Mutuelle et Assurance SantéMutuelle dentaire : comment éviter un reste à charge trop important ?

Mutuelle dentaire : comment éviter un reste à charge trop important ?

Le poste dentaire fait partie des postes possédant un reste à charge assez conséquent. Selon vos besoins et les travaux que vous avez prévus, changer de mutuelle peut être pertinent.

Le plus simple pour trouver une mutuelle adaptée à vos besoins dentaires est d’identifier en amont vos besoins puis de comparer les différents produits du marché.

Mutuelle dentaire : bien anticiper pour moins payer

Selon vos besoins dentaires, votre reste à charge peut varier du simple au double. Bien évaluer en demandant des devis auprès de vos praticiens permet de réduire votre reste à charge en prenant une mutuelle adaptée.

Mutuelle dentaire : bien anticiper pour moins payer
Source : shutterstock.com

Je n’ai pas de gros besoins en soins dentaires

Si vous n’avez pas de problèmes dentaires particuliers et que vos visites chez le chirurgien-dentiste consistent en un détartrage par an, dans ce cas, pas besoin de prendre de grosses garanties. 

Mais n’oubliez pas qu’avec l’âge, les besoins augmentent et qu’il vaut mieux être préparé.

J’ai des besoins en appareils et prothèses dentaires

Dans ce cas, ça se complique. Selon les prothèses / appareils dont vous avez besoin, le reste à charge peut être important.

Il faut ajouter à cela la qualité des matériaux et l’emplacement des dents plus ou moins pris en charge par la Sécurité sociale.

Par exemple, si vous avez une dent manquante et que vous souhaitez mettre un implant pour un meilleur esthétisme, sachez que ce type de prestation est hors nomenclature, c’est-à-dire non pris en charge par l’Assurance Maladie

Dans ce cas-là, sans mutuelle adaptée la totalité des frais restera à votre charge.

Les particularités des mutuelles dentaires

Pourcentage et plafond dentaire

La complexité du poste dentaire est que selon le produit, les remboursements ne sont pas calculés de la même façon. 

Certaines assurances calculent les remboursements de soins et prothèses dentaires en pourcentage, comme pour les autres postes de santé. Ce pourcentage est exprimé en fonction des remboursements de la Sécurité sociale.

Pour une couronne définitive par exemple, le tarif de convention de la Sécurité sociale est de 120 €. L’Assurance Maladie ne rembourse que 70 % de ce tarif, ainsi, si vous prenez une mutuelle qui rembourse à 100 %, votre remboursement total sera de 120 €. 

Cependant, les prix pratiqués sont bien souvent supérieurs aux tarifs de convention, vous risquez certainement d’avoir un reste à charge conséquent.

Les plafonds dentaires sont plus simples à comprendre. Vous avez un plafond pour l’année associé à certains postes et les remboursements ne peuvent dépasser ces plafonds. 

Les remboursements ne peuvent pas non plus excéder vos dépenses. Si vous avez un plafond annuel de 10 000 € et que vous êtes remboursés pour des frais à hauteur de 8 000 €, vous ne percevrez pas les 2 000 € restants.

Pourcentage et plafond dentaire
Source : shutterstock.com

Attention aux délais de carence

Très peu de complémentaires pratiquent encore des délais de carence sur les postes dentaires, mais cela reste un point de vigilance à avoir en tête.

Un délai de carence est une période pendant laquelle l’assuré ne peut prétendre au remboursement de ses dépenses. 

Ce délai, appelé également délai de stage, commence à courir le jour de la souscription et peut durer plusieurs mois.

Et le 100 % santé dans tout ça ?

Le 100 % Santé propose 3 types de paniers sur les soins dentaires :

  • le panier 100 % santé, intégralement pris en charge
  • le panier tarifs maîtrisés, les tarifs des appareils et prothèses sont plafonnés pour éviter des dépassements trop importants par les professionnels 
  • le panier libre, les tarifs sont pratiqués librement

Si vous faites faire un devis 100 % santé pour des prothèses dentaires, vous serez intégralement remboursé, contrairement aux deux autres paniers pour lesquels vous aurez un reste à charge plus ou moins important.

Attention, certains matériaux et certaines dents ne sont pas pris en charge dans le panier 100 % santé. 

Évaluez bien votre reste à charge avant d’entreprendre des soins importants.