SantéQuelles sont les causes de la constipation ?

Quelles sont les causes de la constipation ?

Généralement, la constipation chronique est dû à ce trio fatal : sédentarité, alimentation pauvre en fibres et manque d’hydratation. L’inconfort et les douleurs peuvent être handicapants au quotidien, c’est pourquoi il est important de connaître l’origine de la constipation. Qu’est-ce qui provoque la constipation ? Comment y remédier ? Quand est-il nécessaire de consulter un spécialiste ?

Qu’est-ce qui provoque de la constipation ?

Comme on peut le voir ici, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles on peut être constipé. L’hygiène de vie est un facteur principal (sommeil, alimentation, activité physique). En outre, certaines maladies ou certains états de santé peuvent provoquer de la constipation : grossesse, stress, âge avancé, prise de médicaments, etc. Voici les causes principales de la constipation : 

  • Carences alimentaires : l’organisme a besoin de nombreux micro-nutriments et vitamines pour fonctionner correctement. Les fibres et le magnésium font partie des éléments qui causent la constipation en cas de carence.
  • Le manque d’activité physique : la sédentarité provoque une paresse intestinale à cause du manque de tonus musculaire et d’une circulation sanguine insuffisante.
  • Les médicaments : il existe des traitements médicamenteux qui ralentissent le transit. Un manque d’hydratation : les intestins ont besoin d’eau pour bien fonctionner.
  • La grossesse : pendant la grossesse, l’organisme subit des changements et la digestion est ralentie, ce qui peut provoquer de la constipation.
  • Maladie intestinale : le syndrome du côlon irritable, entre autres, provoque des épisodes de constipation aiguë ou de la constipation chronique. D’autres maladies comme le diabète, l’hypothyroïdie, le cancer du rectum, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson causent de la constipation.
Qu'est-ce qui provoque de la constipation ?
Source : shutterstock.com

Comment l’éviter ?

La constipation occasionnelle touche 20 % de la population. Les femmes sont plus concernées que les hommes, notamment à cause des variations hormonales. Pour éviter la constipation, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie. En cas de constipation chronique ou d’accumulation de crises aiguës, il est indispensable de déterminer les causes de ce trouble. 

Quoi qu’il en soit, pour maintenir vos intestins en forme, il convient de manger équilibré, de favoriser les aliments contenant des fibres et d’éviter de changer de régime alimentaire soudainement. Puis, marchez au moins 30 mn par jour et faites deux à trois séances de sport par semaine en plus. 

En outre, buvez 1,5 à 2 litres d’eau par jour, voire plus lorsque vous faites du sport. De plus, prenez soin de votre flore intestinale. Un déséquilibre du microbiote peut causer de la constipation et bien d’autres troubles physiologiques. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un naturopathe pour faire un bilan et rééquilibrer votre flore intestinale si besoin.

Traiter la constipation est primordial, étant donné que les intestins ont un impact sur l’ensemble de votre organisme. Les conséquences de la constipation (hémorroïdes, fissure anale, prolapsus rectal, saignements, diverticulose colique, occlusion intestinale) peuvent être graves et impacter votre qualité de vie au quotidien.

Comment l'éviter ?
Source : shutterstock.com

Quand faut-il consulter un spécialiste ?

La constipation peut être un motif pour se rendre aux urgences. En effet, il peut y avoir une occlusion intestinale qui relève d’une urgence médicale. Ainsi, il faut consulter un médecin en urgence si la constipation s’accompagne de fortes douleurs abdominales, d’un ballonnement important et d’impossibilité d’évacuer les gaz. 

Voici quelques pistes pour savoir quand consulter un médecin et quand consulter un spécialiste en cas de constipation :

  • Consultez un médecin sous 24 si : vous êtes atteint d’une maladie chronique, vous avez plus de 50 ans, vous avez du sang dans les selles, vous vomissez, vous avez de la fièvre.
  • Consultez un médecin dans la semaine si : la constipation s’accompagne de glaires, vous avez perdu du poids rapidement sans explication, vous commencez un nouveau traitement, la crise dure plus de 48 h.
  • Consultez un spécialiste (gastroentérologue ou proctologue) si : vous avez des épisodes de constipation de façon chronique et sur recommandation de votre médecin traitant.

La médecine naturelle peut également vous aider une fois que vous avez écarté toutes les pistes médicales avec des examens poussés (coloscopie, mesure du temps de transit, analyse des selles). Dans un premier temps, prenez rendez-vous chez un ostéopathe spécialisé dans l’ostéopathie viscérale pour stimuler le transit intestinal. Puis, l’acuponcture peut vous aider en travaillant les points de pression adéquats. Cela permet de relancer progressivement le transit. L’homéopathie ou encore la phytothérapie sont également de bonnes alternatives pour vous aider à lutter contre la constipation.