L’ostéopathie et le post-partum

Santé L’ostéopathie et le post-partum

La grossesse est une étape importante dans la vie de la femme. Durant cette période, son corps subit en effet de grands bouleversements. Ces différentes épreuves vécues au cours de la grossesse par certains organes du corps ne sont pas sans effet à long terme. La période post-partum est donc sujette à différents phénomènes qu’il faut traiter idéalement. Pour aider la nouvelle mère à vite se remettre des conséquences de l’accouchement, des séances d’ostéopathie sont bien souvent indispensables. Quels sont donc les bienfaits de cette thérapie pour la nouvelle maman et son fils pendant la période post-partum ?

En quoi consiste l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une forme de thérapie qui se base sur les manipulations manuelles des muscles et des os pour corriger les douleurs et le déséquilibre corporel. Cette thérapie est dite alternative du fait qu’elle permet de traiter plusieurs troubles parmi lesquels les troubles génito-urinaires et ceux du système cardiovasculaire. De plus, elle traite aussi bien les douleurs chroniques que les douleurs aiguës. Grâce à l’osthéopathie, vivez sereinement la période du post-partum.

En effet, les ostéopathes utilisent les palpitations dites fines pour découvrir les déséquilibres. Ensuite, ils se basent sur les manipulations manuelles pour rétablir ces déséquilibres. Ainsi, grâce à cette thérapie manuelle les causes et les symptômes des troubles fonctionnels de l’organisme sont traités. Bien qu’elle soit non conventionnelle, cette approche thérapeutique aide énormément les femmes en période de grossesse et en post-partum.

La période post-partum

La période post-partum est celle qui suit l’accouchement et elle peut durer 8 semaines. Pendant cette période, le corps de la nouvelle mère amorce ses changements pour retrouver son état initial. En effet, les neuf mois de grossesse modifient considérablement la physionomie et quelque peu le fonctionnement des systèmes vitaux. Par exemple, le corps d’une femme enceinte subit des changements pour permettre au fœtus de se développer et de s’intégrer aux tissus internes de l’utérus. En outre, durant l’accouchement, l’organisme de la mère subit un brutal changement qui ne dure que quelques heures.

Plusieurs organes tels que le coccyx, le sacrum, le diaphragme sont sollicités en même temps. Cette sollicitation des organes entraine souvent des troubles comme la fatigue, les douleurs et parfois de grands inconforts. La période post-partum permet à la femme d’expérimenter tous les changements pouvant lui permettre de retrouver son équilibre d’avant la grossesse. Ces changements peuvent avoir lieu sur les plans hormonaux, émotionnels et physiques.

Pourquoi et quand consulter un ostéopathe ?

Nombreuses sont les raisons qui motivent les médecins à recommander la consultation d’un ostéopathe. La nouvelle mère pendant la période post-partum est également fortement susceptible de recevoir des traitements d’un ostéopathe. Entre autres, bénéficier de ces traitements permet à la femme de ressentir moins de douleurs après l’accouchement. Cette thérapie manuelle permet également de retrouver rapidement ses états physique et physiologique d’avant grossesse.

En dehors de ces atouts, l’ostéopathie est indispensable si la nouvelle nourrice a vécu un accouchement difficile ou long. Un accouchement long ou difficile entraine le plus souvent de la fatigue et le sentiment de dépression surtout lorsque le corps est très bouleversé. Ainsi, les médecins recommandent souvent la consultation d’un ostéopathe aux femmes ayant accouché par césarienne ou sous péridurale. Ceci permet de guérir les cicatrices internes au niveau de la colonne vertébrale ou encore d’éliminer les douleurs.

Par ailleurs, l’ostéopathie est la solution idéale pour le rééquilibrage du bassin et la rééducation du périnée après un accouchement. De même, les inconforts à la symphyse pelvienne, cervicale ou dorsale et la perturbation au niveau du transit intestinal constituent d’autres raisons pour consulter un ostéopathe.

Pour finir, la consultation d’un ostéopathe doit se faire le plus rapidement possible dans la période post-partum afin de limiter les tensions et les douleurs engendrées. Les médecins recommandent de consulter dans les premières semaines suivant l’accouchement surtout en cas de césarienne ou d’épisiotomie.

Des astuces utiles pendant la période post-partum

L’ostéopathie en post-partum concerne essentiellement le corps et précisément les parties telles que le bassin, l’utérus, la périphérie et les viscères abdominaux. Toutefois, les mères doivent bien prendre des précautions pour limiter au mieux les tensions et les douleurs. Pour cela, une femme en post-partum peut entre autres :

  • Éviter les exercices sportifs intensifs ;
  • Privilégier la détente ;
  • Protéger sa posture ;
  • Éviter les mouvements brusques et les charges trop lourdes ;
  • Faire la rééducation périnéale ;
  • Adopter le repos ;
  • Se promener en dehors de chez elle ;
  • Communiquer avec son partenaire afin de vivre au mieux leur nouveau mode de vie.

Bienfaits de l’ostéopathie pour le nouveau-né.

L’ostéopathie n’est pas seulement une alternative pour prendre soin de la nourrice en période post-partum. Elle présente également des bienfaits pour le nouveau-né. En effet, consulter un ostéopathe constitue l’une des meilleures solutions pour rétablir le corps du bébé après un accouchement long ou difficile. L’ostéopathe réalise des examens afin de découvrir si le bébé présente des déséquilibres corporels. Si les examens sont positifs, il soigne l’enfant en se basant sur des manipulations adaptées. De plus, l’ostéopathie corrige le métabolisme du nourrisson.

En dehors de ces bienfaits, l’ostéopathie est une mesure préventive permettant de limiter les éventuelles tensions et de détendre la boite osseuse du nouveau-né. De plus, elle permet d’apaiser le nourrisson pendant ses premiers mois souvent difficiles. Des séances d’ostéopathie aident également le nouveau-né à lutter contre les coliques, les troubles de sommeil et les reflux. Des médecins recommandent de faire appel à un ostéopathe pour l’accordage du nourrisson, car cette thérapie est efficace pour détendre le bébé.

Des dispositions utiles

Cependant, pour que l’ostéopathie soit efficace, les consultations doivent avoir lieu dès la naissance du bébé. En effet, pendant les premiers jours de la période post-partum, le corps du bébé est facile à mobiliser pour le rééquilibrage. L’ostéopathe peut à cet instant aisément éliminer les contraintes et les tensions sans aucun craquement. Pour cause, toutes les manipulations sont faites en douceur. Toutefois, il est nécessaire de confier son bébé à un ostéopathe pédiatre et réellement qualifié.

En somme, la période post-partum est une étape qui revêt une grande importance pour une nourrice. L’ostéopathie fait partie des meilleures alternatives pour aider une nouvelle mère à passer rapidement cette période. En effet, cette thérapie aide à récupérer sur plusieurs plans. Elle est aussi très utile dans la prise en charge de son bébé.