SantéQuelles sont les causes de la maladie d'Alzheimer ?

Quelles sont les causes de la maladie d’Alzheimer ?

Si les causes de la maladie d’Alzheimer ne sont pas établies, plusieurs pistes permettent de comprendre pourquoi cette maladie détruit progressivement les neurones et conduit à des troubles de la mémoire, du langage, de la raison et de l’attention. Bien que la maladie d’Alzheimer soit plus fréquente chez les personnes âgées, elle n’est pas pour autant provoquée par le vieillissement naturel des fonctions neuronales. Voyons quelles sont les causes possibles de la maladie d’Alzheimer et comment soulager les patients atteints.

Quelles sont les causes connues de la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer porte le nom du neurologue allemand qui l’a découverte en 1906. La maladie se caractérise par une perte progressive de la mémoire et du langage. Les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer perdent tous repères de temps ou d’espace. Ils n’arrivent plus à reconnaître les visages ni les objets du quotidien. C’est une maladie fortement handicapante, autant pour le malade que pour ses proches.

La maladie d’Alzheimer touche essentiellement les personnes âgées et elle est la première cause de démence. Elle affecte 3 % des personnes de 65 ans et jusqu’à 15 % des plus de 80 ans en France, notamment des femmes qui ont une espérance de vie plus longue.

Parmi les causes de la maladie d’Alzheimer, l’hérédité joue un rôle dans 1 % des cas. C’est un gène défectueux, transmis à la naissance, qui est à l’origine de la dégénérescence neuronale. Cette forme dite familiale de la maladie touche les personnes plus précocement (avant 60 ans).

Pour les 99 % des malades atteints, plusieurs facteurs de risque entrent eu jeu dans le développement de la maladie. L’âge est bien sûr le premier facteur de risque, viennent ensuite les maladies cardiovasculaires avec comme point de départ l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, un taux de cholestérol élevé ou encore le tabagisme.

Quelles sont les causes connues de la maladie d’Alzheimer ?
Source : shutterstock.com

Plusieurs hypothétiques causes de la maladie d’Alzheimer sont émises par les scientifiques :

  • L’hypothèse dite cholinergique : les troubles neuronaux seraient dus à la diminution d’un messager chimique des neurones, l’acétylcholine.
  • L’hypothèse dite amyloïde : une accumulation anormale de protéines bêta-amyloïde dans le cerveau formerait des lésions cérébrales appelées plaques amyloïdes qui finissent par empêcher toute communication entre les neurones.
  • L’hypothèse de la protéine tau : l’accumulation anormale de la protéine tau forme des dégénérescences neurofibrillaires qui à terme provoquent la mort du neurone.
  • L’hypothèse excitotoxique : ici il pourrait s’agir d’une trop forte concentration de glutamate dans le cerveau. Ce messager chimique pourrait alors à terme tuer les cellules nerveuses.

Comment prendre en charge les personnes atteintes par la maladie ?

Tant que les scientifiques n’auront pas trouvé les causes réelles de la maladie d’Alzheimer, aucun traitement ne sera totalement efficace.

Il existe des moyens de prévention comme stimuler l’activité intellectuelle, prévenir les maladies cardiovasculaires ou encore éviter l’isolement social des personnes âgées.

C’est d’ailleurs, l’objectif de la prise en charge des malades. La maladie évoluant par palier, il est nécessaire de préserver le plus longtemps possible l’autonomie du malade pour ralentir le plus possible le passage des différents stades. Cela se traduit par la mise en place d’activités physiques et intellectuelles, des traitements psychosociaux et le traitement des troubles du comportement comme l’anxiété, l’agressivité ou encore les hallucinations.

Comment prendre en charge les personnes atteintes par la maladie ?
Source : shutterstock.com

La prise en charge des proches aidants est également essentielle, car c’est une maladie lourde de conséquences pour les familles, autant d’un point de vue financier, que psychologique.

Quant aux traitements médicamenteux, ils s’avèrent donc peu efficaces et ont souvent des effets indésirables bien plus importants que la maladie même. D’ailleurs, la Haute autorité de Santé (HAS) estimant que les médicaments n’ont aucun effet bénéfique sur la maladie, ces derniers ne sont plus remboursés depuis août 2018.

Quelle est la durée de vie des personnes affectées ?

La maladie d’Alzheimer évolue par stades, de léger à sévère. Elle commence par des oublis bénins, puis passe par des troubles cognitifs pour finir par la démence avec une perte d’autonomie totale. Selon l’âge du patient au moment du diagnostic, on estime l’espérance de vie du malade de huit à douze ans. Si la maladie n’est pas une cause directe du décès des malades, les infections liées à la maladie, comme une pneumonie, réduisent considérablement leur durée de vie.

Il est important de diagnostiquer la maladie dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter une progression trop rapide. Ainsi, si vous ou l’un de vos proches commencez à oublier le nom d’un objet du quotidien, à ne plus retrouver plus son chemin, à chercher ses mots (aphasie), si certains gestes deviennent difficiles à réaliser, comme lacer ses chaussures, etc., prenez rapidement rendez-vous chez un médecin traitant.