SantéRèglesPeut-on aller chez le gynéco pendant les règles ?

Peut-on aller chez le gynéco pendant les règles ?

Votre rendez-vous chez le gynécologue est pris depuis longtemps, mais voilà, quelques jours avant la date de la consultation, vos règles arrivent ! Quand on sait à quel point c’est compliqué pour arriver à prendre un rendez-vous, la situation peut être quelque peu agaçante… Pouvez-vous aller chez le gynéco pendant les règles ? En fait, tout dépend de la raison de votre rendez-vous…

Puis-je aller chez le gynéco si j’ai mes règles ?

Vous pensiez que c’était gênant d’aller chez le gynéco pendant les règles ? Et bien pas du tout, sauf si votre gynécologue doit vous faire un frottis. Et encore, si vous êtes au tout début de vos menstruations ou à la fin, le frottis de dépistage peut parfaitement être réalisé.

Pour éviter toute déconvenue, il est quand même préférable de téléphoner au spécialiste en gynécologie au préalable.

Mais en dehors de ce cas particulier, les saignements n’entravent en rien la consultation médicale. Le ou la gynécologue pourra très bien faire une palpation des seins, du ventre et un toucher vaginal sans que cela ne pose problème.

Si vous allez chez votre gynéco pour un renouvellement ou une prescription de pilule contraceptive, la question ne se pose même pas, il n’a aucun besoin de procéder à un examen gynécologique.

Sachez aussi qu’il y a même des rendez-vous gynécologiques où le praticien vous demandera de venir le voir en période de règle. Notamment pour la pose d’un dispositif intra-utérin (stérilet) en cuivre ou hormonal. La raison est toute simple : pendant vos règles menstruelles, le col de l’utérus étant plus dilaté, la pose est donc plus facile et moins douloureuse !

Pour finir, sachez que des douleurs menstruelles peuvent cacher une pathologie grave (tumeurs bénignes telles que des polypes ou des fibromes utérins), kystes…), alors n’hésitez justement pas à consulter en cas de règles douloureuses.

Conseil en plus : si vous cherchez une méthode naturelle pour règles douloureuses, essayez les huiles essentielles d’estragon pour soulager la douleur  ! Diluez quelques gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale et effectuez un massage sur le bas du ventre, les reins et le bas du dos pendant 2 à 4 jours pendant vos règles, et ce 2 à 6 fois par jour.

Comment se passe le frottis ?

Le frottis du col utérin (ou frottis cervical) a pour but de recueillir les cellules du col de l’utérus pour réaliser un test HPV-HR (Human PapillomaVirus — Haut Risque). L’objectif de l’examen est de rechercher la présence de l’ADN du virus.

Après vous avoir demandé d’enlever le bas de votre tenue, le médecin ou le gynécologue vous fait allonger sur la table d’auscultation et placer vos pieds dans les étriers. À l’aide d’un spéculum, il va maintenir votre vagin ouvert pour pouvoir introduire une petite spatule qui va servir à prélever des cellules utérines. Il utilise ensuite une sorte de grand coton-tige (un écouvillon) pour aller prélever des cellules au niveau de l’endocol.

Les échantillons de cellules seront ensuite envoyés au laboratoire d’analyse et vous recevrez les résultats quelques jours plus tard. Si les résultats sont anormaux, votre médecin vous contactera pour effectuer des examens complémentaires (colposcopie ou encore biopsie du col de l’utérus).

L’examen est indolore et ne dure que quelques minutes.

Si vous êtes en tout début ou à la fin de vos règles, celles-ci ne gênent en rien l’examen. Cependant, si vous êtes en milieu de cycle et surtout si vous avez des règles abondantes, le prélèvement deviendra alors plus compliqué et illisible.

Pour info : il est conseillé de faire un frottis tous les trois ans entre 25 et 65 ans. Ne l’oubliez pas, c’est le seul examen capable de dépister un possible cancer de l’utérus !