SantéRèglesPourquoi porter des culottes menstruelles ?

Pourquoi porter des culottes menstruelles ?

On parle de plus en plus de ces fameuses culottes menstruelles. Et il fait dire que cette notoriété est particulièrement justifiée ! Si vous recherchez une alternative aux tampons hygiéniques ou aux serviettes jetables, alors les slips de règles sauront vous séduire ! Et si vous demandez encore pourquoi porter des culottes menstruelles, alors lisez cet article !

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle ressemble à s’y méprendre à un sous-vêtement classique, sauf qu’elle va vous permettre de ne pas tacher vos vêtements en absorbant votre flux menstruel. Les culottes de règles possèdent, en effet, deux couches spécifiques : une couche absorbante qui va capter et retenir le sang et les mauvaises odeurs et une deuxième couche imperméable qui va empêcher les fuites.

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?
Source : shutterstock.com

Avantages et inconvénients de la culotte menstruelle

Vous hésitez encore à franchir le cap ? C’est normal, surtout que certains détracteurs véhiculent encore de fausses idées reçues sur ces protections alternatives. Il est temps de démêler le vrai du faux sur les culottes menstruelles !

Alors voici des arguments qui devraient vous convaincre de remplacer définitivement vos serviettes et tampons par des culottes menstruelles !

Elles sont confortables

Faciles à mettre, faciles à enlever, les culottes menstruelles sont aussi confortables que discrètes ! Elles passent totalement inaperçues sous vos vêtements et vous pourrez vous habiller comme vous le souhaitez ! Contrairement aux serviettes hygiéniques qui ne tiennent pas en place, la culotte de règle épouse vos formes et ne bouge pas d’un poil ! Sa fine épaisseur de couche se situant à l’entrejambe, elle est invisible de l’extérieure et vous finirez même par oublier que vous avez vos règles !

Elles sont efficaces

C’est l’idée reçue numéro 1 : les culottes menstruelles ne seraient pas efficaces pour les flux abondants !

Et bien, sachez que c’est on ne peut plus faux ! Les capacités d’absorption des culottes de menstruations sont telles que vous n’aurez plus besoin d’une autre forme de protection ! Certaines culottes ont une capacité d’absorption de plusieurs tampons et même pendant les périodes où votre flux sanguin est le plus fort, vous n’avez aucun risque de fuite !

Que vous portiez votre culotte la nuit, pour aller faire du sport ou toute la journée au travail, elle vous garantit zéro fuite, zéro tache !

De plus, les fabricants de culottes menstruelles ont pensé à toutes les femmes, avec une large gamme de modèles pour petit et grand flux et pour toutes les tailles !

Les culottes de règles sont hygiéniques

Parmi les fausses affirmations, celle-ci est récurrente : les culottes menstruelles dégageraient de mauvaises odeurs !

C’est bien sûr totalement faux, et pour une bonne raison : elles sont conçues avec des matières antibactériennes. Sans bactéries responsables de l’apparition des mauvaises odeurs, vous ne risquez pas de sentir mauvais !

De plus, les tissus sont respirants, vous n’aurez aucune sensation d’humidité !

Pour finir sur la partie hygiène, le grand avantage des sous-vêtements de règles est que vous allez protéger votre flore vaginale des substances toxiques contenues dans les protections jetables.

Finies les démangeaisons, les mycoses ou les irritations qui viennent perturber votre cycle menstruel et vous n’aurez plus à vous inquiéter de faire un choc toxique puisque la bactérie responsable ne se retrouve plus bloquée dans votre vagin par votre tampon jetable ou votre coupe menstruelle.

Avantages et inconvénients de la culotte menstruelle
Source : shutterstock.com

Elles sont écolos

Si vous cherchez une alternative zéro déchet, la culotte de règle arrive en pôle position !

En moyenne, une femme utilise — et donc jette – 10 000 tampons ou serviettes dans sa vie. L’impact sur la nature est considérable !

Alors que votre culotte menstruelle est non seulement réutilisable, mais elle va durer entre 5 et 7 ans. C’est un argument de poids pour la sauvegarde de la nature !

Acheter une culotte menstruelle est plus économique

Une culotte de règle est un investissement, c’est indéniable. Elle coute en moyenne entre 25 € et 45 € l’unité et vous en aurez besoin de deux ou trois pour un cycle de règles.

Mais si vous reprenez les chiffres cités précédemment et vous calculez le budget final que représentent les protections jetables, vous verrez que vos culottes menstruelles sont très vite rentabilisées !

Les inconvénients des culottes menstruelles

Oui, même si cet article fait la part belle aux culottes de règles, elles ont quand même quelques petits inconvénients :

  • Leur lavage : l’entretien de votre culotte nécessite quelques efforts puisqu’il faut la rincer avant de la laver. Pour info, elle passe très bien en machine à 40 °C.
  • Le prix : comme nous l’avons déjà évoqué, le budget de départ peut être un frein.
  • La mauvaise qualité de certaines marques : évitez les modèles à bas prix qui ne vous garantiront pas une protection efficace.
  • La prise ou la perte de poids : et oui, si vous changez de taille de vêtement, vous allez devoir refaire votre collection de culottes menstruelles !

Comment choisir sa culotte menstruelle ?

Pour bien choisir votre culotte de règle, voici les différents critères importants :

  • Le flux : choisissez bien votre culotte en fonction de votre flux si vous ne voulez pas avoir de fuite ou devoir en changer toutes les deux heures !
  • La matière : privilégiez les matières naturelles et vérifiez qu’elles sont certifiées Oeko Tex.
  • Le confort : il existe de nombreux modèles : string, tanga, shorty ou culotte classique. Évitez les strings ou tangas si votre flux est abondant, car la couche absorbante est souvent plus étroite.
  • Le design : et oui, avoir une jolie culotte de règle, c’est agréable !
Comment choisir sa culotte menstruelle ?
Source : shutterstock.com

Alors, maintenant que vous connaissez toutes les bonnes raisons d’investir dans des culottes menstruelles, êtes-vous prête à franchir le cap ?

Comment laver et entretenir sa culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle est un vêtement intime qui peut accompagner une femme de nombreuses années, à condition de savoir l’entretenir. En plus de la durée de vie du vêtement, l’entretien permet de préserver une bonne hygiène, primordiale pour ne pas risquer le développement de bactérie et l’encrassement des culottes menstruelles.

Que faire après avoir enlevé sa culotte menstruelle ?

Après avoir utilisé une culotte menstruelle, il est important de la rincer à l’eau froide pour éviter que le sang et autres fluides ne s’incrustent dans les fibres et ne les tâchent à jamais. Le rinçage a pour but d’éliminer le plus gros du sang avant que celui-ci ne sèche.

Dans le cas où vous avez porté longtemps votre culotte et qu’elle semble pleine, il est intéressant de la faire tremper 20 minutes dans de l’eau froide après rinçage, pour bien la nettoyer en profondeur.

Comment laver sa culotte menstruelle ?

Suite au prélavage, il est conseillé de mettre sa ou ses culottes menstruelles en machine. Le lavage à la machine permettra de nettoyer totalement la culotte, d’éliminer toutes les bactéries et d’éviter une possible décoloration du textile.

Pour cela, programmez de préférence un cycle pour tissus délicats à 30 ou 40 degrés maximum. Si vous en avez, n’hésitez pas à utiliser un filet de lavage, pour assurer une protection supplémentaire à vos culottes menstruelles.

Laver et entretenir sa culotte menstruelle : les choses à ne pas faire

Comme tout ce qui touche au textile, il est important de respecter quelques règles de lavage pour éviter que votre culotte de règles ne soit irrémédiablement tachée.

Ne pas utiliser d’eau chaude en rinçage

Il est impératif de nettoyer sa culotte de règles avec de l’eau froide uniquement. Au contact d’une eau chaude, le sang va coaguler et devenir bien plus difficile de le faire partir qu’avec un rinçage rapide à l’eau froide.

Éviter les lessives contenant de la glycérine, ainsi que les adoucissants

La partie absorbante de la culotte menstruelle est généralement composée de fibres végétales. Or, au contact de la glycérine, ces fibres vont s’alourdir et se coller entre elles, limitant le pouvoir d’absorption de la culotte menstruelle.

Pour la même raison, il est déconseillé d’utiliser un adoucissant ou assouplissant qui risque lui aussi d’alourdir les fibres.