Les solutions les plus efficaces contre la perte de cheveux chez la femme

Bien être et diétique Les solutions les plus efficaces contre la perte de cheveux chez la...

Les cheveux font partie des éléments qui définissent la féminité. La perte de cheveux, plus communément connu sous les appellations calvitie et alopécie constitue, de ce fait, un véritable problème qui peut avoir des conséquences esthétiques et psychologiques néfastes chez la femme. Il existe plusieurs solutions pour lutter contre l’alopécie. Leur efficacité repose sur la cause et le stade de la calvitie.

La greffe de cheveux suivant les techniques modernes FUE+PRP et DHI, réalisée par Body Expert fait partie des solutions les plus efficaces contre l’alopécie féminine à un stade avancé.

Les causes de la calvitie féminine et les solutions correspondantes

La calvitie chez la femme peut résulter de plusieurs facteurs. Il est primordial d’identifier les causes afin de trouver la meilleure solution pour stopper la perte de cheveux et/ou de garnir de nouveau le crâne.

L’hérédité

La calvitie peut avoir des origines héréditaires. On parle alors d’alopécie androgénétique (AAG). Ce phénomène se caractérise par l’affinement progressif des cheveux, entraînant – à long terme – leur chute. La perte de cheveux résultant de facteurs héréditaires apparaît généralement à partir de l’âge de 50 ans et coïncide avec le vieillissement physiologique.

La greffe de cheveux constitue la solution la plus efficace contre l’AAG.

Un dérèglement hormonal ou thyroïdien

La perte de cheveux chez la femme peut survenir pendant la grossesse, après l’accouchement, pendant un traitement contraceptif, à la ménopause. Dans ces cas, la calvitie féminine est due à une baisse de la production d’hormones femelles.

Un traitement hormonal s’avère donc efficace pour faire repousser et fortifier les cheveux.

Le stress

Le stress peut entraîner un dérèglement hormonal important et constitue, ainsi, une des causes courantes de l’alopécie chez la femme. Une importante anxiété soudaine peut occasionner une perte importante, voire complète des cheveux. Les femmes qui souffrent régulièrement de stress et d’anxiété sont souvent sujettes à une chute progressive de cheveux.

Un rythme de vie moins mouvementé constitue la meilleure solution à la calvitie féminine causée par le stress.

Les traitements médicaux

Les traitements médicaux, comme la chimiothérapie, qui impliquent la prise de médicaments contenant certaines substances chimiques peuvent provoquer la chute de cheveux chez la femme.

La calvitie féminine résultant de la prise de médicaments s’étale généralement pendant toute la durée du traitement. La chevelure repousse normalement après le traitement. Si la personne concernée doit suivre le traitement à vie, la greffe de cheveux est la solution la plus appropriée.

La pelade

La pelade est une maladie qui se manifeste par l’apparition de plaques rondes sur la tête. Les cheveux situés sur ces zones blanchissent progressivement et finissent par tomber.

Un traitement médical contre la pathologie est donc nécessaire pour stopper la chute de cheveux.

Une carence en minéraux et/ou en vitamines

Une alimentation pauvre en vitamines et en minéraux peut entraîner la chute de cheveux. Une carence en fer, constatée pendant les périodes de menstruation, représente notamment la cause la plus fréquente de l’alopécie chez la femme.

L’adoption d’une alimentation équilibrée ou la prise de compléments alimentaires constituent les solutions les plus efficaces contre ce type d’alopécie féminine.

Un traitement inadapté des cheveux

Une exposition trop fréquente à la chaleur des appareils (brushing, sèche-cheveux, fer à lisser…) fait partie des principaux facteurs de la chute de cheveux chez la femme. Par ailleurs, le fait de tirer le cheveu vers l’arrière affaiblit la bulbe et entraîne l’arrachement de la tige capillaire. L’utilisation de produits de soins capillaires inappropriés et notamment l’usage de shampoing, masques, etc., contenant une quantité élevée de substances chimiques, agresse également les cheveux et provoque leur chute. 

L’arrêt des traitements capillaires agressifs pendant une longe période suffit pour stopper la chute de cheveux. En parallèle, l’utilisation de produits spéciaux permet de stimuler la repousse et de fortifier les cheveux.

Les solutions préconisées suivant le niveau de calvitie chez la femme

Le stade de l’alopécie chez la femme se mesure suivant l’échelle de Ludwig.

Stade 1

La raie médiane située au sommet de la tête commence à s’éclaircir mais sans entraîner une perte de volume de la chevelure. La ligne frontale est toujours bien visible (plus de 3 cm d’épaisseur).

À ce stade, une micro-pigmentation ou une mésothérapie (injection de produits spéciaux pour stimuler la pousse des cheveux) peut suffire pour cacher la calvitie féminine.

Stade 2

La zone clairsemée au niveau de la raie médiane au sommet du crâne et plus épaisse. La ligne frontale est visible (environ 3 cm d’épaisseur).

La greffe de cheveux s’impose comme l’unique solution efficace à ce stade de l’alopécie chez la femme.

Stade 3

Le sommet de la tête est presque dégarni. La ligne frontale est fine (moins de 3 cm).

La réalisation d’une greffe de cheveux est impérative.