SantéMarre de porter des lunettes ? Pourquoi ne pas opter pour une...

Marre de porter des lunettes ? Pourquoi ne pas opter pour une opération laser ?

Vous êtes myope, astigmate, presbyte ou hypermétrope ? Vous souhaiteriez vous débarrasser de cette amétropie qui vous oblige à porter des lunettes constamment. Grâce à une chirurgie laser, vous pourrez corriger votre vue. D’ailleurs, les personnes atteintes de cataracte, peuvent également se faire opérer. C’est une bonne nouvelle, n’est-ce pas ? Voici donc quelques informations qui pourraient vous intéresser.

La technique PKR, qu’est-ce que c’est ?

Effectivement, aujourd’hui, la vue peut être corrigée grâce à une méthode de chirurgie réfractive au laser, qu’on appelle la PKR (Photokératectomie Réfractive). Cette technique permet de prendre en charge la myopie, l’hypermétropie, la presbytie et l’astigmatisme. Ce concept est une excellente alternative au Lasik, déconseillée dans certains cas. La PKR produit d’excellents résultats après 1 ou 2 mois de récupération passé l’étape initiale de cicatrisation. La PKR est réalisée avec un laser Excimer. Ce procédé a été utilisé pour la première fois aux États-Unis, en 1987 et a fait son apparition en France, en 1993, dans l’optique de corriger la myopie. Actuellement, elle est utilisée à des fins plus variées. Cette opération permet de remodeler la cornée via un laser. Celui-ci s’applique directement sur la surface de l’œil après avoir retiré la couche superficielle de la cornée. Cette intervention se pratique sous anesthésie topique, sauf cas particulier ou demande spécifique. Le médecin vous injectera quelques gouttes de collyres instillées juste avant l’opération. Cela va rendre votre œil insensible. Vous ne sentirez donc rien pendant l’intervention. L’opération ne dure que quelques minutes. La technique PKR est la solution la plus adaptée pour les personnes ayant une cornée trop fine pour être traitée par LASIK. Les personnes exerçant une activité professionnelle spécifique comme les pompiers, les policiers, etc, ou encore, les individus pratiquant des sports à contact potentiel avec l’œil peuvent se tourner vers cette méthode. Selon votre cas et la décision du chirurgien, vous pourrez avoir recours à une telle intervention. Bien évidemment, un bilan préopératoire sera réalisé en amont, afin de choisir la technique opératoire la plus adaptée pour vous. 

Les recommandations 

Avant l’intervention, vous devrez respecter le traitement préopératoire prescrit par votre médecin. Vous devrez en conséquence, utiliser du collyres deux jours avant l’intervention. Si vous portez des lentilles rigides, leur port devra être arrêté un mois et demi avant l’opération. Pour les personnes portant des lentilles souples, elles devront les stopper deux jours avant l’opération. Avant un traitement PKR, il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Vous pourrez rentrer chez vous le jour même. Cependant, vous devrez impérativement vous faire raccompagner. Les transports en commun ne sont pas recommandés. Dès le retour à votre domicile, le traitement post-opération devra être débuté. Votre praticien retirera la lentille pansement quatre jours après l’intervention. Durant la période post-opératoire, vous pourrez ressentir une gêne. Si vous êtes vraiment ennuyé par la lumière, une sensation de brûlure, des larmoiements, un traitement antalgique pourra être prescrit. Pendant 2 ou 3 jours, votre vision sera trouble. Cela s’améliorera rapidement. Au bout d’une semaine, votre vision se normalisera. Vous récupérerez votre état général, trois semaines après l’intervention. Il faudra éviter de vous frotter les yeux au cours de la première semaine et cesser vos activités sportives. Durant trois semaines, il faudra éviter les chocs oculaires. Si vous êtes amateur de sports à risque, il vaudrait mieux vous astreindre durant cette période. Il faudra aussi éviter de mettre la tête sous l’eau pendant trois semaines. La PKR ne donne pas lieu à un arrêt de travail officiel. Toutefois, il est conseillé de se reposer quelques jours.