Orthodontie : pourquoi faut-il le faire enfant plutôt que à l’âge adulte ?

Santé Orthodontie : pourquoi faut-il le faire enfant plutôt que à l’âge adulte ?

Un bon soin dentaire est essentiel pour chaque individu afin de se doter d’un sourire parfait, mais aussi d’avoir toutes les capacités réelles de sa dentition. Si l’Union française de la Santé bucco-dentaire recommande la toute première consultation d’un dentiste au cours de la deuxième année de vie, nombreux sont ceux qui se réfèrent directement au dentiste traditionnel pour tous les types de problèmes dentaires. En outre, l’on oublie parfois que l’orthodontiste détient aussi d’un rôle indispensable dans le traitement des anomalies dento-faciales en sachant que 3 individus sur 5 en sont victimes. Cependant, étant une spécialisation à part entière du domaine de la dentisterie avec des années d’études en plus, l’orthodontie est la solution pertinente à la malocclusion donc au bon traitement de sa santé bucco-dentaire et faciale.

Une telle prestation ainsi octroie tant de l’esthétique, de la fonctionnalité, mais également une prévention optimale pour les patients. Et pour être en mesure de jouir d’un nombre important de bienfaits, préconiser ce type de prise en charge à l’enfance est la meilleure des options. Découvrez pourquoi consulter dès son jeune âge est plus qu’avantageux !

Croissance optimale des bases osseuses

Les bases osseuses dentaires sont encore parfaitement maniables à l’enfance contrairement à celles d’un adulte ayant connu des irrégularités depuis plusieurs années. Lorsque l’on mise ainsi sur une consultation précoce au sein du Cabinet dentaire avenue Foch, cette initiative permettra d’alléger les traitements si besoin, de le raccourcir voire de l’éviter. À la clé, une croissance harmonieuse de la base osseuse dentaire ce qui permet d’optimiser les habiletés de la mâchoire, la déglutition, l’élocution, l’harmonie du visage, mais aussi la respiration pour un jeune bambin. En pilotant soigneusement la croissance de la mâchoire dès l’enfance ou en réalisant les corrections primitives liées à un mauvais alignement de la dentition de manière précoce, le pronostic sera nettement meilleur pour le bon développement des dents émergent.

L’apparition de la denture définitive sera ainsi plus accommodante et l’inesthétique dues aux irrégularités des maxillaires inférieurs et supérieurs sera soigner adéquatement. Le tout, de manière plus simple lorsqu’il est entamé à l’enfance. Par ailleurs, quand les malpositions au niveau dentaire sont prises en main au bon moment, les risques de maladies y afférents se voient aussi amplement limités.

En outre, dès lors l’intervention d’un orthodontiste se fait le plus tôt possible, le traitement sera moins long et plus facile à entamer. Par ailleurs, les professionnels avouent cependant qu’il n’y a pas d’âge idéal pour la première consultation. Toutefois, entre 3 à 4 ans, des anomalies maxillo-faciales ; les malocclusions ; ou encore un manque de place pour les dents définitives sont fréquents. Le meilleur sera donc de privilégier l’examen d’un expert dans le domaine dès cet âge si l’un de ces troubles est remarqué par les parents. D’un côté, si aucun problème particulier n’est distingué, un rendez-vous chez l’orthodontiste à 6 ans est conseillé pour s’assurer que tout est régulier avant l’apparition des premières dents définitives.

Les besoins en chirurgie limités

Une fois la phase de croissance des bases osseuses dépassée, pour traiter efficacement ses problèmes de malocclusion ou de la mâchoire, la chirurgie est la seule solution. En effet à l’âge adulte, comme les os et le maxillaire ont connu une mauvaise position sur plusieurs années, il est quasi-impossible de les rectifier pour devenir plus régulier. Ainsi, les corrections importantes qui s’avèreront indispensables pour garder une esthétique et une fonctionnalité optimale de sa dentition et de sa mâchoire devront être entamées uniquement à travers le passage au bistouri.

En outre, même si votre enfant ne fait part d’une aucune irrégularité spécifique au niveau du positionnement dentaire et osseux, une consultation peut indiquer les traitements ultérieurs à envisager si cela est nécessaire. Le petit sera ainsi en mesure de jouir des interventions indispensables au bon moment pour éviter plus tard les complications liées au traitement de son problème. La croissance future du visage de l’enfant ne sera point altérée lorsque la consultation d’un orthodontiste se fait dans les temps.

Une meilleure estime de soi

Vivre avec des irrégularités physique et dentaire n’est pas un atout majeur pour l’apparence. Ainsi, pour éviter d’être victime de son aspect esthétique dans le futur, il est préférable de réaliser les soins nécessaires dès l’enfance. Contrairement aux idées reçues, un enfant peut en effet être d’ores et déjà capable de comprendre la disparité et de se sentir ainsi différent de ses amis ou de son entourage. Pour éviter le manque de confiance rallié à un défaut d’apparence physique qui peut avoir de fortes conséquences sur l’estime de soi, mieux vaut prendre en charge la physionomie irrégulière le plus tôt possible !