Les questions que vous vous posez sur la stase stercorale

SantéLes questions que vous vous posez sur la stase stercorale

Vous êtes vous déjà demandé si votre transit intestinal était bon et s’il fonctionnait correctement ? Responsable d’une mission quotidienne dont certaines personnes n’osent pas toujours parler (évacuer les selles), le transit intestinal régule donc l’évacuation des déchets alimentaires. Prenant place au sein de l’intestin, le transit intestinal peut cependant dysfonctionner et causer certains troubles digestifs plus ou moins désagréables.

Alors, si même en mangeant de la salade plus souvent et en buvant un peu plus d’eau, vous observez que vous n’allez pas aux toilettes plus de trois fois dans la semaine, posez-vous des questions. De même, s’il vous est arrivé de constater que vous étiez sujet à des douleurs abdominales intenses avant d’aller à la selle et que vous éprouvez des difficultés chroniques à effectuer cette tâche pourtant habituellement banale, sachez que vous pourriez être atteint d’une stase stercorale sans en avoir conscience. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut devenir chronique (et à terme devenir gênante et difficile à gérer au quotidien) ou bien provoquer des complications, comme une occlusion intestinale par exemple.

Zoom sur l’appareil digestif et le transit intestinal

L’appareil digestif est structuré par de multiples organes responsables du processus global de digestion.
On retrouve ainsi de manière grossière le tube digestif. Il permet de faire parvenir les aliments au sein de l’estomac, ils seront ensuite digérés par des sucs gastriques pour être transportés après vers l’intestin qui évacuera les déchets de la digestion par le sphincter anal.

Cependant, même si le fonctionnement du système digestif paraît être bien rodé, il arrive parfois que certaines phases digestives puissent dysfonctionner.
En matière de stase stercorale, c’est l’intestin, donc l’organe digestif, qui nous intéresse ici.

L’intestin est un organe qui s’étend au sein de l’abdomen en deux parties : l’intestin grêle et le gros intestin.

  • L’intestin grêle a pour rôle de permettre à l’organisme d’assimiler les nutriments issus des aliments digérés. Il dispose de parois qui sont fines et dotées d’un faible diamètre.
  • Le gros intestin est la zone de stockage où le reste des aliments digérés sont transformés en selles par des bactéries intestinales dont leur seul et unique rôle est de dissoudre les déchets en matières fécales.

On appelle ces phénomènes de transformation le transit intestinal.
Il est donc rendu possible par et grâce à la motricité individuelle de l’intestin qui permet le déplacement de matières à travers l’intestin grêle et le gros intestin.

Les causes et les symptômes de la stase stercorale

La stase stercorale est une pathologie médicale qui touche le transit intestinal du système digestif : pour savoir comment la stase stercorale se manifeste, vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés, mais de manière générale, elle se traduit par des crises de constipation, des ballonnements accompagnés de douleurs abdominales plus ou moins intenses, ainsi que la production de nombreux gaz.

Ce sont ces symptômes qui peuvent rendre la stase stercorale difficile à vivre pour les personnes qui en sont atteintes. Ces symptômes expriment une stagnation plus ou moins importante de matières fécales au niveau du gros intestin. C’est ainsi que la constipation témoigne de ce phénomène médical et incommodant pour les patients nommé la stase stercorale.

Concrètement, une stase stercorale prend forme lorsqu’un individu évacue moins de trois selles par semaine. Il en découle naturellement que les selles ne transitent plus ou pas suffisamment et se retrouvent coincées dans le colon du gros intestin (zone qui jouxte le sphincter anal et qui actionne l’évacuation des déchets digestifs de l’intestin).
Néanmoins, il peut arriver que certains patients soient face à une phase de diarrhée aiguë. Ce symptôme n’est cependant pas la preuve que la phase de constipation prend fin, il peut être révélateur de quelques difficultés à traiter la stase stercorale.

En effet, si la quantité de matières fécales est trop importante au niveau du gros intestin, plusieurs scénarios peuvent se produire :

  • Le moins inquiétant, mais qui devrait engager un patient à en parler à son médecin référent, est donc une diarrhée aiguë qui permet à l’organisme de réussir à évacuer le trop-plein de selles sous forme liquide.
  • Le plus embêtant est qu’à force d’être stockées dans le colon du gros intestin, les selles durcissent et forment un bouchon qui sur le long terme pourrait provoquer une occlusion intestinale.
    Une occlusion intestinale résulte d’une obstruction totale du gros intestin, à tel point qu’une intervention chirurgicale peut être nécessaire

Les causes responsables de tous ces symptômes sont pour autant assez simples :

  • une alimentation pauvre en fibres

  • une inertie colique spastique (encombrement régulier de selles au sein de l’intestin)

  • un faible apport d’eau dans l’organisme

  • le manque d’une activité régulière physique

  • un stress quotidien

  • se retenir d’aller à la selle

stase stercorale

Comment traiter cette pathologie médicale ?

Lorsqu’un patient présente de potentiels signes d’une stase stercorale (difficultés à aller à la selle, douleurs abdominales, gaz répétitifs), des examens d’imageries médicales, usuellement appelées “radios”, permettent de confirmer et de diagnostiquer une stase stercorale.

Toutefois, une alimentation riche et équilibrée est indiquée de façon à rééquilibrer justement la flore intestinale et à stimuler le transit intestinal. Alliée à une activité physique régulière, votre transit intestinal devrait retrouver un bon fonctionnement rapidement si vous veillez à boire régulièrement de l’eau, à raison de 1,5 à 2 litres par jour ! De plus, vous pouvez aussi vous diriger vers des lavements et des laxatifs prescrits par votre praticien qui offrent des résultats assez rapidement.

Enfin, vous devez absolument apprendre à vous détendre et à gérer votre stress et ne surtout pas vous retenir d’aller aux toilettes !
Plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez choisir un soutien psychologique auprès d’un professionnel, ou vous adonner à une nouvelle activité physique qui parvient à vous vider la tête.

Accordez-vous des moments de pause totale où il n’est question que de vous et de votre bien-être ! Cela peut être un café au lait ou une autre boisson que vous affectionnez accompagnée de quelques gâteaux ou alors d’une séance de yoga pendant environ une heure chaque semaine. Vous pouvez encore aller chez le coiffeur, faire une balade avec votre animal de compagnie, ou vous adonner au jardinage par exemple !

Tout est possible pour vous détendre et abaisser votre stress au quotidien tant que vous réussissez à déterminer la ou les sources de votre stress.

La stase stercorale est une pathologie qui peut toucher tout un chacun, à n’importe quel âge et à n’importe quel moment de la vie, ce n’est pas une honte mais simplement l’expression d’un dysfonctionnement intestinal. Et il peut être traité facilement et rapidement s’il est signalé à un médecin. Après avoir été constatée par une radio, dans les cas les plus critiques, une stase stercorale peut être traitée par de simples lavements quotidiens alliés à la prise de laxatifs prescriptibles sur ordonnance.

Attention toutefois à respecter le mode d’emploi et les recommandations indiquées. Ne dépassez surtout pas le nombre de lavements prescrits ou la quantité de laxatifs à ingérer, même si vous ne sortez toujours pas de vos toilettes avec un visage apaisé et un ventre détendu !
Au contraire, retournez rapidement chez votre médecin afin qu’il adapte le traitement préalablement prescrit selon les symptômes que vous présentez.