SantéQuels dangers représentent les déodorants au bicarbonate de soude ?

Quels dangers représentent les déodorants au bicarbonate de soude ?

En stick, en bille ou en spray, nous avons tous un déodorant chez nous pour cacher les mauvaises odeurs de transpiration. Depuis quelques années, les déodorants bio et naturel ont le vent en poupe, dont les fameux déodorants au bicarbonate de soude. Pourtant, bien que le bicarbonate de soude soit un ingrédient naturel, l’utiliser en déodorant n’est pas une si bonne idée que ça. On vous explique pourquoi !

Déodorants au bicarbonate de soude : quels sont les dangers ?

Vous avez décidé d’abandonner les déodorants industriels et c’est une très bonne chose.

Avec des compositions plus que douteuses et des produits nocifs pour la peau et pour l’environnement, les anti-transpirants classiques sont à éviter.

Entre les parfums de synthèses, les agents antibactériens et antifongiques et les sels d’aluminium, le cocktail est parfois détonnant pour notre épiderme. Le coupable est d’ailleurs principalement le sel d’aluminium qui est responsable à lui seul de nombreuses irritations, surtout si vous avez la peau sensible. Classé dans la liste des perturbateurs endocriniens et des produits cancérigènes, il pourrait même augmenter les risques de cancer du sein.

Bon à savoir : même la pierre d’alun, qui a été présentée comme un déodorant naturel très efficace contre les mauvaises odeurs et la transpiration, présente les mêmes risques de toxicité que les déodorants classiques.

Déodorants au bicarbonate de soude : quels sont les dangers ?
Source : shutterstock.com

Pour remplacer votre déo au sel d’alun, il existe des solutions naturelles, dont les déodorants au bicarbonate de soude. Malheureusement, ils sont loin de faire l’unanimité…

Alors, rassurez-vous, on ne peut pas réellement parler de danger des déodorants au bicarbonate de soude. Le bicarbonate est même un excellent déodorant anti-transpirant et il est réputé pour son efficacité à bloquer les odeurs corporelles. Il a aussi l’avantage de ne laisser aucune trace blanche sous les aisselles ni sur les vêtements.

Par contre, l’utilisation du bicarbonate de soude au quotidien peut finir par irriter les aisselles, agresser la peau et entraîner des rougeurs et des sécheresses cutanées sur les peaux sensibles. C’est son pouvoir abrasif et son alcalinité qui peuvent être la cause de démangeaisons, notamment après le rasage et l’épilation.

Quelles sont les alternatives aux déodorants au bicarbonate de soude ?

Si vous avez développé une intolérance aux déodorants au bicarbonate, choisissez un déodorant naturel, fabriqué à partir de produits cosmétiques sans danger pour la peau. Ces produits naturels sont tout aussi efficaces pour lutter contre la transpiration et les bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Voici quelques alternatives naturelles :

Les déodorants naturels sans bicarbonate de soude comme ceux présentés sur le site Les Savons de Jova. Sans alcool, sans paraben, ni silicone, ils ne contiennent que des produits d’origine naturelle et sont parfaits pour camoufler les odeurs désagréables.

  • L’huile de coco : en plus de son action hydratante, l’huile de coco est aussi antibactérienne et antifongique. C’est le produit cosmétique parfait pour lutter contre la prolifération des bactéries et ajouter une pointe d’exotisme à votre odeur corporelle !
  • Le gel d’aloe vera : connu depuis des siècles pour son action hydratante, l’aloe vera est aussi très efficace contre les odeurs corporelles désagréables. L’aloe vera protège la peau et la nourrit, tout en apportant une fraîcheur très agréable.
  • L’huile essentielle de Palmarosa : cette huile essentielle, très utilisée dans la fabrication de déodorant bio, est réputée pour supprimer l’odeur de transpiration grâce à son pouvoir antibactérien. Réalisez un test cutané au préalable en appliquant quelques gouttes d’huile essentielle au creux de votre coude pour éviter tout risque d’allergies.
  • L’argile blanche : l’argile blanche est idéale pour apaiser les peaux sensibles et atténuer une transpiration excessive. Elle est également cicatrisante et ne présente aucun risque allergique.

Vous trouverez de nombreuses recettes DIY sur Internet qui incorporent la plupart des ingrédients naturels cités. Parmi la liste d’ingrédients, la fécule de maïs et le bicarbonate de soude (ou de sodium) reviennent souvent. Remplacez tout simplement le bicarbonate par de l’argile blanche !

Quelles sont les alternatives aux déodorants au bicarbonate de soude ?
Source : shutterstock.com

Même si le déodorant au bicarbonate de soude ne présente pas de danger réel, il peut être irritant pour les peaux sèches. Si c’est votre cas, optez pour un déodorant bille ou stick spécial peaux sensibles dont la formule est 100 % naturelle, vegan et biologique.