Quelles sont les méthodes naturelles pour soulager des règles douloureuses ?

RèglesLes douleurs menstruellesQuelles sont les méthodes naturelles pour soulager des règles douloureuses ?

De nombreuses femmes subissent chaque mois les mêmes douleurs avant et pendant leurs règles : ballonnement abdominal, nausées, fatigue, maux de tête, contractions utérines, diarrhée ou constipation… Ces douleurs menstruelles (ou dysménorrhée) sont souvent traitées avec des anti-inflammatoires, mais si vous ne souhaitez pas prendre de médicament, il existe des alternatives très efficaces ! Voici les méthodes naturelles pour soulager des règles douloureuses !

Comment soulager la douleur des règles naturellement ?

Lorsque les douleurs de règles font surface, le premier réflexe est souvent de prendre un antalgique comme le paracétamol, un anti-inflammatoire non stéroïdien tel que l’Advil ou un antispasmodique, le Spasfon par exemple. Si vous ne voulez pas prendre de traitement médicamenteux, il existe heureusement des remèdes naturels contre les règles douloureuses :

Manger moins de sucre

Pour comprendre l’importance du sucre dans le cycle menstruel, sachez qu’une consommation en sucre élevée entraîne une forte production d’insuline. Celle-ci va à son tour augmenter la production de prostaglandines. Lorsque l’utérus se contracte pour évacuer le surplus de l’endomètre, il est aidé par les prostaglandines qui sont des hormones. Lorsqu’elles sont en trop grand nombre, l’utérus se contracte alors plus violemment, ce qui explique ces vives douleurs au moment des règles.

Manger moins de sucre
Source : shutterstock.com

Faire du sport

Le sport est en anti-douleur naturel très efficace sur les syndromes prémenstruels. La pratique d’une activité physique et particulièrement le cardio va diminuer le taux de prostaglandines et rééquilibrer les œstrogènes et la progestérone. Vous apportez également une meilleure oxygénation à votre organisme et le dernier bénéfice du sport : c’est excellent pour la circulation sanguine !

Changer de moyen de contraception

Quand les règles sont douloureuses et invalidantes, il est conseillé d’utiliser un stérilet hormonal ou la pilule contraceptive. Le premier va diffuser de la progestérone, et donc réduire l’intensité des règles (durée, saignements et douleurs). La pilule va quant à elle réduire la production de prostaglandines, et donc atténuer les contractions utérines.

Changer de moyen de contraception
Source : shutterstock.com

5 tisanes pour calmer les règles douloureuses

Les plantes possèdent des vertus curatives qui vont réduire les spasmes et les crampes abdominales et calmer les douleurs. Voici une liste de plantes contre les règles douloureuses à utiliser sans modération !

La camomille

La camomille a un effet décongestionnant et antispasmodique. Réalisez votre infusion avec une cuillère à soupe de camomille séchée pour un demi-litre d’eau. L’infusion est à boire plusieurs fois par jour, mais vous pouvez également l’appliquer directement sur la zone douloureuse. Faites tremper une compresse dans l’infusion et posez-la sur votre bas-ventre. Posez une serviette de bain par-dessus pour garder sa chaleur au maximum et gardez la compresse tant qu’elle est chaude.

La camomille
Source : shutterstock.com

La mélisse

La mélisse est réputée pour apaiser l’humeur, calmer les spasmes utérins et réguler le fonctionnement de nombreux organes. Profitez de ses vertus anxiolytiques dans une savoureuse tisane jusqu’à ce que les douleurs menstruelles disparaissent. Pour cela, laissez infuser 2 à 4 cuillères de feuilles de mélisse dans un bol d’eau chaude pendant 5 minutes.

L’achillée mille-feuille

L’achillée mille-feuille possède des bienfaits sédatifs sur l’utérus et les ovaires, et calme les spasmes. Laissez infuser 30 g de sommités fleuries dans un litre d’eau chaude et buvez 2 à 3 tasses par jour pendant vos règles.

L’achillée mille-feuille
Source : shutterstock.com

L’alchémille

L’alchémille est une plante que la médecine populaire recommande depuis longtemps aux femmes. Non seulement elle aide à lutter contre les règles douloureuses et/ou abondantes, mais elle est aussi efficace contre les syndromes prémenstruels ou les affections vaginales. L’alchémille est également un excellent antidiarrhéique. Faites infuser 2 à 4 grammes de feuilles d’alchémille séchées dans 200 ml d’eau bouillante. Vous pouvez en boire 2 à 3 fois par jour pour son action calmante et astringente, soit efficace, sur vos troubles utérins.

Le CBD

Les bénéfices du CBD sont reconnus depuis longtemps sur les douleurs de règles, l’inflammation, l’anxiété, les migraines, etc. Dépourvu de THC, qui est une substance psychotrope, le CBD est désormais légalisé en raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques. Pour vos infusions, choisissez du CBD à spectre large qui contient tous les cannabinoïdes du cannabis sativa, il est plus efficace que l’isolat. Faites infuser les feuilles de chanvre pendant 5 à 10 minutes en ajoutant un corps gras pour une meilleure assimilation du CBD (huile, beurre…).

4 huiles essentielles pour soulager les douleurs des règles

Soulager les douleurs menstruelles avec les huiles essentielles est une excellente alternative aux médicaments. Voici les huiles essentielles à avoir chez soi pour apaiser les dysménorrhées.

Le cyprès

L’huile essentielle de cyprès est un puissant anti-spasmodique et anti-inflammatoire, et peut être utilisée pour lutter contre le syndrome prémenstruel. Elle va soulager vos douleurs de règles en massage (1 goutte diluée dans une huile végétale) ou en absorption orale (une goutte sous la langue).

Le cyprès
Source : shutterstock.com

Le CBD

Tout comme les feuilles de chanvre en tisane, profitez des bienfaits de l’huile de CBD directement sous la langue, plus facile à utiliser et à doser. Il existe plusieurs autres méthodes pour utiliser l’huile de CBD et notamment avec des ovules vaginaux pour un effet encore plus ciblé.

L’estragon

L’estragon est utilisé depuis longtemps en phytothérapie pour ses vertus digestives et antispasmodiques. Appliquée en massage (diluée dans une huile végétale) ou par voie orale (une goutte sous la langue), l’huile essentielle d’estragon fait des merveilles.

La sauge sclarée

La sauge sclarée est, elle aussi, réputée pour son action antispasmodique. Elle va également stimuler la production d’œstrogènes et aider à réguler le cycle menstruel. L’huile essentielle s’utilise exclusivement en massage, diluée dans une huile végétale comme celle du clou de girofle.

Les autres méthodes naturelles pour soulager les règles douloureuses

En complément des tisanes ou des huiles essentielles, rien de tel qu’un massage bien-être ou une séance de yoga pour chasser les douleurs de règles. Découvrez également les bienfaits de l’hypnose et de la chaleur !

L’automassage du ventre

Voici une technique simple de massage qui va détendre l’appareil génital et atténuer vos crampes abdominales :

  • Allongez-vous confortablement, un coussin sous votre cou et un autre sous vos genoux, vos pieds à plat sur le sol.
  • Tapotez légèrement votre abdomen pour détendre les muscles.
  • Les doigts placés autour de votre nombril, étirez les muscles à l’expiration et relâchez à l’inspiration.
  • Massez la zone autour de votre nombril avec des mouvements circulaires.
  • Terminez en massant le trajet du colon pour détendre les tissus et améliorer le transit intestinal.

L’automassage du ventre
Source : shutterstock.com

Le yoga

Le yoga est idéal pour apprendre à détendre son corps et son esprit. Les pratiques respiratoires et les mouvements doux du yoga en font un anti-douleur naturel.

Voici quelques postures de yoga pour soulager les douleurs menstruelles et chasser les tensions :

  • La posture de la déesse du sommeil ouvre la région pelvienne, atténuant ainsi les douleurs. Allongée sur le dos, pliez vos jambes en papillon. Vos pieds sont réunis au plus près des fesses, les genoux tombés de chaque côté. Les bras sont le long du corps, paumes vers le ciel. Respirez paisiblement, mais profondément et détendez-vous ainsi pendant une minute.
  • La posture de l’enfant est très relaxante. Elle va également étirer les muscles du bas du dos et chassez ces douleurs localisées. Les demi-jambes au sol, asseyez-vous sur vos talons puis tendez votre buste vers l’avant, le front contre le sol et les bras vers l’avant. Écartez vos genoux pour ne pas compresser votre ventre et tenez la position une minute.
  • La posture du chien tête en bas est facile à faire et parfaite pour réduire les crampes menstruelles. Commencez à quatre pattes, les genoux sous les hanches et les mains sous les épaules. Prenez appui sur vos orteils et vos mains, et sur une expiration levez les genoux vers le haut. Repoussez le sol avec vos mains et remontez votre bassin vers le haut en tendant les jambes, les pieds le plus à plat possible. Tournez bien vos épaules vers l’extérieur et votre tête doit être dirigée vers le bas. Essayez de tenir la posture pendant une minute.

Pensez toujours à bien respirer pendant vos exercices pour règles douloureuses. Un mouvement correspond à une respiration inspirée et expirée par le nez en imaginant l’air circulant vers la partie douloureuse et emportant la douleur de règle avec lui.

Le yoga
Source : shutterstock.com

L’hypnose

Bien que cette méthode naturelle ne soit pas encore très démocratisée, recourir à l’hypnothérapie est pourtant très efficace. L’hypnose est non seulement capable de soulager les douleurs liées aux règles, mais elle est aussi très performante sur l’endométriose, et ce, en une séance !

La bouillotte

La bouillotte est le remède de grand-mère par excellence pour apaiser les douleurs liées aux règles. La chaleur a un effet antalgique, elle va dilater les vaisseaux sanguins au niveau du bas-ventre, décontracter le muscle utérin et ainsi atténuer les douleurs et les contractions utérines.

Pour finir : n’hésitez pas à consulter pour douleurs menstruelles si vous êtes inquiète notamment si les douleurs sont intenses et les règles abondantes avec des caillots de sang. Il pourrait s’agir d’endométriose. Votre médecin traitant ou votre gynécologue poseront un diagnostic sûr avec une échographie ou une IRM. Ne restez pas seule avec votre douleur. Bien que les règles douloureuses soient fréquentes, il existe désormais de nombreuses solutions pour ne plus souffrir autant !