SantéMobilier PMR pour personnes malvoyantes

Mobilier PMR pour personnes malvoyantes

La France compte environ 207 000 non-voyants et malvoyants profonds, et environ 932 000 malvoyants moyens (chiffres de la Fédération des Aveugles de France). Le handicap visuel est ainsi fortement présent dans le pays. Face à cette situation, il faut mettre en place des moyens pour favoriser l’autonomie de ces personnes. Il est notamment primordial d’installer des équipements de repérage dédiés dans les lieux publics. Découvrez des exemples de mobilier PMR pour personnes malvoyantes.

Mobilier PMR pour malvoyants : les clous podotactiles

Les clous podotactiles sont conçus pour faciliter le déplacement des personnes non-voyantes et malvoyantes. Ces dispositifs les avertissent de la présence d’un obstacle ou d’un éventuel danger dans un cheminement intérieur ou extérieur. Vous pouvez les poser aux abords des volées d’escaliers ou encore devant les perrons et les passages piétons. Les plots podotactiles remplissent les critères d’accessibilité « Bande d’Éveil à la Vigilance » (BEV) édictés par la loi du 11 février 2005. Ils doivent avoir une couleur et une forme contrastant avec le sol afin d’aider réellement les personnes souffrant d’une déficience visuelle. Ils possèdent un revêtement antidérapant. Leur pose doit être conforme à la norme NF P 98-351.

Sur le marché, il existe une large sélection de clous podotactiles adaptés aux besoins des personnes malvoyantes, pour assurer leur sécurité. Ces dispositifs sont disponibles en divers matériaux, notamment :

  • en inox,
  • en aluminium,
  • en laiton,
  • en polyamide,
  • en fibre de verre.

D’ailleurs, ces matériaux facilitent différents types de pose (à sceller, à visser, à coller ou à frapper). Il est essentiel de choisir le modèle de plot podotactile adapté au trafic de la zone où se situe votre établissement, logement ou espace. Nous vous recommandons par exemple de privilégier les clous à sceller pour équiper une zone où le trafic est intense. On entend par cela un endroit où plus de 1 000 personnes passent par jour. Pour les supports vitrés, il convient de choisir des clous podotactiles adhésifs.

clous podotactiles pour personnes malvoyantes

Les dalles podotactiles pour guider les personnes malvoyantes

À l’instar des clous, les dalles podotactiles permettent aux personnes non-voyantes et malvoyantes de se déplacer facilement dans les lieux publics. Elles les alertent et les protègent d’un obstacle ou d’un danger imminent. Elles font partie des BEV répondant à la norme NF P 98-351. On doit installer des dalles podotactiles dans les endroits à risque, notamment :

  • aux abords des volées d’escaliers,
  • au bord d’un trottoir situé devant les passages piétons,
  • sur les îlots-refuges d’une chaussée.

Ces dispositifs doivent être posés à 50 cm de l’obstacle à signaler (la première marche d’un escalier par exemple) et en parallèle à celui-ci. Cette distance correspond au pas de freinage donnant aux personnes non-voyantes et malvoyantes l’occasion de se préparer. Les dalles podotactiles comprennent 8 plots ou une alternance de 5 à 6 plots dans le sens de la profondeur. Les plots sont disposés en quinconce avec un écart de 75 mm entre chacun d’eux. Sur le marché, vous pouvez découvrir plusieurs modèles de dalles podotactiles en aluminium, en résine polyuréthane, en inox, en caoutchouc, etc.

Notons également que, selon la réglementation en vigueur, une bande podotactile doit être large de 58,75 cm. Il y a tout de même une exception pour les îlots-refuges et les quais de transport. Dans ces endroits spécifiques, la largeur réglementaire descend à 40 cm. Pour équiper les hauts des volées d’escaliers des ERP ou des IOP, on tolère cette largeur minimum de 40 cm.

Les bandes de guidage au sol pour malvoyants

Les bandes ou rails de guidage au sol figurent parmi les solutions visant à faciliter l’accessibilité des personnes non-voyantes et malvoyantes. Elles sont classées dans la catégorie des Bandes d’Aide à l’Orientation (BAO). Elles doivent comprendre un repère continu tactile sur sa longueur pour être conformes à la norme NF P 98-352. Les bandes de guidage doivent permettre aux personnes en déficience visuelle de rallier aisément un point A à un point B. Il est important de veiller à ce que ces dispositifs soient bien distincts du sol (de par leur couleur et leur forme en relief). Ceux-ci peuvent être installés dans des lieux publics complexes, en l’occurrence :

  • les parvis, les places et les trottoirs larges,
  • les arrêts de transport en commun,
  • les établissements recevant du public, etc.

Il existe plusieurs types de bandes de guidage au sol selon leur matériau de fabrication. Vous pouvez trouver des bandes en polyuréthane, en résine, en caoutchouc, en béton, en inox et en aluminium. Vous pouvez également retrouver des bandes aux différentes méthodes de pose : à coller, à frapper, à chauffer, à visser ou à sceller. Une bande de guidage dispose d’une longueur minimale de 30 cm dans les ERP de catégorie 3 à 5. Cette longueur remonte à 40 cm dans les ERP de catégories 1 et 2, et dans les espaces extérieurs. Ce dispositif de guidage peut être composé d’une bande de quatre nervures ou de deux bandes de trois nervures.

solutions PMR pour malvoyants

Les autres solutions de mobilier PMR

En plus des BEV et des BAO, vous pouvez installer d’autres solutions PMR (nez de marche, potelets de balisage, etc.). Cela permet aux personnes non-voyantes et malvoyantes de se déplacer de manière indépendante.

Les nez de marche antidérapants

Les personnes ayant un handicap visuel ne sont pas en sécurité dans les escaliers. Il est essentiel de les protéger davantage des risques de trébuchement ou de chute. Vous pouvez en effet installer des nez de marche auto-adhésifs ou en fixer quelques-uns sur le rebord des marches de l’escalier. Ces dispositifs sont conçus afin d’améliorer l’adhérence des marches. Notons que les nez de marche doivent être conformes aux normes d’accessibilité pour handicapés. Ils disposent d’une largeur de 3 cm et ils sont antidérapants. Leur couleur contrastante constitue un repère visuel pour les personnes malvoyantes.

Le repérage adhésif pour contremarche

En plus des nez de marche, vous pouvez poser une bande adhésive en guise de repérage. Cette solution doit être collée au niveau de la première et de la dernière contremarche de l’escalier. L’utilisation de ce produit PMR vous permet de vous conformer à la norme d’accessibilité dans les ERP (arrêté du 1er octobre 2006). Afin de garantir une meilleure visibilité, il est important de respecter le contraste de couleurs entre la bande adhésive et les marches. La pose d’une bande adhésive est simple et rapide, permettant la circulation immédiate dans l’escalier.

Les potelets de balisage

Les potelets de balisage peuvent être implantés dans la voirie et les espaces publics, ce qui permet aux personnes malvoyantes de se déplacer facilement. Ils sont bien visibles grâce au contraste visuel qu’ils présentent. La tête et le corps du dispositif doivent en effet être peints de deux couleurs différentes. Les potelets servent à signaler des zones à risque, en particulier les passages piétons. Ils doivent être facilement repérables par les piétons malvoyants munis d’une canne blanche. Ils sont généralement fabriqués en tube d’acier et traités contre la corrosion, les UV, l’air salin, l’huile et l’eau. Leur semelle en élastomère assure un réglage facile et précis de la verticalité du dispositif.

Les signalétiques en braille

Les signalétiques en braille aident grandement les personnes non-voyantes et malvoyantes à se repérer et à se déplacer dans les établissements publics ou privés. Ces solutions PMR sont mises en place afin d’optimiser l’accessibilité des bâtiments. Selon vos besoins, vous pouvez trouver sur le marché différents produits brailles, en l’occurrence des plaques, des lettres/chiffres adhésifs, des manchons, etc. Vous pouvez commander votre texte ou pictogramme tel que « entrée libre », « toilettes handicapées », « escalier » et « infirmerie ».

Où acheter des solutions PMR ?

Les personnes atteintes d’une déficience visuelle se servent surtout de leur sens du toucher pour se déplacer au quotidien. C’est pourquoi il est indispensable d’aménager les espaces accueillant du public suivant les règles d’accessibilité en vigueur. Nous vous recommandons d’acheter vos solutions PMR (clous podotactiles, bandes de guidage, nez de marche…) sur un site de vente spécialisé. Ainsi, vous êtes sûr de vous adresser à un vendeur fiable proposant des produits résistants et conformes aux normes en vigueur (NF P 98-351 et NF P 98-352).