Médical : quelles chaussures pour le respect des règles d’hygiène ?

Santé Règle et bien être Médical : quelles chaussures pour le respect des règles d'hygiène ?

Dans le secteur médical, le port d’une tenue de travail adaptée est nécessaire pour le confort, mais aussi pour l’hygiène. Le choix des accessoires adéquat n’est, de ce fait, pas à prendre à la légère. Découvrez nos conseils pour choisir les chaussures qui conviennent à du personnel médical.

Le sabot médical en plastique résistant

Les règles instaurées dans les établissements hospitaliers en matière d’hygiène et de tenue de travail sont très strictes. Le port de chaussures adéquates est essentiel, car les médecins, aides-soignants et infirmiers sont amenés à se déplacer de salle en salle ou à rester longtemps debout. Des chaussures lavables et anti-microbiennes répondant aux besoins des professionnels du domaine de la santé sont donc indispensables.

Les sabots médicaux pourvus en plastique affichent une forme favorisant une bonne posture, ainsi qu’une bonne circulation sanguine. Les jambes et les pieds bénéficient ainsi d’un plus grand confort, pour du personnel soignant qui passe beaucoup de temps debout et à déambuler toute la journée.

Vous trouverez un grand choix de sabots médicaux qualitatifs sur des sites de vente en ligne spécialisés comme ceux du site Schuzz. Vous trouverez ainsi des sabots médicaux non perforés et les modèles perforés. Les premiers recouvrent entièrement le dessus des pieds, les protégeant des risques de projection ou d’infiltration (éclaboussures de sang ou de produits chimiques, chutes de seringues, etc.). Ils conservent toutefois leurs propriétés de respirabilité grâce au talon ouvert. Le second type de sabots est plus confortable et offre un meilleur niveau de respirabilité. Les perforations permettent de mieux éliminer la transpiration, pour un confort accru tout au long de la journée.

Un sabot médical thermoplastique possède de nombreux autres atouts, qui lui valent l’approbation du personnel soignant. La matière de fabrication de ce type de sabots médicaux leur permet de pouvoir être lavés à plus de 130°. Ainsi, les phases de stérilisation nécessaires en milieu médical ne font pas souffrir les chaussures.

Par ailleurs, son talon haut est conçu pour offrir à la colonne vertébrale un certain confort tout au long de la journée.

La nécessité et les critères de choix des chaussures médicales

Les chaussures médicales offrent un bon soutien de la voûte plantaire, surtout lorsqu’elles sont utilisées de manière prolongée. De ce fait, elles doivent compenser la fatigue et la douleur.

La nécessité de porter des chaussures adaptées dans le milieu médical

Marcher toute la journée et rester souvent debout met les pieds sous pression. Le personnel soignant dans les maisons de retraite comme dans les hôpitaux doit parcourir de longues distances durant leur journée de travail. Ces activités occasionnent des douleurs aux pieds, ainsi que des douleurs dorsales à long terme. Les chaussures médicales sont conçues avec le plus grand soin pour garantir une sécurité et un confort optimal. Elles peuvent être portées par tous types de professionnels du milieu médical : les infirmiers, les chirurgiens, les aides-soignants, le personnel du bloc opératoire… Leur fabrication est conforme aux normes de sécurité internationales, car elles sont extensibles, souples et anti-dérapantes.

Les caractéristiques des chaussures médicales et les critères de choix

Faciles à enfiler et à enlever, les chaussures médicales sont dotées d’orifices sur le dessus qui permettent aux pieds d’éviter de transpirer. Elles sont également souples et équipées de semelles antidérapantes qui vous évitent de glisser sur le carrelage ou en milieux aqueux.

Ces chaussures rigides sont en outre faciles à entretenir, car un passage en machine à laver à 40 °C suffit. Au-delà de l’aspect esthétique, elles doivent avant tout être pratiques et confortables, car elles restent un accessoire médical. Pour un confort optimal, privilégiez les modèles en plastique. Oubliez également les paires pourvues d’un talon de plus de 4 cm, au risque d’avoir des soucis de déséquilibre. De bonnes chaussures doivent permettre de répartir uniformément la pression sur le pied.

Les normes et nos conseils de choix

Les normes concernant les chaussures médicales

Les chaussures médicales sont soumises à la norme EN ISO 20347 qui indique les exigences indispensables concernant les chaussures de travail sans risque mécanique (écrasements ou chocs). Classées dans la catégorie O, ces chaussures de travail sont dépourvues d’embout de protection.

Ainsi, les employés médicaux et le personnel du milieu hospitalier doivent enfiler des chaussures qui les protègent en présence d’hydrocarbure, mais aussi des dérapages au sol. Des normes spécifiques peuvent s’ajouter telles que des propriétés antistatiques, des semelles anti-perforation ou un absorbeur de chocs aux talons.

Des chaussures normées EN 20345 sont également disponibles. Elles comportent un embout de protection qui résiste à des chocs jusqu’à 200 joules. Elles entrent alors dans la catégorie des chaussures de sécurité. Notez que vous pouvez sans mal trouver des sabots de sécurité confortables, aérés et porteurs de la norme EN 20345. Vous êtes ainsi certain que le personnel médical de votre hôpital par exemple sera chaussé comme il se doit, en toutes circonstances.

Toutes ces chaussures médicales se divisent en plusieurs catégories, adaptées à différents cas de figure :

  • Travail en milieu sec
  • Travail en milieu humide
  • Travail en milieu très humide

Leur résistance au glissement est par ailleurs testée, pour vérifier leur adhérence sur sol en acier ou en céramique.

personnel médical

Nos astuces pour choisir vos chaussures médicales

Vos souliers médicaux doivent être faciles à nettoyer. En effet, le personnel médical est constamment en contact avec des liquides organiques potentiellement infectieux (vomis, sang, etc.). De fait, les habits médicaux sont souvent contaminés et nécessitent une désinfection, tout comme les chaussures de travail.

Lors de votre choix, assurez-vous qu’elles se nettoient aisément et qu’elles peuvent subir une désinfection à haute température. Il est par ailleurs essentiel qu’elles soient conçues dans des matériaux respirants, afin d’éviter l’accumulation de la transpiration. S’il est bien sûr important pour le porteur de passer une journée dans des chaussures qui favorisent l’évacuation de la transpiration, elles ont un autre avantage. Ce type de chaussure permettra en effet de limiter la propagation des germes. Un élément primordial dans un hôpital ou tout autre lieu accueillant des malades !