SantéRèglesQuelle hygiène intime avoir durant les règles ?

Quelle hygiène intime avoir durant les règles ?

L’hygiène intime pendant les règles est primordiale pour éviter les infections. Mais comment prendre soin de son intimité en période de règles ? On vous explique tous les bons gestes à adopter pour faire votre toilette intime correctement !

Pourquoi les règles sentent mauvais ?

Rassurez-vous, les mauvaises odeurs dégagées par vos menstruations sont normales ! Une bonne hygiène intime avec votre gel intima réglera très vite le problème.

Pour comprendre pourquoi votre flux sanguin sent mauvais, il faut se pencher sur sa composition. En fait, vos saignements de règles sont un mélange de bactéries, de muqueuse utérine et de mucus vaginal. C’est ce mélange qui provoque cette odeur si particulière.

Il en est de même après un rapport sexuel où l’odeur du sperme se mélange à l’odeur du sang menstruel. Là encore, rien d’anormal !

Par contre, si l’odeur vous semble inhabituelle, voire nauséabonde. Si elle s’accompagne de démangeaisons de la vulve, irritations, pertes blanches ou de brûlures vaginales, il peut s’agir d’une vaginose ou d’une mycose.

Ces infections vaginales sont favorisées par un déséquilibre de la flore vaginale. Les bonnes bactéries, en nombre insuffisant, ne peuvent plus lutter contre les germes (bactéries et champignons) qui viennent alors coloniser l’appareil vaginal.

Bien sûr, ces symptômes nécessitent une consultation gynécologique chez votre médecin ou votre gynécologue.

Pourquoi les règles sentent mauvais ?
Source : shutterstock.com

Comment avoir une hygiène intime durant les règles ?

Avant de découvrir comment prendre soin de ses parties intimes, un petit rappel : le sang des règles n’est pas sale ! Inutile de frotter fort ou de trop en faire, vous risqueriez de perturber l’équilibre de la flore vaginale.

D’ailleurs, le premier geste à proscrire absolument, c’est la fameuse douche vaginale. Ce nettoyage agressif va ni plus ni moins détruire votre flore vaginale et ouvrir la porte aux agents pathogènes. Le vagin est autonettoyant, il n’a pas besoin d’un lavage interne !

Par contre, vous pouvez faire votre toilette intime externe, à l’eau claire ou avec des produits d’hygiène non agressifs (savon ou un gel douche au pH neutre). Les savons trop alcalins risquent d’agresser vos muqueuses et provoquer une sécheresse vaginale.

Pendant le lavage intime, partez toujours du pubis vers la région péri-anale pour éviter la propagation des bactéries de l’anus. N’utilisez pas de gant de toilette, uniquement votre main. Une douche quotidienne suffit, une hygiène excessive peut affaiblir les défenses naturelles de l’organisme. Pour info, sachez qu’un bain chaud peut soulager vos douleurs de règles et qu’il n’augmente absolument pas le flux sanguin !

Comment avoir une hygiène intime durant les règles ?
Source : shutterstock.com

Ensuite, changez régulièrement de protections hygiéniques (tampons, serviettes hygiéniques et protège-slip) pour limiter la prolifération des bactéries. L’idéal est d’opter pour les culottes menstruelles en coton. Elles offrent une excellente protection et évitent tout risque de syndrome du choc toxique. Sachez également qu’il existe des tampons à base de probiotiques qui vont vous permettre de rééquilibrer la flore vaginale !

Dernière recommandation pour éviter ces désagréments vaginaux : ne portez pas de sous-vêtements trop serrés, ils favorisent la macération de mauvaises bactéries et préférez les vêtements en coton, plus respectueux de votre zone intime.

Pour résumer : ne vous inquiétez pas des odeurs désagréables pendant vos règles, elles sont normales ! Pour limiter les odeurs, n’hésitez pas à mettre un préservatif pendant vos rapports sexuels. Quoi qu’il en soit, prenez soin de votre flore intime et surtout arrêtez les douches vaginales !