Problèmes d’audition : causes, manifestations et solutions !

Santé Problèmes d’audition : causes, manifestations et solutions !

Les problèmes d’audition font partie des maux les plus redoutés. Capables de s’aggraver avec le temps et d’entraîner une surdité définitive, ils ne sont pas toujours faciles à repérer au début. D’où l’importance d’être très attentif à leurs symptômes et manifestations. Aussi, faudrait-il connaître leurs causes pour les prévenir ainsi que quelques solutions auxquelles recourir en cas d’apparition. Dans cet article, nous vous entretenons sur les indispensables à savoir sur les problèmes d’audition.

Problèmes d’audition : qu’est-ce que c’est ?

Les problèmes d’audition apparaissent comme de petits problèmes qui touchent la faculté de l’ouïe. Et comme nous l’avons souligné en début d’article, ils ne présentent pas de signes graves à l’étape primaire. Cependant, ils peuvent entraîner des conséquences très graves sur le long terme.

Parfois, ces problèmes surviennent avec le temps, c’est-à-dire avec l’évolution de l’âge. Mais cela n’est pas absolu, car selon certaines variables et réalités, il peut arriver qu’ils surviennent beaucoup plus chez les enfants que chez les personnes adultes ou celles du troisième âge.

Quelles sont les causes des problèmes d’auditions ?

Les problèmes d’auditions peuvent provenir de plusieurs sources de différentes natures. Voici les plus importantes :

Un traumatisme physique

Il arrive qu’on se prenne un coup de manière involontaire. Lors d’une bagarre, vous pouvez encaisser un coup au niveau de l’oreille ; en tombant, vous pouvez recevoir un choc sur votre oreille sans même vous en rendre compte. Sans oublier les nombreux petits incidents que vous subissez ou auxquels vous vous exposez chaque jour.

Une infection

Qu’elle provienne d’un virus ou encore d’une bactérie, une infection peut entraîner des problèmes d’audition, et parfois directement la surdité. Les bactéries et les virus, en infectant l’organisme, peuvent toucher accidentellement un nerf rattaché à l’oreille et ainsi entraîner un dysfonctionnement au niveau de votre appareil auditif. Les problèmes d’auditions peuvent donc survenir comme dommage collatéral d’une infection ou d’une maladie. Entre autres infections ou maladies plus susceptibles à vous causer des problèmes d’audition, on peut citer la rougeole, la méningite, la syphilis, les oreillons, le zona ou la rubéole.

Un traumatisme sonore

L’exposition à un bruit excessivement fort peut entraîner des problèmes d’audition. Par exemple, un temps considérable passé à une certaine proximité d’une boîte de nuit aux enceintes sonores assez puissantes. L’exposition à un bruit assourdissant de tir d’arme à feu peut également endommager partiellement ou totalement l’ouïe d’un être humain. Aussi, faut-il préciser que la détonation d’une explosion, totalement proche ou non, peut avoir cet effet.

La consommation de certains médicaments

La consommation de certains médicaments dits « ototoxiques » peut conduire à des problèmes d’audition. Nous parlons ici d’un grand nombre d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires ou même dans beaucoup de cas, de traitements antipaludéens.

Certaines substances chimiques

Il s’agit surtout des solvants aromatiques tels que le benzène, le toluène, etc.

Shutterstock, Inc

Comment les problèmes d’audition se manifestent-ils ?

La perte progressive de l’audition, l’hyperacousie et les acouphènes peuvent être cités comme les trois grandes catégories de manifestations de ces troubles.

La perte de l’audition

La perte d’audition peut se manifester chez l’enfant comme chez l’adulte. Elle peut être partielle ou totale, c’est-à-dire toucher l’une des deux oreilles ou carrément les affecter toutes deux. Elle peut commencer par une incapacité à saisir clairement les phrases au premier coup, notamment celles prononcées à voix basse ou depuis une certaine distance.

Il existe plusieurs niveaux de perte d’audition et on nomme chacune selon son degré de décibels. Quand on perd entre 20 et 40 décibels, on parle de surdité légère. La surdité se nomme moyenne si la perte de décibels varie entre 40 et 70. On parle de surdité sévère quand la perte de décibels oscille entre 70 et 90 décibels. Enfin, on dit que la personne souffre de surdité profonde lorsque le nombre de décibels perdu va au-delà de 90 décibels.

Faut-il rappeler que ces symptômes peuvent être progressifs (liés à l’âge avancé) ; brusques, c’est-à-dire causés par l’un des mobiles cités plus haut ; ou encore génétiques (hérités à la naissance ou dus à une malformation).

L’hyperacousie

Ici, on note une sensibilité aiguë du sujet à certains sons. Il lui arrive de ne pas pouvoir supporter des bruits qui d’ordinaire sont inoffensifs pour toute oreille. Ce dysfonctionnement ne prive pas la personne de sa perception auditive, mais amplifie sa sensibilité. En d’autres termes, il peut tout entendre, mais des sons comme celui du froissement de papier ou celui du vent qui souffle peuvent réellement le déranger. Il peut par ailleurs arriver que cette même personne ressente des migraines, des douleurs, de la nausée et de la fatigue.

Les acouphènes

Les acouphènes semblent venir de l’extérieur de l’oreille, mais ils viennent en réalité de l’interne. Par définition, il s’agit d’une sensation auditive anormale ; des bruits qui retentissent dans l’oreille en l’absence pourtant de tout stimulus extérieur. Ces bruits peuvent être de diverses natures (des sifflements, des pulsations, des chuintements, des bourdonnements ou encore des vrombissements) et peuvent être temporaires ou non. Il faut toutefois préciser que le degré de dérangement varie selon le bruit et le sujet en question.

Quelles solutions adopter contre les problèmes d’audition ?

Selon le problème, son ampleur et son degré d’impact, il faut savoir quels moyens employer.

Pour la perte d’audition

En cas de perte d’audition, il faut avant tout aller en consultation afin d’avoir une idée précise de la nature et de l’ampleur du mal. Après, vous pourrez décider de comment la combattre. Entre autres techniques employées, la mise sous corticoïdes, l’oxygénothérapie en caisson hyperbare, la pose d’un implant, une intervention chirurgicale, l’administration de solutions hypertoniques et l’utilisation d’un appareil auditif. Rendez-vous au centre auditif Audio Pour Tous pour vous procurer ce dernier.

Pour l’hyperacousie

Il existe aussi plusieurs sortes de traitements contre l’hyperacousie. On peut par exemple rééduquer l’oreille avec un générateur de bruit blanc, faire une thérapie de désensibilisation, de la sophrologie ou de la relaxation pour apprendre à gérer le stress.

Quid des acouphènes ?

Il n’existe en réalité aucun moyen curatif pour les acouphènes, mais il existe des techniques pour les atténuer. Il s’agit des thérapies comportementales ou sonores, de l’homéopathie, de l’acupuncture ou encore de l’ostéopathie.

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/activites-humaines/article/prevention-des-risques-lies-au-bruit