Quand apparaissent les premières règles ?

Santé Règle et bien être Quand apparaissent les premières règles ?

Les règles font partie intégrante de la vie de toutes les femmes. Elles ont trop longtemps été considérées comme un sujet tabou. Nous vous proposons donc de découvrir les réponses aux questions que chaque femme s’est déjà posé ou se posera un jour sur ces fameuses règles.

Quel âge pour avoir ses règles ?

Les règles, aussi appelées menstruations, ne se déclenchent pas chez toutes les jeunes filles au même âge. Il y a quelques décennies, la moyenne se situait entre 13 et 16 ans. Actuellement, elle se situe plus entre 10 et 12 ans. Si vous êtes parent d’une fille, mieux vaut donc aborder le sujet avec elle de bonne heure pour éviter les craintes et les inquiétudes chez votre enfant. En effet, lorsqu’une jeune fille voit ses règles arriver sans savoir de quoi il s’agit elle peut avoir des réactions inattendues, comme le cacher et s’inquiéter pendant des mois. D’autres au contraire en parleront directement. Dans le doute, soyez prudent et n’hésitez pas à aborder le sujet avec votre enfant.

Cette attitude lui permettra aussi de comprendre dès le départ que les règles ne sont pas sales, que ce n’est pas une honte et qu’il n’y a pas de raison d’en avoir peur.

Y a-t-il un âge maximal pour avoir ses règles ?

Beaucoup d’adolescentes sont inquiètes lorsque leurs amies ont déjà leurs règles chaque mois et elles non. Comme nous le disions précédemment, il n’y a pas d’âge précis auquel on sera réglé, le corps avance à son rythme. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir si l’on n’est pas réglé à 13 ou 14 ans. Aux alentours de 16 ou 17 ans, il peut être bon de consulter un médecin pour faire le point. Pour se repérer, il est bon de savoir que les menstruations arrivent généralement après que les seins aient commencé à se développer et que les poils aient commencé à pousser.

Comment connaître son cycle menstruel ?

Le cycle menstruel correspond à une période qui commence le premier jour de vos règles et se termine lorsque les suivantes commencent. Pour calculer son cycle menstruel il faut donc se souvenir des différentes périodes qui le compose. En général, un cycle menstruel dure 28 jours, mais ce n’est là aussi qu’une moyenne. Votre cycle peut changer plusieurs fois au cours de votre vie sans que vous n’ayez un problème pour autant. Quelques femmes ont des cycles de 25 jours quand d’autres en auront de 35 jours.

Le cycle commence donc par une phase folliculaire qui dure en moyenne 14 jours. Vos hormones travaillent, surtout l’hormone hypophysaire FSH, dont le but est de libérer l’un de vos ovules. Durant ces 14 jours, votre corps travaille donc pour préparer une éventuelle grossesse.

Le 14ème jour, l’hormone hypophysaire LH lâche l’un de vos ovocytes dans une trompe pour qu’il puisse être fécondé en cas de rapport non protégé si vous n’avez pas de contraception. Ce fameux 14ème jour, que l’on appelle ovulation, ne sera pas le seul jour où vous pourrez tomber enceinte. La période de fécondité s’étend de quelques jours avant l’ovulation à quelques jours après cette dernière.

Jusqu’à vos règles suivantes, vous serez dans la période lutéale. Cela veut dire que votre utérus travaille pour recevoir l’embryon si vous êtes enceinte. Si vous ne l’êtes pas, votre prochain cycle commencera par de nouvelles règles.

Que faire si vos règles sont en retard ?

De nombreuses femmes s’inquiètent de ne pas voir leurs règles arriver à la date précise où cela était prévu. Mais ne paniquez pas. Un retard de règle ne signifie pas automatiquement qu’une grossesse est en cours. Vous pouvez tout simplement être un peu plus fatiguée ou plus stressée que d’habitude sans même vous en apercevoir. Votre corps en revanche le saura parfaitement.

Certaines infusions ou d’autres solutions peuvent aider à déclencher les règles, mais si vous avez le moindre doute par rapport à une grossesse éventuelle mieux vaut vous adresser à un médecin en cas de retard conséquent. 

Il suffit parfois de se détendre, de ne plus avoir le nez sur le calendrier, pour que vos règles arrivent sans prévenir. Les causes d’un retard peuvent être multiples. Si l’on parle souvent du stress et de la fatigue, d’autres parlent de l’influence de la lune et de l’alimentation. Si les retards deviennent réguliers et se produisent chaque mois, il se peut tout simplement que votre rythme ait changé.

Les règles sont-elles toujours douloureuses ?

Si pour certaines femmes avoir leurs règles n’est qu’un petit désagrément qui pourrait passer inaperçu, pour d’autres les douleurs sont bien plus fortes. C’est dans cette intensité que l’on peut évaluer si tout va bien ou non.

Si vos règles sont douloureuses sans être handicapantes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin lors d’une consultation. Il saura vous conseiller en fonction de votre état de santé général. Si la douleur vous empêche de mener une vie normale, que vous devez vous allonger ou êtes pliée sur votre canapé, il faut consulter.

Les femmes ont l’habitude d’entendre dire que les règles sont douloureuses, donc elles ne s’inquiètent généralement pas de ces douleurs. Mais du moment où la douleur empiète sur votre quotidien et vous prive de vos activités courantes, ce n’est pas normal. Il en va de même pour les jeunes filles qui ont déjà eu leurs règles plusieurs fois. Ces dernières ne doivent pas les empêcher de suivre leur scolarité par exemple. Il arrive généralement que ce soient les contractions de l’utérus qui déclenchent les douleurs. Cette cause est bénigne et la douleur peut être calmée par des comprimés. Mais les douleurs peuvent parfois cacher des troubles plus graves qui passent parfois inaperçu sans consultation. N’ayez donc aucune hésitation et parlez en à votre médecin ou votre gynécologue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester en contact