Quels sont les effets de l’humidité sur la santé ?

SantéQuels sont les effets de l'humidité sur la santé ?

L’humidité est un véritable fléau au sein de nos foyers. Si elle provoque des dégâts matériels considérables pouvant rendre votre intérieur insalubre, elle a également des conséquences critiques sur votre santé. Voici quelques clés pour déterminer si votre intérieur est trop humide et comment lutter contre cette problématique.

Comment savoir s’il y a trop d’humidité chez soi ?

Il n’est pas toujours évident de savoir quel est le taux d’humidité normal dans une maison, car si une atmosphère humide peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé, un air trop sec peut lui aussi provoquer des problèmes de santé. Le taux d’hygrométrie idéal, c’est-à-dire le taux d’humidité de l’air, au sein d’une habitation doit se situer entre 45 et 60%.

Un taux d’humidité trop important au sein de votre logement peut engendrer des dégâts importants. Pour savoir s’il y a trop d’humidité chez soi, certains signes ne trompent pas, notamment une condensation importante sur les différentes fenêtres de la maison, ou le décollement du papier peint ou des plinthes. Un taux d’humidité trop important dans une habitation provoque également l’apparition de tâches et de moisissures au niveau du bas des murs.

Comment savoir s'il y a trop d'humidité chez soi ?
Source : shutterstock.com

Les effets de l’humidité sur la santé

Un taux d’humidité trop élevé peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé des habitants. S’il peut engager des maux de tête, des troubles du sommeil ou des irritations des yeux, du nez et de la gorge, il peut également être la cause de maladies bien plus lourdes. Les risques sont notamment considérables chez les enfants et les personnes âgées.

Manifestation d’allergies

Puisqu’elle favorise l’apparition de champignons, de moisissures et la présence d’acariens, l’humidité entraine fréquemment des problèmes d’allergies. Comme les autres allergènes, les symptômes liés aux allergies aux acariens et à la moisissure sont la conjonctivite, la rhinite et l’asthme. Cela se retranscrit par l’irritation et la démangeaison des yeux qui deviennent rouges et larmoyants et l’obstruction nasale. Mais surtout, il peut provoquer une gêne pour respirer caractérisée par des difficultés à expirer l’air contenu dans les poumons, une toux et un sifflement venant des bronches. Ces troubles de la respiration peuvent entrainer des maladies respiratoires importantes.

Maladies respiratoires

Les problèmes d’humidité entrainent fréquemment des maladies respiratoires, notamment l’asthme qui est une inflammation des voies respiratoires au niveau des bronches. Ils peuvent également provoquer des bronchites à répétition, inflammation des bronches causant une toux persistante et une production excessive de mucus sur les parois des bronches.

Quand elle devient chronique, la bronchite peut causer une pneumonie, cette infection des poumons est importante et peut entrainer diverses complications. Les enfants y sont très sensibles et fragiles, un enfant qui vit dans une habitation trop humide a entre 1,5 et 3,5 fois plus de risques de développer une maladie respiratoire.

Problèmes de circulation

Un logement trop humide ajouté à un environnement où fonctionne un chauffage représente des conditions climatiques difficiles à supporter. L’humidité à tendance à fixer la chaleur, provoquant le gonflement des tissus, des œdèmes et de la rétention d’eau, notamment au niveau des jambes et des chevilles. C’est cette accumulation d’eau dans les tissus qui cause leur gonflement. Ces gonflements caractéristiques d’une mauvaise circulation sanguine peuvent provoquer des engourdissements, des raideurs dans les membres ou la décoloration des zones affectées. Ce sont les personnes âgées qui sont les plus assujetties à ce genre de maux.

Douleurs articulaires

Une humidité trop importante au sein de votre maison ou pièces à vivre peut également avoir un impact sur des douleurs articulaires. Rhumatismes, arthrite, arthrose et autres douleurs chroniques se voient de plus en plus incommodantes dans un environnement trop humide qui favorise l’usure des articulations et leur sensibilité.

Les effets de l'humidité sur la santé
Source : shutterstock.com

Comment ne plus avoir d’humidité dans une maison ?

La première chose à faire pour retrouver un espace sain et chasser l’humidité, c’est de penser à aérer fréquemment les pièces, au moins une fois par jour. C’est sans doute l’une des solutions les plus efficaces. La ventilation de l’espace est primordiale pour lutter contre l’humidité. Vous devez également prendre garde à l’isolation de votre maison.

Si malgré une aération régulière votre problème d’humidité persiste, n’hésitez pas à faire confiance à l’expertise d’un professionnel pour envisager un traitement des murs et éliminer en profondeur la moisissure. Nous vous déconseillons de nettoyer vous-même les moisissures, à moins de porter un masque, des lunettes et des gants. En effet, ces dernières vous exposent à une grande quantité de spores bactériennes.