Les produits à base de CBD : taux, pourcentage, cadre légal

Bien être et diétique Les produits à base de CBD : taux, pourcentage, cadre légal

Les produits à base de CBD (cannabidiol) sont très répandus ces derniers temps. On les utilise dans divers domaines en raison de leurs propriétés sans égales. Mais quand on parle de produits CBD, les questions sur le taux reviennent toujours. Même chose pour le pourcentage en CBD et en THC (tétrahydrocannabinol) ainsi que le cadre légal. Découvrez les points essentiels à retenir sur les produits à base de CBD.

Produits à base de CBD : qu’est-ce que le taux minimum de 0,2 % de THC ?

D’ores et déjà, vous devez savoir une chose importante : le CBD, aussi appelé cannabidiol, désigne une molécule que l’on trouve dans la plante du cannabis. On lui attribue de nombreux effets positifs sur le bien-être. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’utilise pour fabriquer des produits en tous genres. Ces derniers s’avèrent extrêmement utiles dans certains secteurs, comme la santé, l’alimentation et le cosmétique.

L’utilisation de CBD dans les huiles essentielles, les produits cosmétiques ainsi que les produits alimentaires est tout à fait légale. Les produits à base de CBD comme les produits de Nativus peuvent donc être achetés légalement. En effet, ces produits respectent déjà le taux de concentration de THC imposé.

Comme le CBD, le THC ou tétrahydrocannabinol est une autre molécule présente dans la plante de cannabis. D’ailleurs, ces deux molécules sont les 2 principales constituantes du cannabis. Mais contrairement à ceux du CBD, les effets du THC se veulent additifs et psychotropes. Ce produit entraîne souvent une baisse des réflexes et l’euphorie.

Pour fabriquer un produit à base de CBD, il faut donc choisir une plante avec un taux de THC inférieur à 0,2 %. Les produits à base de CBD qui circulent légalement sur le marché sont en réalité produits à partir d’un chanvre qui contient un taux élevé de CBD, mais avec un taux très faible de THC (moins de 0,2 %).

produits à base de CBD

Les produits à base de CBD : quels sont les pourcentages requis ?

Le taux de CBD qui se trouve dans un produit à base de chanvre diffère d’un produit à un autre. Pour connaître la concentration et le taux exact de CBD dans un produit, il faut bien entendu lire la description. Mais pour vous aider à avoir une idée sur cette question de taux, voici quelques points essentiels à savoir.

Le pourcentage dans les fleurs de CBD

La fleur de CBD est un produit qui provient directement de la plante de cannabis. Elle fait partie des substances légales à base de CBD, c’est-à-dire autorisées par les règlements européens. Contrairement aux fleurs de cannabis THC, les fleurs de CBD n’ont pas d’effets psychotropes. On les utilise souvent pour leurs vertus apaisantes.

Autre point important : le taux de CBD et de THC sont étroitement liés dans une plante. Sur les variétés légalement autorisées, le ratio naturel (génétique) entre le THC et le CBD se trouve aux alentours de 1 sur 30. Ce qui signifie que pour une teneur en tétrahydrocannabinol, on retrouve dans une même plante 30 fois plus de teneur en cannabidiol. Par exemple, pour une plante dont la teneur naturelle en THC est de 0,2 %, la teneur en CBD sera de 6 %. Ce qui fait que la teneur naturelle de CBD qui se trouve dans les fleurs ne dépasse pas 6 % en général.

Il faut aussi savoir qu’il existe différentes variétés de fleurs de cannabis CBD. Néanmoins, on utilise fréquemment deux types de fleurs dans le cadre légal :

  • La fleur de CBD Sativa
  • La fleur de CBD Indica

La plante Cannabis Sativa est une variété originaire d’Afrique et d’Asie. C’est une plante qui aime les climats tropicaux. La fleur de CBD Sativa est aromatique. Elle se démarque par ses propriétés stimulantes.

La plante CBD Indica est originaire d’Inde et du Pakistan. Les fleurs de CBD Indica possèdent un taux de CBD plus élevé par rapport à celles du Sativa. Mais contrairement à ces dernières, elles sont utilisées pour ses effets apaisants.

Le pourcentage dans les huiles de CBD

Les huiles de CBD sont produites à partir d’une plante de chanvre qui affiche une forte teneur en cannabidiol et une faible teneur en tétrahydrocannabinol (moins de 0,2 %). On les fabrique à partir des cristaux de CBD qu’on mélange avec des huiles végétales. En fonction de la méthode d’extraction utilisée, l’huile de CBD peut présenter différentes concentrations en cannabidiol. Cette concentration varie le plus souvent de 5 % à 20 %.

Voici donc quelques petites notions qui peuvent vous aider à connaître le pourcentage présent dans l’huile de CBD.

  • Un flacon de 10 ml contient environ 200 gouttes. Pour une huile CBD de 5 %, il y a 500 mg de CBD dans le flacon. Ce qui fait donc 2,5 mg de cannabidiol pour chaque goutte.
  • Pour une huile CBD de 10 %, il y a 1 000 mg de CBD dans le flacon de 10 ml, soit 5 mg de cannabidiol par goutte.

La concentration de CBD est donc plus ou moins importante en fonction de la quantité d’huile.

produits CBD taux cadre légal

Les produits à base de CBD : quels sont les points essentiels à retenir du cadre légal ?

Parce qu’il s’agit d’une molécule que l’on trouve naturellement dans le cannabis, le CBD est légal en France. C’est aussi le cas de tous les produits finis à base de CBD qui ne contiennent aucune trace de THC. Néanmoins, il faut respecter une certaine condition pour vendre légalement des produits à base de cannabidiol en France. Par exemple, il est impératif que le CBD soit extrait des tiges ou encore des graines de chanvre. Ces derniers devront être répertoriés dans le catalogue français.

Il est aussi important de préciser que le taux de 0,2 % de THC n’est pas un seuil de présence de tétrahydrocannabinol légale dans le produit fini, mais dans la plante elle-même. En d’autres termes, un produit fini contenant du THC est formellement interdit en France, quel que soit son taux.

Les produits comme les huiles de CBD, les graines de cannabis, les produits cosmétiques (crèmes, baumes…) et les produits alimentaires (bonbons CBD, biscuits CBD…) peuvent donc être commercialisés en France, à condition de respecter les normes imposées par les réglementations en vigueur.