque mois, va sélectionner le follicule arrivé à maturité et provoquer l’ovulation

Ensuite, le follicule De Graaf qui est arrivé à maturation est alors expulsé vers la trompe de Fallope où il va attendre jusqu’à 24 h qu’un spermatozoïde vienne le féconder. À cette phase dite lutéale, le follicule se désagrège pour former le corps jaune qui produit de la progestérone.

  • S’il est fécondé, c’est le début de la nidation. La progestérone produite va aider à consolider la muqueuse utérine.
  • S’il n’est pas fécondé, l’ovocyte est évacué et le corps jaune cesse sa production de progestérones en fin de cycle, ce qui déclenche les règles.

Pourquoi faire des dons ?

Comme vous avez pu le constater, entre le nombre d’ovocytes utilisé et le nombre d’ovocytes produit, la différence est énorme !

Mais malheureusement, toutes les femmes ne sont pas identiques et il arrive parfois que l’organisme ne produise pas d’ovocytes ou de moindre qualité. L’infertilité n’est pas la seule raison possible pour avoir besoin de recourir au don de gamètes : il peut s’agir de ménopause précoce, de risque de transmission de maladie héréditaire grave, de traitement empêchant l’ovulation

En France, toute femme en bonne santé entre 18 et 37 ans peut faire don de ses ovocytes. Le don est anonyme. Elle peut également demander à congeler une partie de ses ovocytes pour pallier une infertilité future.

Le don est important, car le parcours de PMA (procréation médicalement assistée) est long et chaotique et seulement 30 % de grossesse arrivent à terme après la première fécondation in vitro FIV).

Si vous êtes intéressée par un don de cellule, rendez-vous au CECOS (Centre d’Étude et de Conservation des Œufs et du Sperme) proche de chez vous. 

Après vous avoir informé des démarches et de la législation, le médecin recueillera votre consentement. S’ensuivront un bilan médical et un entretien avec un psychologue. Une fois fait, le médecin prescrit un traitement à la donneuse pour favoriser la stimulation ovarienne, pendant lequel un suivi échographique accru est activé. Lorsque les ovocytes sont arrivés à maturité, le prélèvement a lieu sous anesthésie générale ou locale. Les ovocytes sont alors aussitôt transférés à une receveuse pour une insémination ou congelés pour une utilisation ultérieure.

Pour finir : sans ovocyte, la vie n’existe tout simplement pas ! Pourtant, cette petite cellule reproductive, indispensable pour être enceinte, peut cruellement faire défaut. Alors, si vous souhaitez faire un don, n’hésitez pas !

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F24586