DiététiqueQuels sont les signes d’un manque de magnésium ?

Quels sont les signes d’un manque de magnésium ?

Indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, le magnésium intervient dans de nombreuses fonctions du corps. Pourtant, les carences en magnésium touchent plus de 75 % des Français. Fatigue, irritabilité, etc., découvrez les signes d’un manque de magnésium et comment y remédier !

Quel est le rôle du magnésium ?

L’apport journalier recommandé de magnésium est de 420 mg pour un homme, 360 mg pour une femme, 300 mg pendant l’adolescence, 200 mg pour les enfants âgés de 6 à 9 ans, 100 mg entre 3 et 6 ans et 80 mg pour les enfants de moins de 3 ans. Si l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande de consommer des aliments ou des eaux riches en magnésium comme Contrex, ce n’est pas sans raison…

Le magnésium fait parmi des sels minéraux essentiels à l’organisme. Il se concentre principalement au niveau osseux et au sein des muscles et il est impliqué dans plus de 300 réactions biologiques.

Parmi ses principales actions :

  • Il participe à la transmission de l’influx nerveux et à la régulation du rythme cardiaque.
  • Il joue un rôle fondamental dans le métabolisme des lipides, la synthèse des protéines et la dégradation du glucose pour la production d’énergie.
  • Il est indispensable à la formation des os et des dents.
  • Il participe à l’activité de certaines hormones dont l’insuline.

Chez certains patients souffrant de carence extrême en magnésium, les causes sont la plupart du temps liées à une maladie qui empêche la bonne absorption du minéral comme le diabète de type 2, la maladie de Crohn, des problèmes rénaux ou l’alcoolisme.

Pour le reste de la population française, on parle essentiellement de légères carences, qui se traduisent par différents symptômes…

Quels sont les signes que vous subissez un manque de magnésium ?

L’un des premiers signes d’un manque de magnésium est la fatigue. Le stress et le surmenage ont tendance à épuiser très rapidement nos réserves en magnésium et la fatigue s’installe durablement.

La fatigue se fait aussi ressentir au niveau musculaire avec l’apparition de crampes et de fourmillements. Les personnes souffrant de manque de magnésium ont souvent des crampes nocturnes ou spasmes musculaires au niveau des jambes « qui sautent » lorsqu’elles sont allongées ou encore les fameux tressaillements de la paupière.

Des acouphènes peuvent également faire leur apparition ainsi que des palpitations cardiaques, une hypertension artérielle, des migraines, des vertiges et des nausées.

Parmi les effets associés au manque de magnésium, le stress, l’irritabilité, l’anxiété sont fréquents et sont souvent les conséquences des troubles du sommeil (manque de sommeil et insomnies) dus à la fatigue.

Outre ces effets indésirables, une carence en magnésium est à prendre au sérieux, car elle peut avoir un impact conséquent sur la santé :

  • Augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, car le magnésium joue un rôle contre l’hypertension.
  • Augmentation du diabète de type 2 : sans magnésium, l’insuline perd de son efficacité et ne ramène plus la glycémie à un niveau normal après un apport en glucides.
  • Augmentation des risques d’ostéoporose puisque le magnésium contribue à la bonne santé osseuse.
  • Apparition d’une hypocalcémie qui est un déficit de calcium dans le sang (le magnésium permet de réguler la teneur en calcium).

Que faire pour pallier ce manque ?

Nous l’avons vu, de plus en plus de Français en bonne santé subissent de légères carences en magnésium qui s’expliquent tout simplement par une alimentation déséquilibrée ou des régimes alimentaires trop restrictifs.

Le meilleur moyen pour pallier un manque de magnésium est donc de changer son alimentation. Toutefois, avant de vous lancer dans une cure de magnésium, il est recommandé de consulter votre médecin traitant afin d’écarter tout risque de maladies plus grave (diabète, maladie rénale…) qui empêche l’absorption du magnésium.

Parmi les aliments riches en magnésium, on trouve :

  • Le chocolat noir et le cacao.
  • Les fruits secs à coque (amandes, noix de cajou, noix de pécan…).
  • Les céréales complètes.
  • Les légumineuses (haricots secs, lentilles…).
  • Les fruits de mer.
  • Les légumes verts.

Pensez également aux eaux minérales de type Contrex, Hépar ou Rozana ou encore aux compléments alimentaires.

Par contre, si vous utilisez des suppléments, attention aux surdosages qui peuvent entraîner des diarrhées, une insuffisance rénale chronique, des troubles digestifs ou encore une hypotension artérielle. Respectez bien la dose limite de sécurité qui est de 350 mg par jour en plus des apports recommandés.