SantéPerte d'audition : que faire et qui consulter ?

Perte d’audition : que faire et qui consulter ?

Si vous ou un de vos proches subissez une perte d’audition, prenez rapidement rendez-vous avec un spécialiste de l’audition. Comment réagir face à une perte auditive ? Qui consulter ? Découvrez toutes les démarches à accomplir pour soigner votre trouble auditif !

Une perte d’audition : c’est quoi ?

La perte d’audition se caractérise par une diminution partielle ou totale de notre capacité à entendre les sons. Elle peut être progressive, suite au vieillissement naturel de l’oreille (presbyacousie), mais aussi brutale, par exemple après une exposition à un bruit fort (concert, explosion…). Si c’est votre cas, consultez en urgence un médecin ORL ou un professionnel de la santé auditive comme un audioprothésiste sur Toulouse si c’est votre secteur.

Quelles peuvent être les causes d’un déficit auditif ?

Les causes d’une surdité ou d’une baisse de l’audition peuvent être nombreuses et on différencie deux types de surdité :

  • La surdité de transmission lorsque le signal sonore ne passe plus au niveau de l’oreille externe ou moyenne. Cela peut être dû à une malformation de l’oreille, un bouchon de cérumen qui obstrue le conduit auditif, des otites à répétitions, un traumatisme sonore ou encore une dégénérescence des osselets.
  • La surdité de perception lorsque le cerveau ne parvient plus à interpréter le signal sonore. Elle peut être causée par une atteinte du nerf auditif, d’une anomalie congénitale, de la maladie de Ménière, d’un traitement à base de médicaments ototoxiques, d’une exposition à un bruit intense, les oreillons…

La plupart du temps, les baisses de l’audition s’accompagnent également d’acouphènes et parfois de vertiges.

Une perte d’audition : c’est quoi ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les symptômes ?

Outre les symptômes associés, le premier symptôme de la perte de l’audition est bien sûr de ne plus entendre les bruits.

Malheureusement, une baisse de l’audition ne se remarque pas toujours. Ainsi si :

  • Vous faites répéter vos interlocuteurs, vous avez sûrement une surdité légère.
  • Votre interlocuteur doit élever la voix ou si vous devez augmenter le son de la télé, vous avez probablement une surdité moyenne.
  • Vous n’entendez plus que les conversations et les bruits forts, vous avez une surdité sévère.
  • Vous ne parvenez plus à entendre les paroles, même aiguës, votre surdité est profonde.

Que faire si vous constatez une perte d’audition ?

Quel que soit le niveau de la perte auditive, ne tardez pas à consulter un ORL ou rendez vous dans un centre auditif pour réaliser un bilan auditif avec un audioprothésiste certifié.

Par contre, allez de suite aux urgences de l’hôpital le plus proche :

  • Si la perte auditive est survenue de façon brutale, accompagnée ou non de sifflements ou de bourdonnements d’oreilles.
  • Si vous avez subi un traumatisme crânien.

Consultez votre médecin traitant dans la journée si votre baisse d’audition s’accompagne de douleurs auriculaires, de fièvre, d’un écoulement de pus ou de sang, de vertiges ou de paralysie faciale.

Que faire si vous constatez une perte d’audition ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les solutions possibles ?

La plupart des troubles de l’audition peuvent être solutionnés, mais il est impératif de réagir rapidement pour éviter que la déficience auditive s’aggrave et entraîne des conséquences aussi bien physiques que sociales.

En fonction des résultats de l’audiogramme, votre ORL peut vous prescrire différentes solutions auditives.

Les appareils auditifs qui amplifient le son envoyé à l’oreille interne. De plus en plus discrets, voire parfois invisibles, ces appareils sont aussi très performants. Il existe trois types d’appareillages :

  • Les aides auditives intra-auriculaires pour une baisse d’audition faible à moyenne.
  • Les prothèses auditives micro-contours d’oreille pour une légère déficience auditive.
  • Les systèmes auditifs contours d’oreille réservés aux pertes sévères à profondes.

L’implant cochléaire qui est généralement destiné aux enfants nés sourds ou aux personnes atteintes de surdité profonde. Cet appareil est implanté sous anesthésie générale et, en stimulant directement la cochlée, va permettre de percevoir les sons à nouveau.

Pour conclure : sauf si vous êtes atteint d’une surdité brutale, la prévention reste un excellent moyen de retarder la perte de son acuité auditive. Voici quelques conseils pour préserver votre ouïe le plus longtemps possible :

  • Protégez vos oreilles des bruits forts avec des protections auditives.
  • Préférez le casque audio aux écouteurs.
  • N’utilisez pas de coton-tige
  • Évitez certains médicaments qui peuvent être toxiques pour l’oreille.
  • Faites un dépistage auditif régulièrement si vous avez des antécédents de surdité précoce.