SantéProfessionnels de santéMédecine : comment recruter vos collaborateurs ?

Médecine : comment recruter vos collaborateurs ?

Recruter des professionnels de santé s’avère aujourd’hui difficile. Cette situation est liée au manque de candidats dans le secteur médical, mais aussi à une mauvaise stratégie de recrutement. Les recruteurs doivent en effet maîtriser les différents leviers et outils disponibles pour attirer les meilleurs candidats (généraliste, anesthésiste, radiologue, pharmacien, pédiatre…). L’idéal est de mettre en place une campagne de recrutement adaptée. Cette dernière doit comprendre plusieurs étapes, de la rédaction d’annonces médicales à l’intégration de la nouvelle recrue.

Comment trouver les bons collaborateurs pour votre cabinet médical ?

Votre cabinet médical a besoin de recruter un nouveau collaborateur pour étoffer votre équipe ? Vous pouvez utiliser différents leviers pour trouver les professionnels répondant à vos critères (expérience, spécialité, compétences, etc.).

Les sites d’emploi médical

Le digital permet désormais de développer des sites web spécialisés dans différents domaines, dont l’emploi. Vous pouvez notamment profiter des services des sites d’emploi ou jobboards dédiés au secteur médical. Ces plateformes mettent les recruteurs et les candidats en relation par le biais d’offres d’emploi publiées en ligne. Certains sites proposent des services supplémentaires d’accompagnement et de suivi des postulants médecins ou professionnels de santé. Ils sont généralement rémunérés au succès.

Les cabinets de recrutement

Vous avez également la possibilité de confier vos besoins à un cabinet de recrutement comme Santech Conseil par exemple. Ces derniers prennent alors en charge l’entièreté de votre campagne de recrutement. Dans ce cas, le prestataire prend tout le processus en charge. Il vous suffit de lui envoyer les informations précises sur le profil recherché. Le cabinet s’occupe de l’élaboration de l’offre d’emploi, de sa diffusion, de l’analyse des CV reçus et des entretiens d’embauche. En contrepartie, vous devez le payer selon les honoraires convenus. Les tarifs varient de 8 à 30 % du salaire annuel brut de l’employé embauché.

Les réseaux professionnels

Vous pouvez vous servir des réseaux sociaux afin de trouver les meilleurs candidats médecins ou professionnels de santé. Il sera surtout intéressant d’utiliser le média social professionnel LinkedIn. Ce dernier peut faire office de jobboard et d’ATS (Applicant Tracking System). Il peut d’ailleurs servir à prospecter et à aborder directement les personnes correspondant à votre candidate persona (candidat idéal). Sur LinkedIn, vous pouvez atteindre des demandeurs d’emploi ou des professionnels déjà en poste.

Les autres solutions

Si votre site internet bénéficie d’une meilleure visibilité, vous pouvez l’utiliser pour recruter. L’idéal est d’y créer une rubrique destinée à la publication de vos offres d’emploi. Il vous est aussi possible de travailler avec vos contacts (collaborateurs actuels ou anciens, associations, écoles de médecine, etc.) pour rencontrer des talents. Plusieurs événements professionnels (salons virtuels, jobdating, congrès…) sont également des occasions pour repérer et attirer l’attention de potentiels collaborateurs.

collaborateur cabinet médical

Comment élaborer une bonne annonce médicale ?

Dans le cadre d’une campagne de recrutement médical, il est essentiel d’assurer la rédaction de votre offre d’emploi. Avant de vous lancer, définissez le profil de médecin ou de professionnel de santé recherché.

Indiquez les informations importantes

Votre annonce médicale doit être rédigée de manière claire, concise et précise. Vous devez mentionner votre type d’établissement, le type de contrat proposé (CDD, CDI ou autre) et la localisation du poste. Vous pouvez parler un peu de votre établissement de santé. Listez ensuite les tâches et les missions confiées au potentiel collaborateur. Indiquez si le poste implique certaines spécificités (déplacements, travail de nuit, management…).

Précisez le lieu d’exercice

Nous vous conseillons de bien préciser le lieu d’exercice dans votre offre d’emploi. Cela aide les candidats à mieux se projeter, surtout s’ils doivent déménager avec leur famille. Votre annonce médicale doit en effet apporter le maximum d’informations. L’objectif est de rassurer les postulants en ce qui concerne leur installation. Vous pouvez même ajouter des photos du lieu d’exercice.

Décrivez le poste à pourvoir

Vous devez décrire précisément le profil recherché. Par exemple, si vous souhaitez recruter un médecin généraliste, il sera essentiel d’indiquer comment celui-ci va exercer (en salarié ou en libéral). Ces deux statuts ont quelques points de différence. Un médecin salarié travaille souvent dans des hôpitaux, mais il ne bénéficie pas du statut de fonctionnaire. En revanche, un médecin libéral exerce dans le secteur privé. Sa rémunération est fonction du nombre de patients auscultés. Après la description du poste, complétez votre annonce avec les compétences, les diplômes et l’expérience que le potentiel praticien doit posséder.

Rehaussez votre annonce médicale

En vue de vous différencier de vos concurrents, exposez les avantages que vous proposez dans votre annonce, notamment :

  • un bon parcours d’intégration,
  • un salaire attrayant,
  • une meilleure qualité de vie au travail,
  • une offre de formations continues, etc.

Il convient aussi de bien structurer votre annonce de recrutement pour faciliter sa lecture. Évitez les longs paragraphes et privilégiez les listes à puces. Notons qu’une personne accorde seulement 60 secondes pour lire une offre d’emploi.

Comment sélectionner les meilleurs candidats ?

Une fois votre annonce médicale publiée, vous recevrez certainement de nombreuses candidatures. À ce stade, vous devez faire le tri pour identifier les meilleurs candidats.

Analysez les candidatures

En amont de votre processus de recrutement, vous avez déjà défini le nombre de CV à retenir et le nombre de candidats à contacter. Cette étape simplifie l’analyse de chaque CV grâce à la fiche du poste préétablie. Vous devez vérifier le parcours professionnel de chaque candidat, son expérience, ses compétences, ses diplômes et ses qualités personnelles. Les candidats retenus seront appelés à effectuer un entretien individuel auprès de votre cabinet médical.

entretien embauche collaborateur médical

Organisez les entretiens d’embauche

Lors de l’entretien d’embauche, les responsables de recrutement posent un certain nombre de questions au candidat. Ils s’intéressent aussi aux petits détails reflétant la personnalité du postulant (disponibilité, maîtrise de soi, rigueur, sens relationnel…). Rappelons que les qualités personnelles d’un employé comptent vraiment dans le secteur de la santé. Un bon recruteur est capable de les déceler rapidement. Chaque question posée sert à évaluer les connaissances et le savoir-être d’un candidat.

Effectuez des évaluations

Selon le poste à pourvoir, vous pouvez soumettre les candidats que vous avez sélectionnés à une série de tests d’évaluation. Il est possible de les faire participer à un test de personnalité pour mieux connaître leurs motivations et leur attitude. Un test de QI peut également être mis en place en vue de vérifier leurs connaissances et leurs compétences dans un domaine spécifique. Après ces évaluations, vous saurez qui est le médecin ou professionnel de santé en mesure d’occuper le poste vacant.

Comment fidéliser votre personnel médical ?

Dans le secteur de la santé, fidéliser son personnel est tout aussi important que le fait de recruter. Il convient de prévenir le turnover qui risque de causer des désorganisations, des pertes de compétences et des fatigues. Découvrez ci-après quelques conseils pour retenir vos employés.

Améliorez l’expérience candidat

La fidélisation de vos collaborateurs s’effectue dès leur embauche. Nous vous recommandons de proposer une expérience candidat positive. Vous devez notamment favoriser les feedbacks pour toucher vos candidats médecins ou professionnels de santé. Vous devez créer une bonne relation de travail dès la phase de recrutement.

Optimisez l’intégration des nouvelles recrues

Assurez un parcours d’intégration ou « onboarding » efficace. Votre nouveau collaborateur doit ainsi profiter d’un bon accueil. Il doit pouvoir accéder aux outils de travail et aux informations dont il a besoin. Le but est de lui garantir une prise de poste optimale. Il convient de communiquer régulièrement avec lui et de vous assurer qu’il soit à l’aise, surtout durant les premières semaines. Offrez à votre nouvelle recrue l’occasion de faire un retour de son expérience d’intégration.

Développez le sentiment d’appartenance

Lorsque la culture d’entreprise est bien affirmée, le sentiment d’appartenance augmente au sein d’une entité. Les employés partagent des valeurs communes, créant ainsi un lien fort entre eux et leur employeur. Vous devez développer ce sentiment d’appartenance au sein de votre cabinet médical afin de fidéliser et de motiver davantage votre personnel.

Misez sur un plan de développement de compétences efficace

Dans le cadre de la fidélisation de vos collaborateurs, vous devez investir sur eux. Vous pouvez élaborer un plan de développement de compétences efficace. Celui-ci doit permettre à vos employés de se projeter sur le court ou le moyen terme dans votre établissement. Il contribue aussi à renforcer leurs motivations et leur engagement. Vous pouvez ainsi varier vos modalités de formation (séances de coaching, formation à distance, etc.).

Reconnaissez les employés méritants

En France, plusieurs salariés se plaignent du manque de reconnaissance de la part de leur employeur. Ce problème peut constituer une grande source de démotivation au travail. Il est alors important de donner régulièrement un feedback constructif à vos employés. Il convient de féliciter les petits ou les grands succès. La reconnaissance permet de valoriser chacun de vos collaborateurs et de les motiver.

Comment créer un environnement de travail positif ?

Pour améliorer le taux de rétention de vos employés, vous devez leur offrir une meilleure qualité de vie au travail (QVT). Vous pouvez y parvenir en prenant certaines mesures :

  • privilégiez l’écoute au sein de votre établissement de santé : laissez vos collaborateurs s’exprimer pour comprendre leurs besoins et leurs attentes,
  • innovez le cadre de travail de votre équipe : procédez à la dématérialisation de certaines tâches administratives (remplissage des documents, saisie, recherche d’informations…),
  • améliorez les espaces de travail : les postes de soins et les salles de réunion doivent être suffisamment spacieux pour permettre à vos collaborateurs d’échanger, de circuler, et de débriefer aisément,
  • mettrez en place des espaces de détente : vos employés peuvent ainsi s’y reposer, notamment durant les périodes chargées. Grâce à une bonne récupération, ils peuvent mieux se concentrer et veiller à la qualité des soins proposés.

Vous pouvez aussi installer un espace où votre personnel médical pourra participer à des cours de méditation ou de yoga.