L’hospitalisation de jour : types, déroulement et frais

SantéL'hospitalisation de jour : types, déroulement et frais

Vous devez subir une chirurgie ambulatoire qui nécessite une hospitalisation de jour. Comment va se dérouler votre séjour à l’hôpital de jour ? Quels sont les frais d’une admission en hôpital de jour ?

Dans quel cas puis-je me faire hospitaliser de jour ?

L’hospitalisation de jour se fait lorsque l’acte chirurgical ne nécessite pas un suivi attentif de l’équipe médicale sur plusieurs jours. Votre admission, votre opération chirurgicale et votre sortie se font le même jour, soit sur la journée entière, soit en demi-journée. Vous évitez ainsi de passer une ou plusieurs nuits à l’hôpital. La chirurgie ambulatoire et le retour à domicile le soir même ont été rendus possibles grâce aux progrès des techniques opératoires et d’anesthésie. L’intervention est programmée à l’avance pour que les examens préopératoires, l’opération au bloc et la surveillance postopératoire s’enchaînent dans la journée.

De nombreuses interventions sont désormais possibles en hospitalisation de jour. Parmi les 43 actes chirurgicaux qui se pratiquent en chirurgie ambulatoire, en voici quelques-uns  :

  • Accès vasculaire
  • Chirurgie du canal carpien
  • Chirurgie de la main
  • Chirurgie de l’épaule
  • Chirurgie des hernies abdominales
  • Chirurgie des varices
  • Chirurgie du sein
  • Cure de paraphimosis
  • Geste sur la vessie
  • Prélèvement d’ovocyte…

Dans quel cas puis-je me faire hospitaliser de jour ?
Source : shutterstock.com

Comment se déroule une hospitalisation de jour ?

Lors de votre dernier rendez-vous avec l’anesthésiste, l’établissement vous a remis un dossier à remplir que vous ne devez surtout pas oublier de ramener le jour de votre admission. Vérifiez qu’il soit complet avant de le remettre au personnel d’accueil. Pensez à avoir avec vous votre carte d’identité, votre carte vitale et l’attestation de votre mutuelle complémentaire. S’ils vous ont été demandés, munissez-vous de vos anciennes radios et des différents examens de laboratoire. Pour finir, gardez votre carte de groupe sanguin à portée de main.

Attention : pour les mineurs, une autorisation parentale est indispensable si l’opération se déroule sous anesthésie.

Avant votre arrivée à l’hôpital, vous devrez ne pas manger, ne pas boire et ne pas fumer 6 heures avant l’intervention. Le matin du jour J, prenez une douche à la Bétadine et enlevez votre vernis, vos bijoux et lentilles de contact. Ensuite, habillez-vous confortablement et prévoyez une tenue de rechange.

Vous pourrez quitter l’hôpital dès que le chirurgien aura donné son accord. Il vous sera remis un bon de sortie à transmettre à votre caisse d’Assurance maladie et à votre employeur.

Prévenez une personne de votre entourage de votre sortie afin qu’elle vienne vous chercher ou faites venir un taxi. La conduite n’est généralement pas conseillée après une intervention (risque de vertiges, de douleurs ou de fatigue aiguë).

Ne prévoyez aucune activité après votre sortie et reposez-vous suffisamment pour que votre organisme se remette de l’opération.

Selon votre opération et votre âge, vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile qui vous aidera dans les tâches ménagères, mais aussi d’un suivi médical à domicile surtout après 60 ans.

Comment se déroule une hospitalisation de jour ?
Source : shutterstock.com

Qui prend en charge les frais d’hospitalisation ?

En cas d’hospitalisation dans un établissement public ou dans une clinique privée conventionnée, c’est l’Assurance Maladie qui prend en charge la grande majorité des frais liés aux soins (80 %).

C’est votre mutuelle qui prend les 20 % restant en charge (ticket modérateur), ainsi que certains dépassements d’honoraires et services complémentaires (soins de confort, chambre individuelle, télévision, téléphone…).

Seul le forfait hospitalier reste à votre charge. Il est de 20 € par jour en clinique ou en hôpital. Toutefois, certaines compagnies d’assurance l’incluent dans leur contrat, vérifiez les garanties souscrites !

Attention : si l’intervention a lieu dans une clinique privée non conventionnée, votre reste à charge sera plus important !

Sachez, pour finir, que l’Assurance Maladie prend aussi en charge une partie des soins de suite. Si par exemple, vous avez besoin de séances de rééducation, vous serez remboursé à hauteur de 60 %. Il existe également un service gratuit d’accompagnement à domicile : le service Prado. Un conseiller s’occupera alors de prendre contact avec les professionnels de santé (kinésithérapeute, infirmière…) que vous aurez choisis au préalable pour prendre soin de vous.

En conclusion : pour faciliter votre hospitalisation de jour et éviter des angoisses ou du stress inutiles, n’hésitez pas à demander conseil sur les démarches et les comportements à suivre à votre médecin traitant.