Protéines bio : comment bien les choisir ?

Bien être et diétique Protéines bio : comment bien les choisir ?

Les protéines végétales bio sont des compléments recommandés dans le cadre d’une activité sportive régulière. Elles conviennent également à tous ceux qui souhaitent garder une bonne santé en permanence. Et pour cause, elles interviennent dans la construction des cellules des muscles et apportent de l’énergie à l’organisme. Ces protéines s’adressent aux végétariens, aux végétaliens et à tous ceux qui recherchent une alimentation variée. Par ailleurs, elles sont disponibles sous plusieurs formes sur le marché. Comment faire le bon choix ?

Les différents types de protéines bio végétales

Pour bien choisir des protéines bio, il faut avant tout connaître les différentes variétés qui existent. En réalité, les différentes marques de protéine bio proposent plusieurs formules.

La protéine de soja

Elle est considérée comme la plus complète de toutes les protéines végétales. On y retrouve en effet tous les acides aminés essentiels et son indice de digestibilité est estimé à 0,91. De plus, elle a une forte teneur en fibres et contient peu de lipides. Elle comprend également des éléments végétaux bénéfiques pour la santé, qui réduisent le taux de cholestérol. Toutefois, elle doit être consommée en quantité modérée, soit 40 g maximum par jour. Petite précision, une portion de 100 g de soja contient 80 à 90 g de protéines.

La protéine de pois

Très riche en BCAA, la protéine de pois est une excellente solution riche en acides aminés. Elle a une forte teneur en lysine, mais reste faible en tryptophane et méthionine. De plus, elle se distingue par ses propriétés hypoallergéniques et sa digestion facile. Elle constitue également un parfait coupe-faim et se digère facilement avec un indice de 0,69. À noter que 100 g de produit comprend environ 80 g de protéines.

les différents types de protéines bio

La protéine de riz

Parmi les différentes variétés de protéines végétales, on distingue également la protéine de riz. Présentant une digestibilité de 0,5, elle est riche en calcium, zinc, magnésium et fer. Toutefois, elle est faible en lysine, leucine, thréonine et en histidine. Cela réduit d’ailleurs son potentiel naturel. C’est pourquoi elle doit être mélangée avec d’autres protéines riches en acides aminés essentiels. Enfin, 100 g de ce produit contient environ 80 à 90 g de protéines.

La protéine de chanvre

Elle provient des graines de la plante de cannabis, mais dispose d’une très faible teneur en THC. Elle est donc sans danger. De plus, on y trouve tous les acides aminés essentiels parmi lesquels les BCAA. Sans compter qu’elle se digère facilement. Elle affiche un indice de 0,46. Cependant, elle contient un faible taux de protéines (50% pour 100 kg de produit).

La protéine de graines de courge

Avec environ 55 g de protéines pour 100 g de graine, la protéine de graines de courge est très riche. On y trouve en effet de nombreux nutriments comme le calcium, le fer, le zinc et le magnésium. Ceux-ci sont essentiels à la bonne santé et la croissance musculaire.

La teneur en acides aminés

Choisir des protéines bio, c’est également prendre en considération la teneur en acides aminés. En réalité, la plupart présentent une teneur limitée à un seul type de BCCA ou acides aminés. C’est généralement le cas des céréales qui sont pauvres en méthionine, en légumineuses et en lysine. Par ailleurs, les plus grandes sources naturelles de BCAA sont la viande, le poisson, les produits laitiers, le fromage blanc… Il est donc important de vous assurer un apport suffisant en acides aminés.

La teneur en protéines

Les protéines en poudre sont consommées dans le but de vous procurer rapidement une dose concentrée de protéines. Au vu de cela, leur teneur en protéines doit être élevée afin de vous assurer un apport suffisant. Ainsi, 100 g de poudre doit au moins contenir un volume de 60 g de protéines. De même, une portion de 30 à 40 g doit vous offrir 20 à 30 grammes de protéines.

La digestibilité

Vous devez également vous pencher sur la digestibilité au moment de choisir une protéine végétale. Il existe un système de notation appelé score chimique corrigé de la digestibilité. Celui-ci permet d’évaluer la qualité des protéines en se référant aux besoins en acides aminés de l’organisme et la digestibilité. Ainsi, le score le plus élevé est de 1. En d’autres termes, plus l’indice de la protéine bio se rapproche de 1 et plus celle-ci est digeste et de qualité. Par ailleurs, la protéine de soja est la plus digeste de toutes avec un indice de 0,91.

La teneur en leucine

La leucine est l’un des acides aminés BCAA ou acides aminés ramifiés. Elle fait d’ailleurs partie des plus appréciés pour la reconstitution des muscles avec la valine et l’isoleucine. De plus, elle se distingue par ses propriétés anabolisantes qui facilitent la croissance musculaire et anti-catabolique. Elle permet de ce fait d’empêcher la dégradation musculaire. Très difficile à trouver au niveau des protéines végétales en poudre, elle peut être rajoutée dans le shaker après achat.

protéine bio, teneur en leucine

La teneur en glucides et en matières grasses

C’est également un élément essentiel à prendre en compte pour choisir des protéines végétales, surtout si vous êtes sportif professionnel. Dans les normes, une portion de protéine végan en poudre ne doit comprendre que quelques petits grammes de glucides et de lipides.

Les saveurs

Il est intéressant de pouvoir faire son choix de protéines entre différentes saveurs. Cela vous permet en effet d’expérimenter différents goûts et de varier les plaisirs. Il est donc conseillé de choisir différentes saveurs lors de votre achat. Vous ne serez ainsi pas obligé de consommer une seule saveur avant d’en acheter une autre. D’ailleurs, vous pourrez facilement jongler entre les variétés, étant donné que la durée de conservation des protéines en poudre est estimée à plusieurs mois.

La qualité biologique

Enfin, prêtez attention à la qualité biologique des protéines pour faire le bon choix. C’est généralement un critère très important pour les végétaliens qui se focalisent généralement sur la qualité des aliments. Lorsque l’on parle du caractère biologique d’une protéine en poudre, on fait allusion à sa composition en matières premières issues de l’agriculture biologique contrôlée. Quel que soit votre régime alimentaire, la consommation de protéines végétale vous sera d’une grande utilité. Celles-ci fournissent à votre organisme un apport considérable en acides aminés afin de favoriser la réparation et la croissance musculaire. De plus, vous devez considérer l’ensemble des critères mentionnés ci-dessus pour faire le meilleur choix.