Le recours à une aide à domicile pour une personne âgée ou malade

SantéLe recours à une aide à domicile pour une personne âgée ou...

Les statistiques le prouvent, les Français vivent plus vieux et en meilleure santé. C’est pour cette raison que l’État encourage le maintien des personnes malades et âgées à domicile en favorisant l’émergence de sociétés ou d’associations d’aides à domicile. Grâce à des professionnels spécialisés dans l’assistance à la personne, de nombreuses personnes qui ont perdu un peu d’autonomie sans pour autant avoir besoin d’une assistance médicale peuvent désormais bénéficier d’aide à domicile au quotidien. Voici en quoi consiste l’aide à domicile et comment financer ce type de prestation.

En quoi consiste l’aide à domicile ?

Au-delà des soins médicaux et des soins paramédicaux courants, les personnes bénéficiaires d’une aide à domicile peuvent recevoir une assistance dans différents domaines de la vie courante pour combler un manque d’autonomie.

L’aide aux tâches ménagères

La première difficulté que rencontrent les personnes âgées ou malades qui commencent à perdre un peu d’autonomie, c’est d’effectuer les tâches ménagères. Quand on perd progressivement de la mobilité, on a tendance à avoir du mal à entretenir sa maison. Or, les aides à domicile proposent des prestations de nettoyage et de repassage et même entretien des espaces à l’extérieur pour faire en sorte que la personne vive dans un environnement sain et rangé. Premièrement, cela évite les accidents de la vie courante comme les chutes, mais aussi les maladies liées à la prolifération de bactéries. 

L’aide à l’autonomie

Lorsque la perte d’autonomie empêche la personne d’effectuer les gestes essentiels du quotidien, il est possible de faire appel à une entreprise d’aide à domicile pour aider les bénéficiaires à se lever ou à se coucher, à faire leur toilette, à faire les courses ou encore à faire la cuisine. L’aide au repas peut aussi consister en un simple portage de repas à domicile. Quand le besoin se fait sentir, les aides à domicile proposent aussi du personnel pour effectuer des gardes de nuit.

L’aide aux tâches administratives

Quand effectuer des démarches administratives du quotidien devient compliqué, il est indispensable de faire appel à des professionnels pour accompagner les personnes qui en ressentent le besoin. Certaines aides à domiciles sont spécialisées dans le traitement des tâches administratives pour simplifier la vie des bénéficiaires. Il peut s’agir du traitement du courrier au quotidien, des déclarations diverses (impôts), ou des formalités médicales et sociales.

L’accompagnement au quotidien

Parfois, la santé d’une personne peut tenir à un simple besoin de compagnie. La solitude peut avoir des conséquences dramatiques chez les personnes âgées ou malades. Nous l’avons vu ces derniers mois durant le premier confinement en France. Les aides à domicile proposent aussi d’accompagner les personnes lors de sorties, de promenades ou de les amener à des loisirs. Ces services sont essentiels pour les personnes seules ou éloignées de leurs proches, car l’isolement social est parfois la source de nombreux problèmes d’ordre psychologiques. 

Comment financer des prestations d’aide à domicile ?

Il existe de nombreuses possibilités de prendre en charge tout ou partie des prestations d’aide à domicile lorsque la pathologie ne justifie pas une prise en charge par la sécurité sociale ou bien par la mutuelle. C’est le cas de l’allocation personnalisée d’autonomie pour les personnes âgées ou de la prestation de compensation du handicap pour les personnes handicapées. D’autres aides peuvent être reçues dans le cadre de l’aide au retour au domicile après une hospitalisation. 

Les prestations d’aide à domicile peuvent être réglées avec des chèques emploi service universel (CESU). Il s’agit d’un dispositif mis en place par l’État qui permet à des particuliers d’employer plus facilement des prestataires de services réguliers à domicile. Le système de déclaration des charges est simplifié tout comme le système de rémunération pour ces prestataires. L’avantage de ces chèques emploi service, c’est qu’ils permettent d’obtenir un crédit d’impôt de 50 % dans la limite d’un plafond de 12 000 euros par an. 

Pour les personnes qui aident et qui assistent leurs proches à leur domicile, il existe des aides spécifiques pour les aidants dans le cadre du droit au répit et au congé des aidants.

Enfin, les collectivités locales peuvent offrir des aides complémentaires aux personnes nécessitant de tels soins et qui sont en situation de précarité. Pour connaitre vos droits, n’hésitez pas à contacter un assistant social. 

Aujourd’hui, les sociétés d’aides à domicile proposent aussi de prendre en charge votre dossier pour examiner vos droits afin de financer plus facilement ce type de prestations.