Les différents thés biologiques

Bien être et diétiqueLes différents thés biologiques

Pour bien démarrer la journée, il n’y a rien de tel que de siroter une tasse de thé accompagnée d’un savoureux biscuit. Que vous la preniez avec du sucre ou naturellement, cette boisson vous réconfortera. Mais savez-vous que les feuilles de thé ne sont jamais rincées avant d’être infusées ? Or, durant leur culture, elles reçoivent énormément de pesticides pour éliminer les insectes. Heureusement, de nombreux producteurs proposent aujourd’hui des thés certifiés Agriculture biologique. En plus d’être bons pour la santé, ils sont aussi cultivés dans le respect de l’environnement et du développement durable. Alors, quels sont ces thés biologiques ?

Le thé vert bio, l’un des plus consommés au monde

Le thé vert est sans doute l’un des thés les plus consommés au monde. Vieux de plusieurs millénaires, il a de nombreux bienfaits sur la santé. C’est d’ailleurs ce qui fait sa réputation. Par rapport au thé classique, le prix du thé bio est également plus abordable.

De quoi est composé le thé vert ?

La consommation du thé vert remonte à près de 3000 ans avant Jésus-Christ. D’origine asiatique, ce produit est très prisé en Inde et au Japon en raison de ses vertus santé. Son secret ? Sa composition faite de polyphénols, de théine, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. Ensemble, ces éléments confèrent un goût unique et spécial au thé vert. De quoi vous déguster une délicieuse boisson.

Les différents types de thé vert bio

Distribué par des producteurs aux chartes réglementées, il se décline en différentes saveurs : thé vert Matcha, thé vert Sencha, thé vert aromatisé au citron, thé vert à la menthe… Il y en a pour tous les goûts ! Et comme son prix est attractif, cela ne peut que vous réjouir.

Quels sont les bienfaits du thé vert ?

Parmi les différentes variétés de thés, le thé vert est celui qui subit le moins de transformation. Cela lui permet de conserver ses propriétés antioxydantes, indispensables à la protection de l’organisme.

Le thé vert est principalement composé de polyphénol (notamment de catéchines, de théarubigines et de théaflavines), une molécule extrêmement riche en antioxydants. Ce sont ces derniers qui permettent au thé vert de lutter contre le vieillissement et de nombreuses pathologies : cancer, maladies cardiovasculaires (AVC, infarctus, pression artérielle…), ulcère, problèmes rénaux, Alzheimer, troubles de l’estomac, etc.

En plus de ses vertus médicinales, le thé vert est aussi réputé pour être un antidépresseur naturel. Il permet, par ailleurs, de réguler la montée du sucre dans le sang et de réduire les risques de diabète.

Comment préparer et déguster le thé vert ?

Pour optimiser au mieux les bienfaits du thé vert, il est essentiel de bien assurer sa préparation. Pour ce faire, accordez une importance particulière à la température de l’eau et à la durée de l’infusion. Utilisez de préférence une eau comprise entre 50 et 75 °C en évitant d’infuser votre thé plus de 2 minutes. N’oubliez pas qu’une trop longue infusion dans une température élevée risque d’altérer le goût de la boisson et d’éliminer les éléments indispensables à l’organisme, comme les vitamines.

Afin de conserver les actions des catéchines, veillez à prendre votre thé vert en dehors du repas et sans ajouter de lait. Selon les effets recherchés, vous pouvez boire jusqu’à 3 tasses de thé par jour.

Le thé noir bio, une saveur unique et délicieuse

Très prisé dans les pays asiatiques, le thé noir bio s’est répandu dans toute l’Europe, et notamment au Royaume-Uni où il est devenu un produit phare.

Comment est fabriqué le thé noir ?

Savez-vous que tous les thés proviennent d’un même arbre ? En effet, ils sont tous issus d’un arbre qui pousse en Asie appelé théier (Camellia Sinensis). Ce qui différencie un thé d’une autre variété, ce sont les facteurs environnementaux auxquels il est soumis (température, humidité, ensoleillement, etc.). La période de récolte, l’âge des feuilles, la durée de fermentation, la technique et le temps de séchage jouent aussi un rôle important dans la fabrication du thé. C’est ainsi que l’on obtient le thé noir.

Les secrets de fabrication du thé noir résident dans le temps de préparation et d’oxydation qui passent par plusieurs étapes : le flétrissage, le roulage, la dessiccation, le triage et l’emballage des feuilles. Pour obtenir la couleur de thé souhaitée, les feuilles sont placées dans des salles d’oxydation pendant 1 à 3 heures. C’est cette oxydation qui confère une couleur noire au thé.

Quels sont les bienfaits du thé noir biologique ?

Traditionnellement produit en Asie (Chine, Inde et Sri Lanka), le thé noir est devenu populaire en Angleterre vers le XVIIe siècle. La tradition du thé de 17 h des Britanniques en a d’ailleurs fait un produit emblématique. Mais si le thé noir a autant de succès en Europe, c’est en raison de sa saveur unique et délicieuse. Il a, en effet, un goût beaucoup plus prononcé et plus fort que le thé vert, ce qui fait toute sa différence.

À part son arôme très fin (dû à une oxydation complète), le thé noir séduit aussi par son mode de conservation. Riche en théine, il ne perd pas de sa saveur même en étant gardé pendant plusieurs années (à condition de le mettre dans un endroit sec et frais).

Tout comme le thé noir classique, le thé noir bio possède aussi de grandes vertus médicinales. Selon les études, il aurait des effets bénéfiques sur la santé, notamment sur le cœur. Consommé sans sucre, il aiderait également à soulager les problèmes de stress passager. Enfin, le thé noir bio est idéal pour s’hydrater lorsqu’il est infusé frais.

Pourquoi préférer le thé noir bio ?

Boire du thé noir quotidiennement, c’est excellent pour la santé. Mais consommer du thé bio, c’est encore mieux. Les feuilles de thé ne peuvent être lavées et rincées, contrairement aux fruits et légumes. Il est donc très difficile de les débarrasser de ces pesticides qu’elles ont reçus durant leur croissance.

L’avantage avec le thé noir bio, c’est qu’il a été cultivé selon les normes de l’agriculture biologique. Ainsi, sa culture proscrit toute utilisation d’OGM et d’engrais chimiques. Ce processus vous permet de consommer un produit sain, naturel et haut de gamme. Celui-ci revêt différentes saveurs afin de satisfaire toutes les envies : Assam, Ceylan, Earl Grey, Darjeeling, etc.

Thé noir bio

Les thés aromatisés bio, des goûts de toutes les couleurs

De nombreuses variétés de thés aromatisés bio existent, au plus grand bonheur des amateurs de cette boisson.

Une alliance d’arôme biologique et de feuilles de thé

Vous affectionnez particulièrement les thés parfumés aux fruits, aux fleurs et aux épices ? Sachez qu’ils existent en version biologique. Issue d’une vieille tradition asiatique, cette variété de thé est un savoureux mélange de feuilles de thé fraîches et d’arôme biologique (morceaux de fruits, épices, huiles essentielles, fleurs…).

Aujourd’hui, on distingue différentes compositions de thés aromatisés biologiques, toutes garanties sans pesticides et engrais chimiques. Vous avez notamment le choix entre du thé aromatisé au citron, du thé aux fruits rouges, du thé aux agrumes, du thé à la vanille, du thé à la cannelle, du thé au gingembre et du thé aux fleurs (le thé au jasmin étant le plus connu).

Pour tenter de nouvelles expériences gustatives, les plus gourmands peuvent également déguster des saveurs inédites, comme les thés exotiques, les thés de Noël et les thés aromatisés au chocolat. Un vrai délice pour le palais !

Comment sont fabriqués les thés aromatisés ?

À la différence du thé parfumé, le thé aromatisé n’est pas seulement mis au contact d’une substance à forte puissance aromatique. Il est mélangé à l’arôme afin d’obtenir un goût spécifique. Pour ce faire, la substance aromatique est pulvérisée sur les feuilles de thé. Celles-ci ayant de grandes capacités d’absorption, elles s’imprègnent facilement de l’odeur de l’arôme.

Pour les thés aromatisés bio, on utilise surtout des arômes biologiques. Conformes aux standards de l’agriculture raisonnée, ils ont un goût moins prononcé que les arômes naturels. Il faut donc une quantité plus importante d’ingrédients pour obtenir la même saveur.