Quels sont les aliments à bannir durant les règles ?

Santé Règle et bien être Quels sont les aliments à bannir durant les règles ?

L’aménorrhée, communément connue par le terme « les règles » est un phénomène naturel et qui concerne uniquement les femmes. Lors de ces phases de saignements, le corps peut être sujet à des douleurs diverses appelées « dysménorrhées ». Pour bien vivre ces dernières, il est essentiel de garder une bonne hygiène et une alimentation saine. D’ailleurs, certains aliments sont à limiter ou à bannir de vos repas durant les menstruations.

Pourquoi a-t-on faim quand on a ses règles ?

Lorsque les « anglais débarquent », vous avez tendance à vouloir manger de tout, et à n’importe quel moment. L’augmentation de votre appétit peut survenir bien avant le début de vos menstruations.

Durant vos règles, le corps subit un déséquilibre hormonal qui provoque ces sensations de faim. Plus précisément, il y a le taux d’œstrogène en hausse et les progestérones qui sont en baisse. Cela va entraîner une chute de la glycémie dans le sang et l’augmentation du métabolisme.

Les fringales font partie des symptômes prémenstruels d’une femme qui va avoir ses règles. Ces dernières peuvent grandement soulager en cas de dysménorrhées. Le bon choix des aliments que vous consommez aura un effet sur l’intensité de ces maux. De plus, cela vous empêchera de prendre du poids durant les règles.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas manger quand on a ses règles ?

Pour permettre aux femmes de mieux vivre la menstruation, des chercheurs ont pu déterminer les aliments à éviter durant cette période.

Une pause sur le sucre, le sel et le gras

Diminuez autant que possible la quantité d’aliments sucrés durant ces quelques jours. Le sucre et le sel sont responsables de rétentions d’eau et peuvent accroître les ballonnements. Ils ne vont donc pas soulager vos douleurs, mais les accentuer.

Avec les graisses saturées, le sucre peut entraîner des prostaglandines pro-inflammatoires. Il s’agit d’une douleur associée à l’évacuation de l’endomètre chez la femme. Elles seront responsables des crampes et des maux de tête. Pour éviter ces dernières, oubliez les charcuteries, mais aussi les margarines et les huiles végétales. Les frites et les snacks sont à limiter puisqu’elles provoquent des acnés et vous feront grossir.

Il est également déconseillé de consommer les aliments transformés durant vos menstruations. Plats surgelés, pain blanc, les aliments en conserve sont tout simplement à proscrire. Pour plus d’efficacité, réduisez la consommation de ces aliments dès l’apparition de vos symptômes prémenstruels.

Caféine, théine… évitez les stimulants

Durant la période de vos règles, évitez autant que possible de boire du café ou du thé. Ceux-ci contiennent des stimulants nerveux qui vont générer le stress et les migraines. Ces douleurs de règle sont parmi les plus irritantes pour les femmes. Elles peuvent empêcher de vaquer normalement à vos activités quotidiennes.

Ces boissons sont aussi déconseillées si vous cherchez un moyen de déclencher ses règles naturellement. De plus, le café est un aliment qui permet d’éliminer le magnésium, pourtant très important durant les menstruations.

De même, diminuez la consommation de soda et autres boissons gazeuses qui peut provoquer des maux de ventre. Et même si vous avez un manque de force, évitez de prendre des boissons énergisantes.

Interdiction de consommer de l’alcool et du tabac

L’alcool est déconseillé pour de nombreuses raisons. Durant les menstruations, cette boisson est encore plus défendue. L’alcool augmenterait les risques de rétention d’eau et peut jouer sur votre poids. De plus, cela va provoquer des sautes d’humeur plus importante.

La consommation d’alcool durant les règles peut entraîner l’apparition d’une dysménorrhée. Les douleurs menstruelles, dont les maux de tête et les crampes au ventre en seront plus soutenus et plus forts.

Dans cette catégorie de produit, il est aussi conseillé de diminuer votre consommation de tabac. Si vous fumez, veillez à réduire le nombre de cigarettes que vous prenez durant les quelques jours de menstruation. En effet, la nicotine a pour effet d’accroître les crampes, ce qui sera encore plus douloureux.

Moins de produits laitiers

 Peu de gens le savent, mais les produits issus du lait ne sont pas recommandés lorsque vous avez vos règles. Que ce soit du lait, du fromage ou du beurre, ces produits peuvent provoquer la contraction de l’utérus et favoriser les crampes.

Comment diminuer le sang pendant les règles ?

En dehors de l’alimentation, le flux abondant durant les menstruations s’avère être un gros problème pour les femmes. C’est généralement le cas pendant les premières années de fécondité et lorsque vous approchez la ménopause.

Chez certaines femmes, la quantité de sang perdue durant les règles peut varier d’un cycle à un autre. Il y a aussi celles qui ont toujours des règles abondantes tout au long de l’année.

Il n’y a pas encore eu de preuve scientifique sur l’impact de l’alimentation sur la profusion des saignements menstruelle. Toutefois, elles peuvent être liées à des problèmes de coagulation ou à une apparition d’un fibrome utérin. Mais souvent, c’est une carence en fer qui est la cause des pertes sanguines abondantes.

Cette situation peut accentuer les soucis du cycle prémenstruel et s’ajouter à ceux de la dysménorrhée. Pour en venir à bout, il est possible de suivre un traitement à base de suppléments de fer. Ces derniers permettront d’éviter une anémie et vont favoriser le bon fonctionnement du corps. Il est recommandé de demander un dosage précis auprès du médecin si vous optez pour ce type de produits. Vous pouvez aussi consommer des produits riches en fer plusieurs jours avant les règles.