L’indépendance des seniors : comment les aider à rester à la maison ?

SantéL'indépendance des seniors : comment les aider à rester à la maison...

En France, plus de 20% de la population était âgée de 65 ans et plus en 2020, soit plus de 13 millions de seniors sur 67 millions d’habitants. Ils seront 20 millions en 2030 (chiffres Insee). De nombreux seniors préfèrent poursuivre leur vie chez eux plutôt que de partir en institution spécialisée ou en maison de retraite. Cependant, la perte d’autonomie peut vite devenir un obstacle au quotidien. Alors, comment aider les seniors à conserver leur indépendance et à rester à la maison ?

La mobilité des seniors : un enjeu dans leur indépendance

La mobilité des seniors est un enjeu primordial dans leur indépendance pour poursuivre leurs activités sociales et culturelles, conserver le maximum d’autonomie et garantir sa qualité de vie malgré une santé pouvant décliner et se dégrader avec l’âge. D’après l’Insee, près de 3 millions de seniors de 60 ans ou plus sont en perte d’autonomie en France et près de 10% des seniors en perte d’autonomie, âgés de 75 ans ou plus, vivent en institution. Les autres seniors souhaitant rester dans leur domicile le peuvent à condition d’être aidés et accompagnés dans leur quotidien.

Une fois la retraite passée, chaque senior présente des besoins et des contraintes qui lui sont propres. Les aides, pour les personnes dont la mobilité est réduite, doivent être adaptées à chaque cas. Les zones rurales et périurbaines aggravent également les problèmes de mobilité des seniors : transports en commun plus rares ou inexistants, commerces et services éloignés nécessitant un véhicule pour se déplacer, etc. Les revenus perçus au cours de la retraite sont parfois inférieurs au seuil de pauvreté et le handicap peuvent aussi devenir des freins à l’indépendance des seniors en perte d’autonomie.

La mobilité des seniors : un enjeu dans leur indépendance

Comment conserver leur autonomie chez eux ?

L’installation d’un monte-escalier

Un monte escalier electrique est un dispositif idéal pour les seniors en perte d’autonomie vivant toujours dans leur domicile : il permet d’accéder sereinement aux étages de sa maison sans se contenter du rez-de-chaussée et donc, de rester autonome chez soi. Adaptable dans tous les domiciles (escalier droit ou en courbe), le monte-escalier se compose d’un siège allant et venant sur des rails grâce à un bloc moteur électrique intégré. Disposant également d’accoudoirs, de repose-pieds et d’un boîtier de contrôle pour la plupart des modèles, les monte-escaliers assurent une libre circulation en toute sécurité. Bien qu’un léger encombrement de l’escalier soit inévitable, celui-ci reste cependant accessible par les marches pour les autres membres de la famille.

La venue d’une aide à domicile

Les personnes les plus isolées ou dépendantes peuvent profiter des services d’une aide à domicile lorsqu’elles ne déménagent pas en maison de retraite. Certains seniors en perte d’autonomie peuvent rencontrer des difficultés dans la réalisation de tâches du quotidien : ménage, courses, cuisine, démarches administratives, soins, etc. Les aides à domicile sont des professionnels compétents : les auxiliaires de vie avec une formation de médecine peuvent réaliser certains soins. Votre caisse de retraite jugera de votre perte d’autonomie et prendra en compte vos revenus afin de vous proposer le portage de repas à domicile, l’aide aux tâches ménagères et/ou aux déplacements.

Repenser la salle de bain

La salle de bain est source de risques et de dangers pour les personnes en perte d’autonomie et/ou à mobilité réduite : glissades, chutes, blessures et autres accidents. Avec un bon investissement (5 000 à 12 000€ en moyenne), il est possible, et même indispensable, de repenser la salle de bain des seniors en l’optimisant avec des équipements et matériaux spécifiques :

  • baignoire classique remplacée par une baignoire à portillon pour éviter d’avoir à enjamber le rebord ;
  • douche classique échangée contre une douche à l’italienne ou un bac receveur extra-plat ;
  • revêtement antidérapant sur le sol de la douche, de la baignoire et du carrelage ;
  • ajout d’un banc et de barres d’appui pour permettre au senior de s’asseoir et se relever facilement du banc ;
  • robinets et douchette déplacés si besoin pour être à portée de main ;
  • pose de WC à hauteur variable avec une barre d’appui également.

Comment conserver leur autonomie chez eux ?

Tous les dispositifs mis en place par le gouvernement et les collectivités (locales ou territoriales) afin de faciliter la mobilité et l’indépendance des seniors sont éligibles à des aides financières, sous conditions (revenus et capacités physiques). De nombreux services facilitent également la vie des seniors dans leur quotidien : téléconsultations (médecins et spécialistes), achats en ligne et livraisons à domicile, téléassistance (service La Poste par exemple), etc.