Le vrai du faux sur les culottes menstruelles

SantéRèglesLe vrai du faux sur les culottes menstruelles

Dans le cadre d’une démarche écoresponsable, les serviettes hygiéniques et autres protections hygiéniques jetables sont de plus en plus remplacées par d’autres solutions comme les culottes menstruelles. Ces dernières présentent de nombreux avantages pour les femmes et se distinguent par leur aspect écologique. Toutefois, il y a souvent de fausses idées reçues à leur propos. C’est le moment d’éclaircir certains points.

Les culottes menstruelles ne sont pas hygiéniques : FAUX

Beaucoup de femmes pensent que les culottes menstruelles ne sont pas hygiéniques et qu’elles peuvent dégager des odeurs. Cela n’est pas le cas. En effet, ces culottes comportent un cœur absorbant conçu avec des matières antibactériennes. Celles-ci empêchent la propagation des bactéries pouvant favoriser l’apparition des mauvaises odeurs.

De plus, ce sont des tissus respirants qui permettent d’éviter la stagnation de l’odeur normale du sang. Alors, optez pour une culotte menstruelle pour disposer d’une protection saine et hygiénique, avec des matières certifiées OEKO TEX Standard 100, sans produits chimiques, pour être tranquille pendant 12h et vous inscrire dans une démarche écoresponsable zéro déchet.

Les culottes menstruelles sont plus confortables que les serviettes : VRAI

Les culottes menstruelles sont plus confortables que les serviettes, car elles adoptent la forme des culottes classiques. La plupart des modèles sont sans couture, offrant ainsi un immense confort aux utilisatrices.

En effet, lorsque vous portez une culotte menstruelle, celle-ci épouse les formes de votre corps et tient parfaitement en place. Vous pouvez réaliser ainsi différents mouvements sans gêne et même faire du sport ou du yoga.

culotte menstruelle

Les culottes menstruelles contiennent des produits chimiques et sont irritantes : FAUX

Contrairement à ce que pensent certaines femmes, les culottes menstruelles ne contiennent pas de produits chimiques. Elles sont saines pour la santé, car conçues avec des matières naturelles biologiques certifiées OEKO-TEX Standard 100. Cette certification permet d’attester la non-toxicité des tissus qui composent les culottes de règles.

Par ailleurs, les matières les plus utilisées pour la fabrication de ces dernières sont le coton, le lycra, le bambou, le polyester, le polyamide, l’élasthanne, l’hydropolyamide, le polyuréthane… Ce sont des matières qui ne sont pas irritantes et qui ne comportent aucun danger pour la peau.

Les culottes menstruelles ne sont pas adaptées à tous les flux : FAUX

Sachez que les culottes menstruelles s’adaptent à tous les flux contrairement aux idées qui indiquent qu’elles ne conviennent pas aux flux abondants. En réalité, certaines marques mettent à disposition une large gamme de culottes en fonction de l’abondance des flux. Pour faire plus pratique, d’autres proposent des culottes uniques qui équivalent à 2 tampons et qui assurent une durée de protection de 12 heures. Ce sont des modèles pouvant être portés de jour comme de nuit.

Les culottes menstruelles sont uniquement destinées aux menstruations : FAUX

Bien que leur fonction principale soit d’assurer l’hygiène pendant les règles, sachez que les culottes menstruelles peuvent aussi être utilisées à d’autres fins. En effet, elles peuvent être portées en cas de pertes blanches abondantes, en cas de fuites urinaires, mais également en cas de transpiration. Vous pouvez les utiliser pour les pertes sanguinolentes en début ou à la fin des menstrues et pour le spotting.

Les culottes menstruelles constituent une solution économique, mais aussi écologique de par leurs nombreux bienfaits. Ainsi, discerner le vrai du faux parmi les idées véhiculées à leur propos vous permettra de mieux profiter de leurs avantages.