SantéMal au ventre durant la digestion : comment soulager les douleurs abdominales...

Mal au ventre durant la digestion : comment soulager les douleurs abdominales ?

Brûlures d’estomac, douleurs abdominales, difficultés à finir son repas ? Symptômes courants d’une mauvaise digestion, les maux de ventre ressentis en cours de digestion sont plus ou moins intenses d’une personne à l’autre. Mode de vie et régime alimentaire sont souvent à l’origine de ces douleurs de l’estomac et des intestins : découvrez quelles sont les autres causes des maux de ventre en cours de digestion et comment soulager vos douleurs abdominales.

Qu’est-ce que la dyspepsie ?

La dyspepsie est un trouble digestif courant, que l’on reconnaît souvent à la sensation de mal digérer. Prêter attention à ce que l’on consomme est primordial pour prévenir ces troubles digestifs et intestinaux. Aliments transformés (plats préparés, fastfood, etc.), excès de sucre (dans les boissons par exemple : sodas, alcool, sirop), manque de diversité et de qualité des aliments (fruits et légumes, protéines fraîches et variées, vitamines, etc.) et sédentarité facilitent l’apparition de la dyspepsie. Il peut donc être nécessaire de rééquilibrer son alimentation, pratiquer une activité physique régulièrement et consommer mieux. 

Les symptômes de la dyspepsie peuvent apparaître de façon chronique ou ponctuelle, plus ou moins fréquemment, et leur intensité varie de la simple gêne aux crampes abdominales semblables aux contractions. En plus des douleurs abdominales, des ballonnements et des gaz, la dyspepsie présente d’autres symptômes fréquents d’une digestion difficile :

  • douleurs et brûlures au niveau des intestins et de l’estomac ;
  • nausées ;
  • migraines ;
  • satiété précoce en cours de repas, donnant l’impression d’être rassasié avant même d’avoir fini une part “normale” ;
  • sensation de “trop plein” après le repas (dit “syndrome de détresse postprandiale”) ;
  • éructations (hoquet, rôt) ;
  • constipation ;
  • diarrhée.
Qu'est-ce que la dyspepsie ?
Source : shutterstock.com

Quelles en sont les causes ?

Dans la majorité des cas, la dyspepsie ne trouve aucune cause officielle.  De plus, si les symptômes persistent depuis au moins 3 mois consécutifs, on parle alors de dyspepsie fonctionnelle. L’apparition de celle-ci est favorisée par de nombreux facteurs :

  • repas pris trop rapidement, trop copieux et déséquilibrés, avec des aliments trop gras ou trop acides ;
  • excès d’alcool ;
  • tabac ;
  • mauvaise mastication ;
  • stress, anxiété et dépression ;
  • surpoids, obésité ;
  • grossesse ;
  • pratique d’un sport nécessitant une forte endurance.

Pour un ⅓ des personnes souffrant de ce trouble digestif, la dyspepsie est liée à un problème de santé :

  • ulcères ;
  • oesophagite provoquée par un reflux gastro-oesophagien ;
  • infection type gastro-entérite (le syndrome devenant post infectieux) ;
  • gastrite chronique ;
  • atteinte du pancréas ;
  • cancer de l’estomac ou de l’oesophage ;
  • diabète de type 2 ;
  • maladies chroniques  ;
  • syndrome de l’intestin irritable.

La dyspepsie peut aussi apparaître plus facilement chez les personnes suivant un traitement médicamenteux :

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • certains antibiotiques ;
  • aspirine (acide acétylsalicylique) ;
  • inhibiteurs de la pompe à protons (médicaments utilisés pour réduire la sécrétion d’acide gastrique en cas d’ulcère ou reflux gastro-oesophagien) : esoméprazole, lansoprazole, oméprazole, pantoprazole et rabéprazole ;
  • médicaments contre les troubles de l’érection, comme le sildénafil et le tadalafil.
Quelles en sont les causes ?
Source : shutterstock.com

Comment soulager le mal de ventre durant la digestion ?

Pour prévenir la dyspepsie et soulager ses symptômes tels que les maux de ventre au cours de la digestion, consommez ces produits :

  • souches microbiotiques sous formes de compléments alimentaires Physionorm daily pour rééquilibrer et protéger la flore et les parois intestinales tout en prévenant la gêne intestinale ;
  • feuilles d’artichaut pour augmenter la sécrétion de bile et faciliter la digestion ;
  • menthe poivrée pour soulager les muqueuses en cas d’inflammation des parois de l’estomac et des intestins, et calmer les nausées ;
  • réglisse : pour prévenir des ulcères (gastriques et duodénaux) et apaiser le reflux gastro-oesophagien.

Pour soulager le mal de ventre durant la digestion, la première chose à faire est de rééquilibrer son mode de vie et son régime alimentaire : 

  • consommez des produits frais, peu ou non transformés, variés, équilibrés et de qualité (légumes, fruits, protéines animales et végétales, vitamines, minéraux, oligo-éléments, etc.) et proscrivez les sucres blancs raffinés ;
  • hydratez-vous suffisamment : minimum 1L d’eau / jour ;
  • prenez le temps de mastiquer les aliments ;
  • arrêtez le tabac et réduisez au minimum votre consommation d’alcool ;
  • pratiquez une activité physique régulièrement ;
  • mangez léger le soir (en quantité et en apports nutritifs) ;
  • si la dyspepsie est causée par un ou plusieurs médicaments, demandez à votre médecin de modifier, remplacer ou stopper le traitement.
Comment soulager le mal de ventre durant la digestion ?
Source : shutterstock.com

Un régime alimentaire varié et équilibré, ainsi que la pratique régulière d’un sport sont la base d’un mode de vie sain : organisme, système immunitaire et flore intestinale n’en seront que plus efficaces pour vous garder en bonne santé !