Quels sont les symptômes d’une crise cardiaque ?

Encore appelée infarctus, la crise cardiaque est une urgence de santé qui nécessite une prise en charge immédiate de l’individu au risque qu’il ne perde la vie. Il est donc important de connaître ses symptômes d’une crise cardiaque afin de prendre ses précautions au plus vite. Hommes comme femmes sont exposés à ce problème sanitaire qui devient de plus en plus récurrent. Voici tout ce que vous devez savoir sur la crise cardiaque.

Comment savoir si on fait une crise cardiaque ?

On parle de crise cardiaque lorsqu’il s’agit d’un arrêt momentané du fonctionnement du cœur lié à la fermeture de l’artère coronaire (située au niveau du cœur) par un caillot de sang.

En effet, ce dépôt de sang qui cause ladite fermeture se forme de manière progressive dans l’artère concernée. Il s’agit d’un processus appelé athérosclérose. Au moment de la fermeture de l’artère, la quantité d’oxygène et de sang allant vers le cœur diminue de manière drastique et subite. Le cœur se retrouve donc endommagé à cause du manque d’oxygène et cesse de fonctionner.

Quels sont les premiers signes d’une crise cardiaque ?

L’infarctus touche autant les femmes que les hommes voire plus, car plusieurs femmes décèdent des maladies cardiovasculaires à travers le monde. C’est un phénomène dont les symptômes prennent du temps avant d’être reconnu chez les femmes. Tout comme le cancer de sein, l’infarctus tue beaucoup de femmes. Et pour cause, ces dernières sont sous-informées sur ladite maladie, ce qui crée une méconnaissance des symptômes de la crise cardiaque. Les premiers signes d’une crise cardiaque se présentent comme suit :

  • Une douleur qui s’étend au niveau de la nuque, du dos, de la mâchoire, ou encore du bras gauche
  • Une sensation d’oppression ou une douleur vive sur la poitrine
  • Des nausées et des vomissements
  • Une transpiration très prononcée
  • Des vertiges conduisant à des évanouissements

Signes avant-coureurs et symptômes chez la femme

Contrairement aux idées véhiculées sur le sujet, les hommes ne souffrent pas plus de crises cardiaques que les femmes. En effet, la majeure partie des femmes ayant subi une crise cardiaque, n’ont pas été sujettes aux mêmes symptômes que ceux, ressentis par mes hommes dans le même cas. D’ailleurs selon une étude, c’est le cas chez 50% des femmes de moins de 60 ans qui ont eu un infarctus. Il peut se manifester par une douleur ou une pression dans la poitrine, mais il est possible que ce ne soit pas également le cas. De même, la douleur qui atteint la mâchoire et le bras gauche peut se manifester ou non en fonction de chaque individu. Ainsi, les signes qui peuvent attirer l’attention chez les femmes sont entre autres, des nausées, des vertiges, des suées, des vomissements, une fatigue générale et régulière, des palpitations après des travaux de force ou même pendant un moment de repos. Elle aura également une sensation de léthargie.

En dehors de ces symptômes, des douleurs au niveau du thorax et qui touchent à la fois, la nuque, le bras, l’estomac, le dos, sont à prendre au sérieux. Elles sont rares certes, mais peuvent attaquer tout le corps en même temps comme juste une partie du corps. Ce n’est pas un signe à prendre à la légère, car c’est une douleur qui peut être très sévère et rapidement fatale selon le cas.

Symptômes de l’infarctus chez l’homme

Si, au niveau de la femme les symptômes de l’infarctus sont difficilement perceptibles, ce n’est pas le cas chez l’homme. Ce dernier peut ressentir une douleur à la poitrine, mais elle peut être accompagnée d’une sensation de lourdeur, de serrement, pression, de compression, de malaise, d’essoufflement, de ballonnement voire de brûlure. S’agissant de la douleur qui irradie, elle part de la poitrine et s’étend du haut vers le bas. Le bras gauche ou les deux bras selon le cas, et toucher la mâchoire, les épaules et le cou. Outre ces aspects, l’individu peut présenter une certaine pâleur, une fatigue assez subite et fréquente, transpirer sérieusement, des nausées, de l’indigestion, des vomissements voire même avoir peur et être anxieux.

L’infarctus est un fléau très répandu et qui tue au même titre que le cancer et toutes les autres maladies virales. Il est d’ailleurs à prendre très au sérieux dès l’apparition d’un des symptômes nommés plus haut. Lorsqu’une personne n’est pas rapidement prise en charge, elle peut perdre la vie en quelques minutes. Alors, en cas de la présence de l’un ou l’autre de tous ces symptômes de la crise cardiaque, il est fortement recommandé :

  • D’en parler à un parent, un proche afin que les précautions requises soient prises
  • De se rendre immédiatement à l’hôpital afin de se faire consulter par un spécialiste
  • De contacter les urgences ou d’appeler le 911 lorsque cela devient critique afin de vous faire prendre en charge le plus rapidement possible

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here