Puis-je tomber enceinte le lendemain de mes règles ?

Santé Règle et bien être Puis-je tomber enceinte le lendemain de mes règles ?

Quelle est la meilleure période pour tomber enceinte ? Est-il risqué de faire l’amour au lendemain de la fin de ses règles ? Est-il possible de tomber enceinte le lendemain de mes règles ? Puis-je tomber enceinte en dehors de la période d’ovulation ? Ces questions récurrentes relatives aux rapports non protégés et à la contraception trouvent leurs réponses ici. 

Peut-on tomber enceinte le lendemain de nos règles ?

Le risque de tomber enceinte juste après avoir eu ses règles est souvent faible mais il n’est pas nul. En effet l’ovulation a lieu entre 12 et 16 jours avant le début du prochain cycle. L’ovule est alors libéré par l’ovaire. Sa durée de vie est de 48 à 72 heures une fois qu’il est relâché. L’ovule est fécondable pendant toute cette période.

Le niveau de risque de tomber enceinte va donc dépendre de la durée du cycle menstruel et de celle des règles. Généralement chez la femme, la période de menstruations dure entre 2 et 7 jours. Elle peut varier d’un cycle à l’autre.

Pendant les règles, un ovule prend la place de celui qui vient d’être évacué. Il va se développer jusqu’à être libéré à son tour pendant le cycle en cours. Cependant, le temps nécessaire à un ovule pour mûrir dans l’ovaire n’est pas toujours le même. La période d’ovulation peut donc varier de plusieurs jours. 

En savoir plus sur son cycle de règles

C’est pourquoi il est important de savoir calculer son cycle de règles pour comprendre l’augmentation du risque de tomber enceinte selon la date du rapport sexuel. Le premier jour du cycle correspond au premier jour des menstruations et s’achève la veille du début des suivantes. C’est donc le début d’un nouveau cycle qui va déclencher les règles chez la femme.

Le cycle peut être découpé en 4 phases. La première est la phase folliculaire. Les oestrogènes y sont produites en grande quantité. La muqueuse utérine s’épaissit et les vaisseaux sanguins augmentent sous l’effet de ces hormones. La deuxième phase est l’ovulation, l’ovule arrivé à maturité est expulsé et le taux d’oestrogène diminue. Vient ensuite la phase progestative aussi appelée phase lutéale. Ici un corps jaune sécrétant de la progestérone se développe. C’est lors de cette période que l’utérus se prépare à accueillir l’ovule fécondé. Pour cela, il se gorge de sang, de tissus, de sucre et de protéines. Dans le cas où l’ovule n’est pas fécondé, le taux de progestérone baisse. L’ovule se dissout tandis que l’excédent de paroi utérine se détache. Ils sont alors évacués par le col de l’utérus et le vagin pendant la phase menstruelle, les règles. 

La durée d’un cycle varie de 20 à 40 jours. Cependant, quel que soit le nombre de jours qui sépare deux menstruations, les règles arrivent entre 12 et 16 jours, le plus souvent quatorze jours, après l’ovulation. C’est donc la durée du cycle avant l’ovulation qui varie le plus.

Chez la majorité des femmes le cycle dure 28 jours. L’ovulation a ainsi lieu entre le 12ème et le 16ème jour qui suit le début des règles. Selon la durée de vos menstruations, le risque sera plus ou moins fort. Plus vos règles durent longtemps plus le risque existe. 

En revanche, si votre cycle est plus court que la moyenne, l’ovulation aura lieu plus tôt après le premier jour des menstruations. Par exemple, pour un cycle de 22 jours l’ovulation se fait quelques jours seulement après la fin des règles. Le risque de tomber enceinte juste après ses règles est donc élevé. 

A noter que la conception se produit lors de la rencontre d’un spermatozoïde avec l’ovule dans la trompe de Fallope. Il faut aussi savoir que la durée de vie d’un spermatozoïde dans la trompe de Fallope peut aller jusqu’à 7 jours. Ainsi, si l’ovulation a lieu quelques jours après un rapport, il est possible de tomber enceinte. Une fois fécondé, l’ovule ne sera alors pas évacué et rejoindra l’utérus.

Cycle d’une femme est court

En résumé, plus le cycle d’une femme est court, plus elle a de chance de tomber enceinte juste après ses règles. La probabilité de concevoir un enfant dépend donc à la fois de la durée de votre cycle, de votre rapidité d’ovulation et de la résistance des spermatozoïdes de votre conjoint.

Par ailleurs, des saignements peuvent survenir entre les règles, il s’agit de métrorragies. Il est donc possible de confondre ce phénomène avec le début d’un nouveau cycle. Si ils sont fréquents il est conseillé de consulter.

Enfin il ne faut pas oublier qu’en l’absence de contraception, à savoir ni préservatif, ni autre dispositif (pilule, dispositif intra-utérin, patch ou implant), il est possible de tomber enceinte en dehors de la période d’ovulation, donc à toute les étapes du cycle. Ce risque existe même pendant les règles. Si vous désirez tomber enceinte, la période d’ovulation reste bien évidemment à privilégier car c’est là que vous serez la plus fertile. En revanche, si vous ne voulez pas d’enfant pour le moment, ne négligez jamais la contraception car le risque de tomber enceinte est en réalité permanent.