SantéSeniorsLa domotique pour personne âgée : le bon moyen pour un maintien...

La domotique pour personne âgée : le bon moyen pour un maintien à domicile

Vos parents ou grands-parents développent une perte d’autonomie liée à leur âge mais vous ne voulez pas les placer dans un établissement spécialisé coûteux et bien souvent déprimant pour eux ? Pourquoi ne pas les aider à rester chez eux ? La domotique pour personnes âgées est la solution idéale pour leur assurer un maintien à domicile en toute sécurité, et pour vous, en toute sérénité.

C’est quoi la domotique ? 

Apparue dès les années 70, la domotique n’a cessé d’évoluer et de s’améliorer au fil du temps : utilisation plus facile, intuitive et accessible, notamment pour les seniors qui redoutent parfois les nouvelles technologies. La domotique est l’application d’un système informatisé à sa maison, permettant à celle-ci de s’autogérer sans intervention humaine. Regroupant un ensemble de techniques automatisées et d’objets connectés, une maison domotique fonctionne selon les habitudes de l’habitant, dans 4 domaines :

  • confort : centralisation des volets (fermeture / ouverture en fonction de la luminosité), ouverture du portail lorsque vous approchez de votre domicile, allumage automatique des chauffages avant votre retour à la maison pour un cocon chaleureux, etc. ;
  • sécurité : détecteurs et alarmes permettant de prévenir et d’alerter de toute intrusion, tout comme de potentiels accidents domestiques (départ de feu, fuite de gaz, chutes, etc.) ;
  • énergies : en contrôlant et régulant les différents appareils de la maison (chauffage, lumières, ballon d’eau chaude…), votre maison domotique vous permet de réduire vos dépenses énergétiques (eau, gaz, électricité) et donc de réaliser de véritables économies ;
  • communication : point essentiel de la domotique pour les seniors, une maison connectée permet de communiquer facilement avec ses proches (commande vocale), de les alerter en cas d’anomalie (inactivité du senior inhabituelle, chute…) et de prévenir rapidement les secours si nécessaire. 

Grâce notamment à Filien, le réseau de téléassistance de l’ADMR, vos aînés pourront rester vivre chez eux en toute sécurité.

En quoi est-ce une aide précieuse pour les séniors ?

La domotique est devenue une aide précieuse pour les seniors, et le sera d’autant plus dans les années à venir. En effet, d’après l’Insee, plus de 4 millions de seniors en France seront en perte d’autonomie d’ici 2050 (contre 2,5 millions en 2015). Maisons de retraite et EHPAD devraient alors augmenter le nombre de places dans leurs établissements d’au moins 50% ! De plus, la majorité des français préfèrent opter pour le maintien à domicile plutôt que le placement en établissements pour seniors…

Malgré tout, maintenir un senior à son domicile est une source de risques : un tiers des 65 ans et plus fait une chute par an environ, menant malheureusement au décès pour 9000 cas d’entre eux en moyenne. La domotique est donc une excellente alternative aux maisons de retraite et permet de maintenir les seniors à leur domicile tout en leur assurant confort, sécurité et sérénité. En apprenant vos habitudes et en anticipant des gestes du quotidien devenus difficiles à réaliser avec l’âge et la perte d’autonomie, une maison domotique s’adapte à chaque personne et apporte aide et soutien dans la vie de tous les jours.

Quel type de domotique peut être mis en place ?

De nombreuses technologies de domotique peuvent être mises en place à votre domicile ou celui de vos parents et grands-parents. Le principal type de domotique pour seniors est la téléassistance. Enregistrant les comportements habituels d’une personne, des systèmes de plus en plus innovants permettent de donner l’alerte en cas d’anomalie ou de chute (détecteurs de chutes, bracelets ou pendentifs avec un bouton poussoir par exemple). Voici une liste (non exhaustive) des différents types de domotique à intégrer au domicile des seniors :

  • enceintes connectées et commande vocale : allumer une lumière, mettre de la musique ou appeler ses proches simplement par la voix ;
  • alarmes, caméras et détecteurs de mouvement à chaque ouverture (portes, fenêtres…) pour signaler en quelques secondes une intrusion ou un cambriolage ;
  • détecteurs de fumée et de gaz : au déclenchement de l’alarme, les secours sont prévenus rapidement et votre maison vous ouvre toutes les portes pour une évacuation rapide et facile ;
  • scénarios domotiques : appareils programmables selon les habitudes du résident, fonctionnant en toute autonomie (éclairage, chauffage, télévision, etc.) ;
  • tensiomètres, glucomètres, podomètres et piluliers intelligents : outils de santé dont les résultats sont consultables par les proches et le médecin.
Quel type de domotique peut être mis en place ?
Source : shutterstock.com

Investir dans la domotique pour seniors représente un budget non négligeable, mais cependant moins conséquent que le coût d’hébergement en établissement spécialisé (type EHPAD) ou celui d’une aide à domicile. Des aides financières permettent d’ailleurs aux revenus les plus modestes d’assurer sereinement le maintien à domicile de nos seniors, pour leur plus grand plaisir.