SportQuelles sont les meilleures poudres protéinées ?

Quelles sont les meilleures poudres protéinées ?

Les protéines occupent une place vitale dans le renforcement de l’organisme humain. Avec les vitamines et les minéraux, ce sont des éléments qui garantissent une bonne santé. Ils existent dans plusieurs aliments que l’on ingère habituellement. Cependant, des apports supplémentaires sont requis si vous pratiquez du sport ou si vous avez des besoins particuliers. Dans cette finalité, les poudres protéinées assurent une assimilation plus rapide par le corps, à condition de savoir les doser.

Qu’est-ce qu’une poudre protéinée ?

La poudre protéinée est de provenance animale ou végétale. Elle est obtenue par l’extraction et le séchage des parties les plus riches en protéines. Les procédés de fabrication varient selon le type de poudre. Celles protéinées se déclinent principalement en 4 catégories :

  • La première provient exactement du lactosérum du lait, à l’instar du Whey Isolate ;
  • La seconde catégorie regroupe les poudres créées à partir d’insectes ;
  • La troisième classe rassemble celles provenant des plantes ;
  • La dernière est exclusivement issue de la viande de bœuf.

Les protéines participent activement à la régénération tissulaire. Elles apportent également une meilleure croissance et une solidité accrue aux os. Ces éléments augmentent la capacité des leucocytes à combattre les maladies en renforçant votre immunité. La poudre protéinée ne fait donc qu’accélérer ces différents processus en offrant directement les molécules.

À part cela, du fait de leur composition, ces dernières réduisent les effets de la fatigue. D’ailleurs, vous en obtenez aussi en mangeant de la banane avant votre entraînement ou entretemps.

Qu’est-ce qu’une poudre protéinée ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les meilleures du marché ?

Si vous désirez tirer tous les bénéfices apportés par les poudres protéinées, il est préférable d’acheter les meilleures du marché. La popularité de certaines mixtures parmi d’autres atteste souvent leur réputation. Néanmoins, il vous incombe d’en essayer plusieurs afin de découvrir ce qui vous convient. Avant un achat, veillez à lire attentivement les informations concernant le produit.

Parmi les poudres fabriquées à partir de la transformation d’insectes, celles à base de grillons sont très prisées. La matière première utilisée existe en masse et la production est quasiment écologique.

Si vous vous tournez vers les poudres végétales, vous avez essentiellement trois alternatives :

  • La protéine du chanvre ;
  • La protéine tirée des pois ;
  • La protéine du riz.

Votre décision doit se baser sur la valeur que vous souhaitez assimiler. La poudre végétale est conseillée aux personnes souffrant de troubles digestifs. Par contre, sa consistance onctueuse gênera éventuellement certains individus. Si cela se produit, vous avez trois possibilités, cette fois-ci des protéines à base de lait :

  • La poudre de caséine, recommandée pour la prise de masse ;
  • La version plus diluée et plus allégée en lactose, l’isolat de lactosérum ;
  • La poudre communément appelée protéine de lactosérum, à forte teneur en gras.

Les trois options susmentionnées sont liquides et donc extrêmement faciles à avaler. En revanche, l’utilisation de la protéine de lactosérum est soumise à quelques contre-indications. Certes, il s’agit de la variété la plus complète. Toutefois, concernant la digestion, la caséine et le lactosérum non-dilué mettent énormément de temps à se dissoudre. L’isolat possède des caractéristiques similaires à la poudre végétale.

Concernant les saveurs des poudres protéinées, les enseignes productrices ne manquent pas d’ingéniosité. En effet, il est préférable de rendre l’expérience plus agréable pour l’intégrer facilement dans les routines. Que vous appréciiez le chocolat, les fruits ou différents arômes de café, vous avez l’embarras du choix.

Comment bien la consommer ?

Pour connaître la quantité correcte à consommer, vous devez prendre en considération :

  • Votre poids ;
  • Le niveau de difficulté du sport que vous pratiquez ;
  • Votre objectif, entre endurance ou prise de masse des muscles ;
  • La fréquence de vos activités sportives, comptée en heures d’effort ;
  • Le nombre de repas programmés durant la journée ;
  • Le temps de digestion requis pour totalement disséminer la protéine dans votre corps.
Comment bien la consommer ?
Source : shutterstock.com

Vous conviendrez que le dosage de la poudre protéinée pour un sportif et une personne sédentaire est drastiquement différent. Plus sérieusement, cette dernière n’en a pas obligatoirement besoin. Une alimentation variée lui suffit amplement pour maintenir son stock de protéines. Elle est libre d’y recourir pour des raisons économiques, la molécule en poudre revenant parfois moins chère.

Idéalement, les poudres protéinées sont à incorporer à votre petit déjeuner et à vos snacks. Cependant, il faut aussi renouveler votre quota de protéines directement après afin d’éviter une carence.

Vous pouvez également employer tous les types de poudres par intermittence ou selon l’heure où vous en prenez. C’est la méthode qui fonctionne pour une grande majorité des sportifs. Cela est efficace afin d’équilibrer en permanence le taux de protéines accumulées.