SantéOrthodontie : quels sont les différents traitements ?

Orthodontie : quels sont les différents traitements ?

L’orthodontie est une branche spécifique de l’odontologie. Elle n’a pas pour objectif de traiter les caries ou les affections dentaires, mais se soucie plutôt de rectifier la position des dents. Les gens recourent à cette technologie dans un but prioritairement esthétique. Les dents mal positionnées sont lamentables à voir et peuvent être une source de gêne dans les relations sociales. À partir de quel âge faut-il consulter un orthodontiste ? Quel est l’intérêt de porter un appareil dentaire ? Quels sont les différents types de traitement ? Lisez la suite de cet article jusqu’au bout pour en savoir davantage sur l’orthodontie et ses principes.

L’orthodontie : qu’est-ce que c’est ?

Remettre les dents à la bonne place, normaliser le développement des mâchoires, dépister et corriger les anomalies de la sphère oro-faciale… ce sont les missions essentielles de l’orthodontie. D’aucuns pensent à tort que l’orthodontie relève plus de l’esthétique du visage que de la médecine. En réalité, cette discipline est enseignée au cours de la formation générale en chirurgien-dentiste.

Comme tous les autres étudiants en dentisterie, l’orthodontiste effectue des stages pratiques en milieu hospitalier pour appliquer les bases théoriques. Pour perfectionner ses compétences, le futur praticien en orthodontie est appelé à suivre une formation à la fin de ses études universitaires. Les projets de recherche abordent les cas complexes en orthopédie dento-faciale sans se contenter des dysfonctions basiques. Cette formation doctorale n’est nullement obligatoire, mais la plupart des praticiens embauchés dans les meilleures cliniques dentaires ont suivi ce type de parcours.

Le rôle de l’orthodontiste est de corriger le mauvais alignement des dents de telle sorte que le patient puisse montrer ses dents avec fierté et arborer un sourire éclatant. Son métier exige une radiologie dentaire pour dépister les anomalies à l’intérieur de la bouche. Bien que l’intervention ne vise pas un but thérapeutique, elle est réservée à un dentiste spécialisé et expérimenté. Ainsi, votre dentiste de famille peut réaliser lui-même des soins en orthodontie selon ses compétences et l’ancienneté de ses services. Dans le cas contraire, il vous redirigera vers un cabinet spécialisé.

L'orthodontie : qu'est-ce que c'est ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les différents soins d’orthodontie ?

La prescription de traitements en orthodontie adaptés vient après un premier rendez-vous chez le praticien. Si vous avez des couronnes mal positionnées ou des mâchoires poussant à tout-va, il convient de porter un appareil dentaire. Depuis les années 1980, les innovations technologiques ont fleuri à une vitesse stupéfiante. Différents soins vous seront proposés en fonction de la nature du dysfonctionnement. En voici une liste non exhaustive :

  • L’appareil d’expansion : ce dispositif fonctionnel est fixé sur les molaires supérieures.  Il a pour fonction de dilater le palais, en élargissant graduellement et en douceur les deux os du palais à partir du centre. On le connaît couramment sous le nom de disjoncteur.
  • La grille anti-succion : les bébés prennent l’habitude de sucer leur pouce ou un autre de ses doigts. Dès que ses molaires se mettent à pousser, il faut installer une grille anti-succion sans tarder. Et pour cause, l’acte de succion a pour effet d’avancer le palais vers les dents. Le risque d’une croissance anormale des mâchoires et d’un déplacement des dents n’est pas à écarter. Durée du traitement : 180 jours.
  • Les activateurs de classe 2 : rentrent dans cette lignée la Propulsion Universel Light, la Bielles de Herbst et les hyperpropulseurs. Lorsque la mandibule est déviée du maxillaire en croissant, la correction du décalage passe par le port d’un activateur.
  • Un appareil multi-attaches : l’usage des appareils multi-attaches date d’une époque lointaine, soit depuis les premiers développements de l’orthodontie. Ils sont communément appelés « bagues en métal ». Le praticien l’applique sur les dents supérieures ou inférieures. Un fil de métal attache les dents les unes aux autres afin de contrôler l’alignement des dents dans le bon sens.
Quels sont les différents soins d'orthodontie ?
Source : shutterstock.com

À quel âge débuter l’orthodontie ?

Le plus tôt sera le mieux. À la prime jeunesse, les dents sont facilement rectifiables, car encore tendres.

La première consultation chez un cabinet d’orthodontiste est requise dès que l’enfant atteint son huitième ou neuvième anniversaire. Ce dernier peut suivre un traitement fonctionnel en vue de repositionner les mâchoires réfractaires et d’harmoniser le développement cranio-facial. Cela dit, l’enfant doit arriver à comprendre clairement l’utilité de porter l’appareil ; autrement, il l’enlèvera. Cette maturité entre en ligne de compte pour fixer le début du traitement. En cas de doute, référez-vous à l’expert en orthodontie.