DiététiqueQuels sont les bienfaits du zinc ?

Quels sont les bienfaits du zinc ?

Bien que présent en faible quantité dans notre organisme, le zinc joue pourtant un rôle essentiel. Cet oligo-élément possède en effet des super pouvoirs sur nos défenses immunitaires, sur la qualité de notre peau, mais aussi dans le métabolisme cellulaire et bien d’autres encore ! Mais voyons tout de suite quels sont les bienfaits du zinc !

Le zinc, c’est quoi ?

Le zinc est donc un oligo-élément et la particularité des oligo-éléments, c’est que notre corps ne peut les fabriquer. Bien qu’il soit indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme, celui-ci en contient très peu : 2,5 grammes stockés essentiellement dans la peau et les organes tels que le foie, le pancréas, les yeux, les glandes surrénales, la prostate (pour l’homme), etc.

Seule l’alimentation apporte donc la ration nécessaire en zinc. Généralement, les carences en zinc sont rares dans nos pays développés où l’accès à une alimentation saine et équilibrée est plus facile.

Toutefois, certaines situations peuvent entraîner des carences comme la croissance chez l’enfant, une grossesse, une anorexie, un syndrome de malabsorption…

Les effets d’un manque de zinc peuvent alors être importants : retard de croissance, complications chez la femme enceinte, problèmes cutanés tels que l’acné ou un psoriasis, chute des cheveux, fatigue, affaiblissement du système immunitaire qui est alors moins efficace pour lutter face aux infections…

Mais heureusement, on peut le trouver facilement dans notre alimentation : huîtres, viandes rouges, abats, noix, céréales, fruits de mer, etc., ou tout simplement prendre du zinc en complément alimentaire.

Le zinc, c’est quoi ?
Source : shutterstock.com

Quels sont ses bienfaits ?

La liste des bienfaits du zinc est impressionnante ! Il faut savoir que cet oligo-élément joue un rôle dans pas moins de 200 réactions enzymatiques !

Voici quelques-unes de ses vertus :

  • Stimule le système immunitaire.
  • Aide à la régulation du taux de sucre dans le sang.
  • Lutte contre le vieillissement des cellules oculaires et cutanées grâce à son action antioxydante.
  • Favorise la bonne cicatrisation des lésions de la peau.
  • Augmente la synthèse des hormones (principalement la testostérone).
  • Intervient dans les fonctions neurologiques et reproductives.
  • Améliore la production de spermatozoïdes.
  • Participe à la synthèse de l’ADN et des protéines comme la kératine et le collagène qui sont des constituants principaux de l’épiderme, des cheveux et des ongles.

Pris en cure ou ponctuellement en supplément de l’alimentation, le zinc présente également de nombreux bienfaits :

  • Dès l’apparition des symptômes du rhume, il permet de réduire l’intensité et la durée du rhume. Pris en cure avant l’hiver, il permettrait de limiter les rhumes.
  • Le zinc lorsqu’il est consommé au deçà des apports journaliers recommandés préviendrait l’apparition de maladies cardio-vasculaires et diminuerait les risques d’athérosclérose.
  • Une dose quotidienne de 30 mg de zinc améliorerait la glycémie à jeun et donc éviterait l’apparition d’un diabète.
  • Un apport en zinc aurait une action sur l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et sa fonction régulatrice sur les glandes sébacées.
  • Pour finir, le zinc serait également efficace pour traiter le psoriasis.

Quelle posologie appliquer ?

Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) sont :

  • 12 mg/jour pour un homme adulte.
  • 10 mg/jour pour une femme adulte.
  • Entre 15 et 23 mg/jour pour les femmes enceintes et allaitantes et les personnes âgées.
  • Ajoutez 3 à 4 mg/jour supplémentaire pour les personnes végétariennes ou végans.

Ensuite, la posologie va dépendre de l’objectif de votre cure :

  • Si vous souhaitez prévenir un rhume, prenez entre 80 et 100 mg de zinc par jour.
  • Pour booster votre immunité, réguler la glycémie ou soigner l’acné : 30 mg/jour.

Pour plus d’efficacité, prenez vos compléments alimentaires le matin, à jeun.

Quelle posologie appliquer ?
Source : shutterstock.com

Y a-t-il des contre-indications ?

Effectivement, il existe quelques précautions à prendre si vous prenez des compléments de zinc. Le zinc est déconseillé en cas d’allergie au zinc, en cas d’infection bactérienne et durant l’allaitement et la grossesse.

De plus, il est conseillé de prendre votre supplémentation en zinc en dehors des repas pour éviter toute interférence avec le fer contenu dans votre alimentation et de prévoir deux heures entre la prise de zinc et vos médicaments antibiotiques, antiacides et/ou tétracyclines pour éviter toute interaction.

Pour finir, un surdosage en zinc n’a pas d’effet toxique majeur, mais il peut entraîner des troubles digestifs, des nausées, des vomissements et une carence en cuivre. Si vous prenez un traitement au zinc sur le long terme, vous devez donc aussi prévoir un apport supplémentaire en cuivre.

En conclusion : vous l’aurez compris, les bienfaits du zinc sont nombreux. Le taux de zinc dans le sang est difficilement mesurable tant il peut varier en fonction des aliments consommés. Donc, si vous vous sentez fatigué, que votre peau est terne, que vos ongles sont cassants ou encore que vous constatez une perte anormale de vos cheveux, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien pour commencer une cure de zinc !