SantéL’orthopédie dento-faciale : quelles sont les méthodes utilisées ?

L’orthopédie dento-faciale : quelles sont les méthodes utilisées ?

Le secteur de l’orthodontie évolue avec l’apparition de techniques révolutionnaires. Désormais, il est possible pour un patient de porter des appareils invisibles ou presque. Ces outils restent efficaces même pour les personnes d’un certain âge. Les traitements visent principalement à résoudre les embarras fonctionnels et esthétiques.

Qu’est-ce que l’orthopédie dento-faciale ?

L’orthopédie dento-faciale est une branche de l’orthodontie. Les deux techniques présentent une différence majeure. Mais, il est fréquent que les deux approches soient explorées pour traiter un désordre au niveau des dents. L’orthodontie corrige uniquement les défauts constatés sur vos dentures. Les dents du patient s’exposent par exemple à un non-alignement ou un manque d’espacement.

De son côté, l’orthopédie intervient lorsque le traitement prévoit des rectifications sur la mâchoire ou une action sur la base osseuse. Le recours à un orthopédiste dentaire est nécessaire quand la mâchoire supérieure paraît plus petite que celle du bas. Dans ce cas mentionné, il n’y aura pas d’emboîtement entre les deux parties. L’anomalie basale est connue sous le nom deEndognathie maxillaire.

Les effets sont une asymétrie du visage. La malloclusion engendre également des troubles de ventilations pulmonaires. Il est également nécessaire d’aller consulter un professionnel comme sur le site https://www.orthodontie-paris15.fr/ lors de la rétromandibulie, il s’agit d’une dysmorphose squelettique. Autrement dit, un décalage anormal de la mâchoire inférieure. Elle se retrouve en retrait. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce phénomène. On pourra évoquer la succion de pouce ou la génétique.

Quand la mâchoire inférieure se positionne en avant, il faut alors parler de prognathie. Elle se manifeste souvent à la suite d’un défaut dentaire. Mais dans certaines situations, elle est à mettre sur le compte des gênes. Outre, il arrive aussi que la langue soit mal placée (dysfonction linguale).

Qu’est-ce que l’orthopédie dento-faciale ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les traitements en orthopédie dento-faciale ?

Le traitement orthodontie chez un adulte présente quelques difficultés par rapport à celui des enfants. En effet, la chirurgie maxillo-faciale constitue parfois la seule issue. Selon le cas, le spécialiste pourra même effectuer des extractions dentaires. Son objectif est de libérer des espaces au niveau de l’arcade. Les dents concernées sont celles situées proche des joues. On citera les dents de sagesse ou les prémolaires. Bien entendu, il existe d’autres protocoles à exploiter selon certains critères.

Pour déterminer la thérapie adéquate, l’orthodontiste étudie de près la nature des troubles à régler. Il estime encore les problèmes qui pourraient en découdre. Vous saurez aussi qu’en atteignant l’âge adulte, vos membres atteignent la maturité. Il n’y a donc plus de croissance. Il devient ardu de bouger les dents et même la mâchoire de sa position actuelle.

Les techniques pour résoudre les problèmes dento-facile sont au nombre de trois. Il y a les aligneurs invisibles, l’orthodontie linguale et les bagues externes transparentes. Les outils seront utilisés le plus tôt possible selon le degré de sévérité de la malformation. Un traitement à l’enfance est incontournable lors d’un écartement sévère.

Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?

L’orthodontie invisible consiste à intégrer des aligneurs discrets dans la bouche. Invisalign est l’aligneur transparent amovible le plus connu. L’outil est destiné aux adultes. La technique n’emploie pas de brosses. La correction des anomalies dentaires s’effectue à l’aide de plusieurs gouttières. Elles seront installées en série sur les dents. Les gouttières sont également appelées les coquilles. Sa mise en place sollicite une modélisation numérique en 3D en amont.

Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?
Source : shutterstock.com

Le traitement s’opère de manière progressive. À cet effet, Invisalign sera remplacé après une durée ponctuelle. Le spécialiste enlèvera par exemple l’outil à visée esthétique toutes les deux semaines. Durant ce laps de temps, les dents vont bouger de quelques millimètres. Le retrait de l’appareil n’oblige pas le porteur à revenir chez son dentiste. Vous pouvez l’ôter avant de manger ou boire à la maison. Il se retire également lors des séances de nettoyage. Mais attention, il est seulement capable de traiter les déformations légères.