Peu importe l’objectif visé lors d’une séance d’entrainement l’alimentation est d’une importance capitale. Puisque sans cela vos efforts seront nuls. Il est donc crucial de savoir quoi manger avant la musculation afin d’effectuer un entrainement intense. Or l’alimentation permet de stimuler les muscles afin que l’organisme déclenche leur croissance pour qu’ils s’adaptent aux séances d’entrainement auxquels ils seront soumis.

Avant de connaitre ce qu’il faut prendre il est donc important de connaitre le fonctionnement de l’organisme l’or de vos efforts.

Les mécanismes de l’effort pour la musculation

Pour connaitre ce que vous devrez utiliser comme nutrition sportive avant le sport il est important que vous sachiez ce qui se passe lorsque vous faites des séances de musculature.

Lorsque vous vous entrainez, l’organisme est obligé de puiser les réserves énergétiques pour que vos muscles puissent fonctionner à plein régime. Ainsi, l’organisme va se servir des sucres qui circulent dans le sang mais également de ceux qui se retrouvent dans vos muscles et votre foie. Une fois qu’il aurait épuisé ces réserves, il se servira des réserves musculaires et hépatiques. Pour finir lorsque l’organisme ne trouvera plus de réserves l’intensité de vos efforts baisseront.

Que faut-il donc prendre pour compenser ce déséquilibre lors de vos séances d’entrainement ?

Consommer des glucides avant une séance de musculation

Les glucides sont des éléments indispensables lorsqu’on fournit des efforts intenses. Etant donné que l’intensité est la base pour le développement musculaire il donc important de consommer des glucides afin d’amener le corps à s’adapter aux séances intenses, de construire un muscle volumineux et fort.

Pour s’assurer d’un bon apport en glucide lorsque vous vous entrainez c’est de manger 1h 30 avant vos séances d’entrainement. Ce délai est important afin que les nutriments puissent être absorbés comme il le faut, mais également pour limiter les désagréments intestinaux pendant vos effort afin de ne pas nuire à la qualité de vos entrainements.

Ainsi nous vous conseillons de prendre les glucides dont l’index glycémique est bas car si ce dernier est haut ils provoqueront une augmentation du taux de sucre sanguin engendrant par la suite une forte production d’insuline dans l’organisme ce qui ordonnera la mise en réserves des nutriments dans le sang. Au terme de votre entrainement les sucres disparaitront et seront stockés ce qui vous laissera dans un état de fatigue totale. Toutefois vous pouvez prendre des glucides dont l’index est haut tout juste avant l’entrainement car ces sucres transiteront rapidement dans le sang et seront disponibles pendant l’entrainement.

Consommer des protéines avant la séance

Pour limiter les dégâts durant vos entraînements, il faut apporter à l’organisme des protéines. Il faut privilégier les protéines les plus simples à manger comme les protéines d’origine animale telles que les œufs, la viande ou du poisson pendant le repas et cela 1h 30 avant la séance.

L’apport d’une source protéine rapidement assimilable par l’organisme n’est pas interdit. En effet, la consommation d’un shaker contenant de la whey ou des BCAA à une quantité normale est adéquate en tant que complément alimentaire. Ils vous permettront d’avoir l’énergie nécessaire au cours de vos efforts.

Exemples de collations

  • Sandwish pain complet + poulet + quelques amandes.
  • Pâtes + viande maigre.
  • Pâtes complètes + dinde + 1 fruit.
Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here